Revenir en haut Aller en bas


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Say good-bye to not knowing how to cry you taugh me that... [ Pv libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

Invité


MessageSujet: Say good-bye to not knowing how to cry you taugh me that... [ Pv libre ] Sam 29 Juin - 21:16


Libre Ҩ Phoebe




 Ҩ I was here...



I wanna leave my footprints on the sands of time, know there was something that, and something that I left behind. When I leave this world, I'll leave no regrets... Leave something to remember, so they won't forget : I was here... I lived, I loved, I was here...
J'y avais réfléchis depuis environ une semaine. Peu importe ce qui se passerait, j'allais partir. Tôt ou tard. Normalement à la fin de l'année. Mais à quoi bon ? A quoi bon attendre ? Je connaissais déjà plus ou moins le programme de l'année, programme qui n'allais pas me servir de toute manière. Et attendre gentiment la fin de l'année, ce serait devoir faire mes adieux aux gens que j'aimais.
Je n'ai jamais aimé les adieux. En général on souffre, on pleure, c'est juste pathétique. Là... et bien oui, j'allais souffrir. Parce que le peu d'ami que j'avais allait me manquer, même si je disais le contraire. Mais j'allais m'en remettre, parce que je n'avais pas le choix. De toute manière, personne, pas même eux, ne verrait la différence. Ils mettront quoi ? Une semaine pour remarquer mon absence ? Plus ? Allez savoir... Mais je préférais penser que je ne manquerais à personne, de toute manière au fond, c'était vrai. Peu importe avec qui j'ai eu un lien plus fort qu'avec les autres, je n'ai jamais été proche d'eux. Sans doute parce que je l'ai un peu chercher, mais d'un autre côté, eux non plus n'ont jamais vraiment voulu... ils ne l'ont juste pas avoué. Croyez moi, c'est bien mieux pour tout le monde de cette manière. Personne ne savait que j'allais partir si tôt, personne ne se sentirait obligé de me dire au revoir. J'allais vivre une nouvelle vie, loin d'ici, et... on verra. Peut-être que j'irais revoir mes amis un jour... si ils se souviennent de moi. Ou peut-être pas. On verra.
...I did, I've done, everything that I wanted and it was more than I thought it would be, I will leave my mark so everyone will know I was here...
Tout le monde dormait dans mon dortoir. J'avais réunis en silence mes affaires, et tout mis dans ma valise. De mon côté, j'étais déjà lavée et habillée. J'avais hésité à gardé mes affaires de magie. A gardé cette trace de Poudlard, de ce que j'avais vécu ici. Mais finalement, je suis du genre à tout garder. Cela prenait de la place, mais ça rentrait. Bon j'admet qu'une petite formule avait aidé mais bon... je ne pourrais pas faire sans la magie. Même en le voulant. Elle ferait toujours partie de moi, et m'aiderait toujours pour des choses un peu futile, comme faire de la place là où il n'y en a pas. Je soulevais ma valise et sortis sans faire de bruit. Pas la peine de la rouler, cela ferait trop de bruit. Ce n'était pas vraiment le but...
Je traversais rapidement la salle commune, poussait la porte et descendis tous les escaliers jusqu'au rez de chaussé. Chaque pas me serrait un peu plus le coeur, tout en m'excitant à l'idée que j'allais enfin aller à New York. Seule. Pour... suivre les traces de mes idoles. Réaliser mon rêve. Peut-être enfin mener la vie que je mérite. Mais... voilà. Sans le vouloir, je laissais un petit morceau de moi ici. Je n'aurais jamais pensé pouvoir être attristée par mon départ de cette école, ou de ce monde. Une grande première...
I want to say I lived each day, until I died. I know that I had something in, somebody's life ! The hearts I have touched, will be the proof that I leave, that I made a difference, and this world will see : I was here... I lived, I loved, I was here... 
J'arrivais dans le parc où je posais enfin ma valise. Elle était lourde, et j'avais assez mal au bras. Je déroulais la poignée de ma valise pour plus de facilité, plus question d'avoir peur de faire du bruit maintenant. Personne ne m'entendrait. Je pris le temps de contempler le paysage. La forêt interdite, avec qui j'avais partagé tant de chose. Le terrain de quiddich aucun je n'avais jamais prêté attention, parce que je détestais le sport, quel qu'il soit, moldu ou sorcier, et parce que je n'avais que faire d'un terrain qui ne me servait pas. Le parc en lui même, où je n'étais jamais réellement allé. Et le lac. Là où je devais aller pour aller de l'autre côté de la rive et transplaner.
-Aller... me lançais-je d'une petite voix, voix un peu cassée par l'émotion. Parler n'avait pas été une bonne idée, elle faisait monter les larmes à mes yeux... Non. Je n'allais pas pleurer. J'allais traverser ce parc, prendre la barque, traverser la rive, partir et... m'habituer. Emménager, faire mes petites emplettes, vivre une vie normale. Ce a quoi j'avais toujours aspiré. Maintenant ou plus tard, cela ne changeait rien, cela aurait été aussi dur, alors j'allais le faire, et maintenant.
I did, I've done, everything that I wanted and it was more than I thought it would be. I will leave my mark so everyone will know I was here... I lived, I loved
I was here... I did, I've done, everything that I wanted and it was more than I thought it would be, I will leave my mark so everyone will know I was here...

Je me dirigeais donc vers le lac, tranquillement. J'avais le temps, vu l'heure, personne ne se lèverait. Beaucoup trop tôt. A cinq heures du matin vous avez déjà vu des élèves debout, en dehors de moi ? Parce que moi... jamais. Et puis même si quelqu'un regardait au dehors, il faisait trop noir pour qu'on me voit. Aller... j'avais trouvé un appartement dans le Queens, j'allais pouvoir l'aménager, me refamiliariser avec ma ville chérie, me préparer et peut-être déjà intégrer la TSA. Tout irait bien. Je n'avais rien à regretter.
Arrivée au lac, je déposais ma valise au fond de la barque et jetais un dernier coup d'oeil derrière moi. Je ne regrettais rien. Ce paysage aux airs si utopiques vu de loin était en réalité le début de l'enfer avec Voldemort et tout. Et ça... ce n'était pas mon problème, parce que pas mon monde. Alors voilà. Phoebe Parker tire sa révérence.
I just want them to know that I gave my all, did my best, brought someone to happiness, left this world a little better just because... I was here... I was here... I lived, I loved I was here... I did, I've done, everything that I wanted and it was more than I thought it would be.. I will leave my mark so everyone will know...



I was here.



fiche de © century sex

Revenir en haut Aller en bas

Say good-bye to not knowing how to cry you taugh me that... [ Pv libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz :: POUDLARD :: Le Parc :: Le Lac-