Revenir en haut Aller en bas


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Intrigue PauL] La Gazette Du Sorcier - Edition du 9 Mars 1977

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Staff ϟ Big Boss


ϟ Parchemins postés : 228
ϟ Date d'inscription : 03/07/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 259

Feuille de personnage
ϟ Âge: 1000 ans
ϟ Maison/Profession: Grand chef
ϟ Relations:
MessageSujet: [Intrigue PauL] La Gazette Du Sorcier - Edition du 9 Mars 1977 Jeu 24 Avr - 8:37




La Gazette du sorcier
LONDRES - NEUF MARS 1977


La Momie
Une momie présentée dans le fameux musée moldu The British Museum s'est réveillée cette nuit, créant un bazar monstre dans les allées. Le gardien, évidemment moldu, s'en est évanoui de peur, et fort heureusement le ministère de la magie, prévenu par un des personnages de tableaux exposés dans le musée, est rapidement arrivé sur les lieux. Des experts sont allés parlementer avec la momie, qui a accepté de retourner dormir dans son sarcophage, à condition que ses bandelettes soient changées plus régulièrement qu'une fois tous les mille ans. L'échange accepté, elle est repartie se coucher. Le musée a été rangé en deux coups de baguette, et le gardien ne se souvient évidemment plus de rien. Ce type d'incident est rare, mais c'est néanmoins la sixième fois qu'une momie se réveille cette année, bien souvent pour ces raisons de bandelettes. Les professionnels au ministère songent donc à faire une "descente" dans tous les musées anglais pour nettoyer un peu ces cadavres égyptiens, et comptent faire passer le mots à leurs collègues du monde entier : après tout, tout le monde a le droit à un petit bain de temps en temps !
Oliver Edgecomb

Musique Maestro
Le très fameux groupe Hobgoblins vient de sortir son deuxième album, nommé Singin' Howler. Si on sait que selon les chiffres, chaque foyer sorcier aurait son exemplaire de Love Me Like a Vampire, le premier opus du groupe, le second promet lui aussi faire un carton. Une des chansons de cet album, intitulée Take my wand tonight passe déjà en boucle sur les ondes - littéralement, si bien que Celestina Moldubec songe à porter plainte contre la RITM qui est aussi supposée faire passer les chansons de son album sorti la semaine dernière. Le groupe reprend aussi un titre du groupe américain Magorian nommé : Flying Brush In Your A$$. L'album comprend aussi entre autres deux chansons qui sauront faire danser les foules, Blizzard Wizard et A Spell for U, ainsi qu'une classique chanson d'amour My Love is Lumos - on dit que Stubby Boardman le chanteur du groupe s'est inspiré pour écrire cette chanson de "l'amour de [sa] vie", Laurentia Fletwock, la très fameuse éleveuse de chevaux ailés. A vos radios !
Béatrice Lufkin

