Revenir en haut Aller en bas


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Du lever au coucher du soleil [James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


6ème année ϟ Batteur


ϟ Parchemins postés : 181
ϟ Date d'inscription : 18/12/2012
ϟ Points : 46
ϟ Localisation : Quelque part dans Poudlard, cherchez bien !

Feuille de personnage
ϟ Âge:
ϟ Maison/Profession: Gryffondor
ϟ Relations:
MessageSujet: Du lever au coucher du soleil [James] Sam 14 Sep - 16:45






Du lever au coucher du soleil.
James Potter & Sirius Black

Adéfaut d’être reconnus à l’échelle mondiale, les Maraudeurs étaient pour ainsi dire les vedettes de Poudlard. On pouvait les connaitre de nom ou de vue, voire même pas du tout, mais en général il ne fallait pas longtemps à ceux qui n’avaient jamais croisé leur route pour que cela change. Ils étaient partout. Ils étaient ceux que le ridicule ne gênait pas. Ceux qui paraissait inaccessibles et qui pourtant étaient loin de l’être. En réalité, ils étaient juste quatre adolescents profitant de la vie autant qu’ils le pouvaient, pour ce faire ils se lançaient donc régulièrement de petits défis. James, Sirius et Peter adoraient ça. Remus un peu moins, bien qu’il n’était pas le dernier pour les aider dans leurs bêtises mais il lui revenait le rôle du modérateur, toujours là pour les rappeler à l’ordre si vraiment cela s’avérait nécessaire. Chose qui, vous vous en doutez, il faisait rarement pour ne pas dire jamais.

Le perdant passera la journée de demain habillé en fille, du lever au coucher du soleil. Ok ?» avait lancé Sirius la veille au moment du petit déjeuner avant même de connaitre le défi que James aurait choisi, certain qu’il sortirait vainqueur de ce nouveau défi. James avait accepté le gage, de toute façon il n’avait pas le choix. A tout de rôle, l’un choisissait le défi, l’autre se chargeait du gage. Les deux compères, depuis le début de leur scolarité et de ces jeux avaient expérimenté bon nombre de gages. S’habiller aux couleurs de la maison Serpentard pour une durée plus ou moins longue, répondre oui  à tout, prendre un petit déjeuner au milieu d’un cours, ou encore aller étreindre chaque enseignant sitôt qu’il prononçait leur nom. Leurs actes ne passaient pas souvent inaperçus, car il n’y aurait eu alors plus rien de drôle, et les garçons durent donc parfois accepter une heure ou deux de retenue. Mais cela ne les avait jamais arrêté.  

Du lever au coucher du soleil, Pat’. Du lever au coucher du soleil .. » lui rappela James un large sourire flottant sur le visage alors qu’il ouvrait la porte de leur dortoir. Comment oublier la durée de ce gage alors qu’il en était à l’origine ? Sirius regrettait à peine son choix. A vrai dire, il avait plus hâte de découvrir les réaction de ses camarades et plus encore celle de ses professeurs qui allaient devoir le supporter toute la journée vêtue ainsi. Techniquement parlant il n’enfreignait pas le règlement puisqu’il portait bel et bien l’uniforme scolaire .. à quelques détails près. Son habituel pantalon avait été troqué pour une jupe noire, plissée qui lui arrivait au dessus du genoux. Il portait également une paire de collants et s’était même procuré une paire de bottines noires à petits talons. Ils s’étaient procurés l’ensemble des vêtements au cours de la nuit à la lingerie, laissant une note promettant à sa propriétaire une restitution rapide de ses affaires. Concernant les chaussures, Sirius avait passé une une annonce la veille au soir dans la salle commune. Une fille de septième année chaussant la même pointure, lui avait proposé une paire de chaussure non sans lui faire jurer d’en prendre le plus grand soin.