Terreur à Pré-Au-Lard

La marque des Ténèbres dans le ciel du village

Une vague d’horreur et de peur se répand sur le pays après les événements d’hier. En effet, alors que le village entièrement magique de Pré-Au-Lard, situé dans le Nord de L’Ecosse à quelques kilomètres du Château de Poudlard, fêtait ses 900 ans, des attaques d’hommes armés et surtout masqués ont non seulement détruit différentes boutiques et maisons, mais ont aussi blessé les habitants et touristes qui affluaient ce jour-là, et ont même coûté la vie à certains. Des sorciers venus de toute la Grande-Bretagne et même parfois de plus loin étaient venus fêter le neuf-centième anniversaire du village, qui n’avait donc jamais été aussi rempli qu’hier. Adultes ou enfants, sangs-purs, sangs-mêlés ou nés-moldus, toutes les classes de la société magique étaient présentes. Les élèves de Poudlard avaient même été accompagnés par leurs professeurs pour eux aussi profiter de ce jour historique. Selon les témoins, les attaques n’avaient aucun but précis : les sorts étaient surtout jetés sur les différentes maisons et boutiques (pour plus d’information sur les dégâts, voir page 6), et c’est sous des décombres qu’on a retrouvé les blessés, qui sont parfois restés ensevelis sous les pierres pendant plusieurs heures. Les secours n’ont heureusement pas tardé à arriver, ceux de Ste-Mangouste les premiers, rapidement suivis de ceux de différents autres hôpitaux du pays.
L’attaque a eu lieu vers seize heures, alors que tout le monde était arrivé et que personne n’était encore parti. Le ciel s’est assombri juste avant l’attaque, et à l’heure où nous écrivons ces lignes, il est toujours d’un noir de jais. Au-dessus du village flotte ce qui semble être la signature des attaquants : un immense crâne avec un serpent lui sortant de la bouche, le tout entouré d'étoiles vertes. Evidemment, un nom est dans toutes les bouches : celui de Voldemort. Sa réputation monte, beaucoup revendiquent d’agir pour celui qu’ils nomment « le Seigneur des Ténèbres ». Toujours est-il qu’aucune des attaques de Voldemort ou de ses suiveurs n’avait été aussi forte. Ce n’est pas la première fois qu’on peut observer ladite « Marque des Ténèbres » dans le ciel anglais, et pourtant c’est celle qui marquera le plus le peuple magique. C’était certainement le but que voulaient atteindre les « Mangemorts » quand ils se sont lancés à l’assaut de Pré-Au-Lard ce huit mars : marquer les esprits. Avec les centaines si ce n’est les milliers de personnes qui affluaient dans les rues du village, leur objectif a certainement été rempli. Pour reprendre les termes de Madame Rosemerta, propriétaire du célèbre Bar des Trois Balais, situé en plein centre de Pré-Au-Lard, « ce ne sont pas des sorciers de pacotille, ils savent comment terroriser les foules, ils veulent être pris au sérieux. Peut-être qu’il faudrait, justement, qu’on les prenne au sérieux … » (l’interview complète de Madame Rosemerta, voir page 7).
En effet, le groupe qui a attaqué Pré-Au-Lard semble être expérimenté : des Aurors par dizaines surveillaient toutes les entrées du village, d’autres étaient postés dans les grandes artères du village, les attaquants ont néanmoins réussi à passer leur surveillance. La Porte-Parole du Ministre de la Magie nous a transmis dans la soirée d’hier qu’il y aurait apparemment eu une faille dans le système de surveillance – nous aurons plus d’informations cette après-midi, quand le Ministre de la Magie fera son discours à la suite de ce tragique événement.

Alphard Tugwood

Les Moldus
Presque 8 ans après les premiers pas de l'Homme sur la Lune - le 21 juillet 1969 - les moldus ont envoyé à la fin de l'année 1976 une petite boite en métal qui a des capacités de vol extrêmes dans l'espace. Apparemment, elle n'est pas supposée revenir, juste prendre des photos de ce qu'elle voit. Intelligence artificielle, à ce qu'ils disent. En tous cas, puisque ce sont les États-Unis qui ont envoyé cette boîte, c'est un point de plus pour eux dans la guerre de l'espace - ils sont contre la Russie, appelée par les moldus "OURS". Cette guerre de l'espace est elle-même comprise dans ladite "Guerre Froide" qui oppose l'Est à l'Ouest. Nous sommes apparemment dans le bloc de l'Ouest. A suivre, quand ils auront envoyé quelque chose d'autre dans les tréfonds de l'espace, un panier de fruits, peut-être, pour nourrir les "extra-terrestre".
Augustus Frobisher

Monde
La découverte en Australie d'un grand nombre de carcasses de kangourous laisse penser qu'un Opaloeil des Antipodes (un dragon surtout présent en Australie et en Nouvelle-Zélande qui selon Newt Scamander serait de taille moyenne, aurait des écailles iridescentes et nacrées, des yeux sans pupille, étincelants de reflets multicolores) mâle, chassé par une femelle dominante, avait dû fuir sa terre natale et s'en prendre à ce nouveau gibier ; en effet, ordinairement ils se nourrissent de moutons.
Sacharissa Stalk
© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.forum-canada.net
avatar


Staff ϟ Big Boss


ϟ Parchemins postés : 228
ϟ Date d'inscription : 03/07/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 259

Feuille de personnage
ϟ Âge: 1000 ans
ϟ Maison/Profession: Grand chef
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: [Intrigue PauL] La Gazette Du Sorcier - Edition du 9 Mars 1977 Jeu 24 Avr - 8:38




PAGE 6


Plus d'information sur les dégâts subis

La zone Nord de Pré-Au-Lard à l'heure actuelle


Nos journalistes étaient à Pré-Au-Lard quand l’attaque s’est produite.
La pluie a commencé à tomber vers 16h30, dense, drue, et glaciale. Tous les visiteurs partirent se réfugier à l’intérieur, dans les plus grosses boutiques, et ce fut peut-être leur plus grosse erreur. Bientôt, les premiers sorts étaient jetés. On pouvait voir les toits s’écrouler, les murs s’effondrer, le sol s’enfoncer un peu plus dans la terre. Bientôt, un feu démarrait dans la célèbre boutique de gourmandises magiques, Honeydukes, piégeant à l’intérieur toutes les personnes qui s’y étaient réfugiées. Ce furent les adultes et les élèves de Poudlard qui parvinrent à l’éteindre, tant les Aurors et autres secours prévus étaient occupés à repousser les attaquants. Les Trois Balais prirent aussi un sérieux coup : les deux derniers étages du bâtiment s’effondrèrent petit à petit sur le rez-de-chaussée, où tout le monde était enfermé. Là aussi, ce furent les différents adultes et élèves de Poudlard qui empêchèrent le tout de s’effondrer complètement.
Les pavés de la rue principale ont tout bonnement disparu, puisqu’ils furent usés pour aller détruire toutes les fenêtres des environs, blessant du monde au passage. Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, des maisons et des commerces furent réduits en poussières. De la même manière que les pavés de la rue principale, ce sont les tuiles des maisons qui furent utilisées comme outil de destruction massive. Si les sors ne visaient pas les hommes – sauf en cas de duel avec les Aurors – ils n’étaient pas moins dangereux puisqu’ils s’attaquaient aux constructions dans lesquelles tout le monde s’était réfugié. C’est ainsi qu’une trentaine si ce n’est quarantaine ou même cinquantaine de personnes, les chiffres sont pour l’instant très imprécis, fut blessée, et même pire parfois.
Les villageois appellent à l’aide : il leur faut des bras pour aider à la reconstruction du village sorcier le plus célèbre d’Angleterre. Les vacances scolaires arrivent, ils demandent donc la solidarité à la fois des adultes mais aussi des élèves de Poudlard. Il faudra selon les premiers experts quelques semaines pour voir Pré-Au-Lard reprendre son apparence d’antan, et ce malgré tous les sortilèges qui pourront être utilisés, tant l’étendue des dégâts est considérable.
Le village, selon un ordre de la police magique, sera en tous cas fermé pendant quelques jours pour toute personne qui n’y habiterait pas ; les lieux sont encore bien trop dangereux, certains murs sont toujours sur le point de s’effondrer, et il faudra quelques jours pour que tout soit vérifié, stabilisé et sécurisé.
Nous vous tiendrons au courant de l’avancée des travaux dans les prochaines éditions de la Gazette du Sorcier.