Clac, clac. Clac, clac. Elégamment vêtu, notre Gryffondor descendait les étages qui séparaient la tour de Gryffondor de la Grande Salle accompagné de James. Clac, clac. Clac, clac. Claclaclac. Il jura. La chute avait été évité de justesse. Qu’est ce que c’était que ces pompes ?! Comment les filles faisaient-elles pour marcher avec un truc pareil aux pieds ?! Il n’avait pas pris beaucoup de hauteur et pourtant il éprouvait quelques difficultés à progresser en conservant un semblant de démarche naturelle. Il ne portait ces maudites chaussures que depuis quelques minutes et déjà il les détestait. Il aurait pu mettre ses chaussures. Il aurait pu, oui, mais le déguisement n’aurait pas été complet … Il aurait pu également se plaindre du manque de confort qu’elles lui procurait ; mais une chose en entrainant une autre, il aurait pu finir par arrêter le gage et laisser à James le plaisir de lui en trouver un autre. Ce qu’il se refusait à faire. Il supporterait ça jusqu’au coucher du soleil, comme convenu. Point, à la ligne.

La jupe te va pas si mal que ça, finalement ! Tu devrais envisager d’en porter jusqu’à la fin de l’année. James je compte sur toi pour prendre des photos ! » leur dit Mary McDonald en riant, alors qu’elle les dépassait dans les escaliers visiblement pressée de rejoindre le rez-de-chaussée ( ou peut être bien en retard pour une séance de commérage, qui sait ? ).  Sirius s’apprêtait à la remercier pour ce compliment mais la jolie blonde était déjà loin, tant pis.  Il poursuivit donc sa lente progression vers les étages inférieurs, James se plaignit par deux fois de la vitesse de marche de son meilleur ami, mais lorsque Sirius lui proposa d’échanger leurs chaussures celui-ci refusa. Il prétexta que leur pointure n’était pas la même, et puis ces chaussures ne leur appartenaient ni à l’un ni à l’autre. On les avait confié à Sirius. C’était donc à Sirius de les porter. Pas à James. « Bon alors te plains pas, tant que t’as pas vécu ça tu n’es pas aptes à juger mon allure. ‘puis qui sait hein, si ça se trouve cet après-midi je serais capable de faire le tour du parc en courant ! » Vous avais-je dis à quel point Sirius aimait se vanter ? Et ce même à propos de chose qu’il se savait  parfois parfaitement incapable de faire ? Non ? Eh bien voilà qui est chose faite. Il faut croire que le fait d’avoir gagné une bougie sur son gâteau d’anniversaire quelques jours plus tôt ne l’avait pas assagit. En même temps, Sirius Black serait-il vraiment Sirius Black s’il était devenu soudainement calme et studieux ?  

Cinquième étage. Quatrième étage. Retour au Cinquième étage ( merci les escaliers ! ). Quatrième étage. Troisième étage. Deuxième étage. Premier étage. « ENFIN ! » s’écria Sirius sitôt que son pied se posa dans le hall. «  J’ai cru que ça n’en finirait jamais, y’a trop de marches dans cette école. Non, mais ils pensaient à quoi en la construisant ?! Je jure d’embrasser la prochaine fille que je croise, et  qui vient de descendre tous les étages de cette école en portant ces instruments de torture. Si bien sûr elle n’est pas à Serpentard. Elle mérite toute mon admiration pour supporter un truc pareil. » Si personne ne l’avait réellement remarqué jusqu’à présent, voilà qui était fait. Tout le monde n’avait d’yeux que pour sa tenue. Parfait ! Il était maintenant sûr que son entrée dans la Grande Salle serait remarquée. Clac, clac. Clac, clac. Clac, clac. Côte à côte, James et Sirius agissait comme si la situation était tout à fait naturelle, tout en traversant la salle. Ils rejoignirent la table des Rouges & Or où étaient déjà installés Peter et Remus. « Alors, quel est le programme de la journée ? » demanda-t-il à ses amis, avant de récupérer quelques toasts et la carafe de jus de citrouille. « Je suis supposé rester dans cet état toute la journée, où est ce que je vais défiler ? Qui s’est chargé du parcours cette fois ? »  Un parcours, oui. Chaque fois qu’un gage impliquait le port d’une tenue peu habituelle, cela impliquait impérativement une parade dans l’école. Parade dont le parcours était déterminé par les trois maraudeurs qui n’avaient pas participé ou perdu le défi lancé.



© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



______________________



♣️ S I R I U S  O.  B LA C K.
▬  I solemnly swear that I am up to no good
Maraudeur un jour, Maraudeur toujours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Du lever au coucher du soleil [James] Mar 1 Oct - 21:54

"Tout le monde pense qu'un meilleur ami, c'est quelqu'un d'irréprochable. Quelqu'un qui a toujours été là en cas de coup dur, à qui on a toujours tout dit, qui peut tout entendre. Quelqu'un avec qui il n'y a jamais eu de problèmes, de cris. Mais un meilleur ami, c'est juste quelqu'un d'humain. Quelqu'un qui dit parfois ce qu'il ne faut pas dire, quelqu'un qui est parfois jaloux, parfois égoïste, quelqu'un qui est de mauvaise foi, quelqu'un comme tout le monde. La seule différence avec les amis en général, c'est que c'est la seule chose qui dure. C'est la seule personne, le seul évènement, le seul rire, qui reste une certitude."
Jamerius

Il y avait des jours où on pouvait sincèrement se demander si pour être un Maraudeur, il ne fallait pas avoir un grain de folie plus impressionnant que la norme. Lorsque l’on se posait la question devant James Potter, celui-ci déclarait fièrement qu’il n’en était rien, qu’il fallait juste savoir faire preuve d’autodérision. Si le quatuor n’en manquait nullement, il était incontestable que les Rois en la matière étaient James et Sirius (à moins qu’il ne s’agisse simplement d’un désir de leur part d’être sous les feux des projecteurs, je vous laisse méditer à ce sujet !). Et, aujourd’hui, ils le prouvaient encore, car, après un nouveau défi, Sirius devait passer la journée habillé.... en fille... Et oui mesdames, Sirius Black allait apparaître pendant une journée entière. Soyez cependant rassurées (ou pas), depuis que Sirius et James étaient amis, les deux comparses semblaient décidés à se mettre dans les situations les plus farfelues qui soient ! Après tout, comme disait souvent James : « Carpe Diem ! », alternant parfois avec « Le ridicule ne tue pas ! ».

Allongé sur son lit, les bras en croix derrière la tête, James attendait avec impatience Sirius, qui, pour l’heure, était encore dans la salle de bain, en train de se préparer. Le Gryffon ne résista pas à l’envie de taquiner son meilleur ami en lui lançant un moqueur : « Pat’, on a dit  déguiser comme une fille, pas agir en fille. Alors sors de là ! ». Il faut dire que James avait hâte de voir l’allure qu’allait avoir son inséparable comparse. D’ailleurs, lorsque celui –ci fit enfin son apparition, James quitta son lit d’un bond pour l’observer silencieusement quelques secondes seulement, avant d’éclater de rire. Pour finalement passer par l’étape incontournable de la prise de photo afin d’immortaliser le moment. Et oui, rares étaient les personnes à le savoir, mais les Maraudeurs aimaient à prendre en photos tous leurs délires et forfaits commis ensemble. Evidemment, étant prudents, les adolescents avaient veillés à protéger leur album, afin d’être les seules personnes capables de voir les photos. Après tout, l’album contenait quelques preuves de bêtises qu’ils avaient faites ensemble, et dont personne n’avait pu apporter la preuve qu’ils en étaient à l’origine ! James aimait beaucoup à le regarder de temps à autre, juste pour se remémorer à quel point lui et ses amis étaient vraiment tarés, et aussi vérifier quelles bêtises ils avaient déjà faits (il y en avait un paquet, de ce fait, il était aisé de ne plus savoir ce qui avait déjà été fait ou non !).