Alphard Tugwood

© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.forum-canada.net
avatar


Staff ϟ Big Boss


ϟ Parchemins postés : 228
ϟ Date d'inscription : 03/07/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 259

Feuille de personnage
ϟ Âge: 1000 ans
ϟ Maison/Profession: Grand chef
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: [Intrigue PauL] La Gazette Du Sorcier - Edition du 9 Mars 1977 Jeu 24 Avr - 8:40




PAGE 7


Interview de Madame Rosemerta

Madame Rosemerta



Louisa Rosemerta rejoint la tente où travaillent les journalistes, à Pré-au-Lard, l'air déboussolée. Il est 23 heures passés, et il semble que tout le monde a enfin été sorti des décombres de l'accident qui a eu lieu cet après-midi. Elle s'assoit à notre table, et nous accorde un entretien exclusif ..
.

I : Bonsoir Madame. Nous aimerions commencer cet interview par le commencement : depuis quand préparez-vous cette grande journée du 900ème anniversaire de Pré-Au-Lard ?

R : C'est l'année dernière que monsieur Machin, le doyen du village, nous a fait savoir que 365 jours après son annonce, nous allions enfin pouvoir fêter les 900 ans du village. Depuis, il ne s'est pas passé une journée sans que nous préparions quelque chose pour cette fête. Vous savez, c'est du boulot ! Chaque maison, chaque boutique, chaque brasserie accueillait quelque chose. Nous avons eu toute la journée des spécialités magiques venues de toute l'Angleterre, que ce soit de la nourriture, des objets, mais aussi des animaux ou je ne sais quoi d'autre encore. Littéralement tout le monde magique a entendu le message, il n'y a pas plus longtemps que deux minutes j'ai entendu un groupe de sorciers japonais qui discutaient avec un Auror, et qui disaient qu'ils n'allaient plus tarder à rentrer chez eux, maintenant. Moi vous savez, je gère une des plus grandes auberges du village, les Trois Balais, et je peux vous le dire ça fait bientôt deux mois que toutes mes chambres sont réservées ! Et c'est pareil à Londres, puisque le gouvernement avait prévu l'installation d'une dizaine de portoloins depuis Londres qui menaient jusqu'ici, je peux vous le dire, j'ai rendu visite au directeur du Chaudron Baveur l'autre jour, je peux vous le dire, il était dans la même situation que moi. Tout était plein. Et ne parlons même pas des restaurants, je n'avais jamais vu le mien aussi rempli ! Figurez-vous que malgré les stocks que j'amassais depuis quelques semaines maintenant, à seize heures il ne restait déjà plus une goutte de bière-au-beurre !

I : Parlez-nous un peu de ce qui a été fait au niveau de la sécurité dans le village ...

R : De même, ça fait des semaines si ce n'est des mois que tout est prévu. C'est en septembre dernier que les premiers agents du ministère sont venus, pour faire des mesures de je ne sais quoi. Ils cherchaient certainement les positions clefs pour placer leurs Aurors. Et puis chaque "grand" commerçant avait son auror attribué, c'est comme ça que Alastor Maugrey s'est retrouvé devant la porte de mon bar. Je n'étais pas très enchantée au début, comprenez, j'avais peur qu'il effraie un peu les clients, mais au final je le remercie d'avoir été là ! Par Merlin, sans lui je ne sais pas comment j'aurai fait ! Et puis vous savez, il y avait tous ces enfants ... Ne serait-ce que de Poudlard, ils étaient tous venus, protégés par leur professeurs, qui eux aussi avaient été placés à des positions clefs. Mais il y avait aussi des tous petits, de ceux qui n'ont même pas encore de baguette et qui m'ont descendu mon stock de jus de citrouille ! C'est ceux-là qui avaient le plus besoin de protection ...

I : Pensiez-vous que les choses allaient tourner comme elles ont tourné, en commençant la journée ?

R : Vous savez, par les temps qui courent on n'est jamais sûrs de rien, alors j'ai préféré être prudente, et ne pas être trop joyeuse à l'idée de cette journée. Mais vous savez, quand ça a commencé... Il faisait beau, presque chaud pour un début de mois de mars, alors j'étais, c’est vrai, optimiste. Mais qui aurait pu imaginer qu’une telle horreur allait se produire ? Je veux dire, je vous l’ai dit, il y avait des aurors partout, et puis nous avions tous nos baguettes, nous pouvions tous nous défendre mais là, tout s’est passé si vite, en quelques instants tout était déjà détruit !

I : Justement, pouvez-vous nous raconter comment tout a démarré ?
R : Il était seize trente, ou peut-être quarante-cinq, je ne sais plus bien. En tous cas, d’un coup, le ciel s’est assombri, et une espèce d’ondée désagréable s’est mise à tomber. Beaucoup se sont alors réfugiés à l’intérieur des différentes tavernes ou maisons ouvertes aux visiteurs. Il pleuvait de puis en plus fort, et puis, de mon bar, bondé, on a entendu un cri horrible. Une petite, sur le trottoir, montrait le ciel. Et là, tout a commencé à exploser. Des jets de pierres dans tous les sens, des murs qui tombaient, et tous ces sortilèges lançaient, il y en avait de toutes les couleurs. Je suis sûre que la pluie avait un rapport avec eux, pour qu’on soit tous bien enfermé dans nos maisons et que tout nous tombe dessus. Et puis pour qu’on ne puisse pas se défendre. Tout ce qu’on pouvait faire c’était pointer nos baguette vers le plafond pour éviter qu’il nous tombe dessus. Et puis soudain, les duels ont commencé. Tous les Aurors étaient dans la rue principale, et face à eux des hommes et peut-être des femmes, tous masqués et vêtus de noir. Ça s’est vite terminé, certainement parce que les attaquants étaient moins nombreux que les aurors et qu’ils ont préféré fuir que se faire prendre, mais c’était très impressionnant, ça hantera mes nuits pendant des années, je vous le dit !

I : Et qu’avez-vous fait ensuite ?
R : On a suivi les ordres des aurors : ils ont fait sortir les petits enfants et leur famille en premiers. Ils leur ont dit de rentrer chez eux, et de passer dans la semaine au ministère pour témoigner. Après ça, ce sont les élèves de Poudlard et leurs professeurs qui sont rentrés. Ça a duré longtemps parce qu’il fallait les compter et que … et qu’il … il en manquait … Puis les gens qui restaient ont aidé à … à soulever les débris. Il y en avait partout, tout le village est détruit, du nord au sud, de l’est à l’ouest, il n’y a plus rien …

I : Qui a fait ça, selon vous ?

R : Vous savez très bien qui a fait ça, son nom est sur toutes les bouches. Voldemort et ses acolytes sont de plus en plus puissant, on le sait, mais personne ne l’accepte. Tout ça va nous mener vers une guerre civile, je vous le dit. Ce qu’ils ont fait aujourd’hui en tous cas, c’est une preuve de barbarisme fou. Si jusqu’à aujourd’hui on ne faisait que les évoquer, ils vont être sur toutes les bouches, maintenant. Ce ne sont pas des sorciers de pacotille, ils savent comment terroriser les foules, ils veulent être pris au sérieux. Peut-être qu’il faudrait, justement, qu’on les prenne au sérieux …

I : Qu’allez-vous faire, maintenant ?

R : Mon bar est complètement détruit (voir le résumé des dégâts page 6, ndlr), c’est donc de ça dont je vais m’occuper en premier. Il faut que je passe au ministère, aussi, pour témoigner. Mais on va tous s’aider, ici. Vous savez, ce n’est pas cette marque qui flotte dans le ciel qui nous enlèvera notre solidarité, voilà ce qui est certain …

I : Merci beaucoup, Madame Rosemerta.
R : Merci à vous …
Alphard Tugwood

© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.forum-canada.net

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Intrigue PauL] La Gazette Du Sorcier - Edition du 9 Mars 1977

Revenir en haut Aller en bas

[Intrigue PauL] La Gazette Du Sorcier - Edition du 9 Mars 1977

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz :: ADMINISTRATION :: Première étape :: Contexte & Intrigues :: Intrigues-