C’est ensemble que le duo quitta le dortoir qui abritait les frasques du groupe d’amis, pour se rendre dans la salle commune, prendre leur petit déjeuner. Rien dans l’attitude de James ne laissait à entendre qu’aujourd’hui, il se passait quelque chose d’incongrue, si ce n’est la petite lueur d’amusement qui brillait dans ses yeux. Lueur qui se propageait pour former un sourire aux allures de rires dès que leur route croisait celle d’autres élèves, qui observaient bien souvent, interloqués, Sirius. En un sens, voir une telle surprise dans le regard de ses comparses énervait James. N’avaient-ils donc pas encore l’habitude des manies des Maraudeurs ? Ils avaient réalisés tellement de défis qu’ils pouvaient en créer une encyclopédie : Passer une journée entière grimé en Severus Rogue (tenue négligée et cheveux gras reproduits à l’identique) ? Fait ! Obtenir un bisou sur la joue d’une quinzaine d’étudiantes de Serpentards (parmi les moins inabordables bien entendu !) ? Fait ! Interrompre un cours en demandant précipitamment la parole pour dire quelque chose de soi-disant très important pour ne finalement que déclamer (faussement), l’amour pour la matière en question ? Fait ! Ne communiquer pendant une durée limitée qu’en troll ? Fait ! Apporter une assiette de petit déjeuner à l’un des enseignants dans la grande salle, en matinée, avec un bouquet de fleurs, devant tout le monde ? Fait ! Bon, vous avez compris l’idée : les Maraudeurs n’ont plus besoin de prouver à quel point ils sont fous, et n’ont peur de rien ! Et vous savez maintenant pourquoi James a dû mal à assimiler l’idée que cette certitude puisse encore surprendre certains de ses comparses. Enfin, il était heureux de voir que certains n’étaient même plus surpris, à l’instar de Mary, qui lui demanda de prendre quelques photos pour elle. James répondit d’un haussement d’épaules indéfini, s’amusant à laisser planer le doute dans l’esprit de son ami : alors, le ferait-il ou pas ? Il va de soi que la réponse est non, les seules photos qu’il pourrait prendre dans la journée iraient dans l’album des Maraudeurs, et ne pourraient donc être vues que par eux seuls. Par contre, si d’autres élèves voulaient photographier l’aîné des Black, le sorcier aux cheveux indisciplinés ne les en empêchera pas le moins du monde...

C’est partiellement mort de rire et agacé par le temps mis par Sirius pour descendre les marches que James débarqua dans la salle commune, aux côtés de son meilleur ami, visiblement décidé à attirer l’attention sur lui, comme bien souvent ! Les comparses allèrent s’installer à leur table, où se trouvaient déjà Peter et Remus. « Désolé d’être en retard, Sirius a aimé se pouponner ce matin ! », déclara James, un grand sourire aux lèvres, tout en prenant place auprès de ses camarades. L’air droit et digne, il commença à attraper de quoi se constituer un solide petit déjeuner, à savoir quelques tranches de bacons, des œufs brouillés, des muffins et une tasse de thé (le verre de jus de citrouille viendra plus tard). Sirius ne tarda pas à prendre la parole, curieux de savoir ce qu’avaient prévu ses amis pour lui en cette journée particulière ! Avalant une bonne cuillerée de sa tambouille, James prit alors la parole : « On a prévu de faire un détour à la bibliothèque, nous ne pouvons priver Mme Pince d’un tel spectacle ! ». Merlin sait en plus à quel point elle aimait voir les Maraudeurs débarqués déguisés dans sa bibliothèque (notez l’ironie dans cette phrase !). « On va également tester ton habilité à courir avec des talons ! », ajouta-t-il, avec un regard lourd de sens à Sirius. Oui, il avait été très compliqué pour lui, tout à l’heure, de ne pas éclater de rire en entendant son ami fanfaronner quant à ce qu’il serait capable de faire au bout de quelques heures passé juché de la sorte. « Il faut aussi que l’on aille saluer les clubs qui se réunissent aujourd’hui, tu sais que tu y as de nombreux fans ! ». Il but une gorgée de thé avant d’ajouter : « Oh, mais avant, sois serviable : tu peux aller me chercher les pancakes, s’il-te-plaît ? », demanda-t-il en désignant la table des Serpentards, sur laquelle se trouvaient d’appétissants pancakes. Oui, James est adorable par moment ! « Cependant, il serait peut-être préférable, pour l’instant, que tu adresses un petit sourire de salutations à la McGo, elle te regarde depuis tout à l’heure d’un air offusqué par ta impolitesse après une telle entrée sans un regard vers la table professorale ! ». D’ailleurs, James étant poli, il adressa un petit signe de tête amusée à son enseignante, avant de retourner à son petit déjeuner. Et oui, James n’avait pas que ça à faire, mais il avait une longue journée de prévue : il devait trouver mille et une façon de s’amuser de la situation, et il ne comptait pas s’en priver ! Et là, jouer sur le fait que leur prof semblait commencer à se poser des questions sur leur santé mentale, c’était si facile !

Revenir en haut Aller en bas

Du lever au coucher du soleil [James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz :: RP terminés, abandonnés-