Revenir en haut Aller en bas


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 23
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Dim 18 Sep - 8:47

« Je suis doué avec les femmes … Je suis doué avec les femmes … Je suis doué avec les femmes ... »

Cela faisait cinq bonnes minutes que Adonis Leroy se répétait cette phrase dans sa tête. Il se tenait debout devant le miroir en pied de sa Salle Commune. Il se peignait. Vérifiait son rasage. Il avait la chance d'avoir une pilosité bien développée. Pas trop, mais suffisamment pour pouvoir travailler dessus. Pas trop propre et droit, ça faisait Serdaigle. Ou Serpentard. Pas dans tous les sens, une barbe à la manière des cheveux de Potter, non merci, c'était un truc de Gryffondor. Il ne le faisait pas non plus à la Poufsouffle. Non, les Poufsouffle, aussi loyaux qu'ils puissent l'être sont imberbes. Allez savoir pourquoi … Non, il le faisait à la française. Ce que l'on appelait plus communément ''barbe de 3 jours'', mais en mieux. Il s'était laisser pousser des (courtes) pattes sur le haut de sa mâchoire. Très léger détail, mais ça changeait tout. Il avait une mâchoire forte, et les pattes l'affinaient. Elle lui donnait un côté classe sans le vieillir puisque sa coupe de cheveux était ''infantile''. Vous m'avez compris, Adonis ne ressemble pas à un gamin de 8 ans qui porte du gel, mais il a les cheveux mi-longs des adolescents rebelles qui ne veulent pas se les couper. Mais enfin lui, ce n'est pas qu'il ne veut pas par pure rébellion, c'est sa coupe du moment et elle a été recherchée pendant longtemps. Et elle va parfaitement bien avec ses pattes. Ses cheveux toujours soyeux forment de légère boucles délicates au dessus de ses oreilles. D'un coup de baguette magique, il se trace une raie au milieu du crâne, ou au contraire il passe sa main dans ses cheveux pour les tirer en arrière. Enfin bref. Rasage et coupe de cheveux : Ok !

Sa tenue était moins recherchée que son rasage, ne cherchez pas la logique. Il ne voulait pas paraître trop raffiné non plus, les anglais ne comprendraient pas. Enfin … Les anglaises. Oui parce que vous l'avez compris, si Adonis essaye de se persuader qu'il est doué avec les femmes, ce qu'il est sans doute aucun, c'est justement à cause d'une d'entre elles. Mary MacDonald. Oh la la, je vois d'ici vos langues de vipère venir. Adonis n'éprouve absolument rien pour cette fille. Elle par contre... Elle le déteste. Allez savoir pourquoi ! Elle n'aime pas son arrogance, sa fierté voilà pourquoi. Adonis avait du mal à se l'admettre. Il avait raté. Foiré. Complètement foiré avec cette nana. Concours de circonstances, elle ne l'avait croisé que dans des positions en sa défaveur, évidemment... Lui en train de faire une liste des jolies filles, selon des critères précis, par exemple : ''Taille et forme de poitrine'', ou encore lui en train de murmurer à un de ses camarades Beauxbâtons qu'il trouvait les anglais frigides. Pas cool. D'accord. Mais c'est Adonis, il ne peut pas s'empêcher de critiquer, de se croire supérieur aux autres, c'est contre lui. Alors maintenant, comme elle n'est pas complètement stupide et naïve cette petite Mary, elle ne l'aime déjà pas. Mal joué.

Adonis avait donc revêtu un jean, des tennis en toile légère et sa veste en cuir noir. Il était 18h, les cours étaient terminé depuis belle lurette. Ce n'était pas le week-end. Autrement dit Adonis n'avait aucune raison apparente de se préparer avec autant de soin. Mais il y en avait une. De raison. Plus qu'importante. Il avait rendez-vous avec cette petite Mary. Le hasard des choses avait fait que un certain professeur les avait réuni pour un binôme. Elle était chargée de ''tout lui enseigner sur la culture magique anglaise''. Je n'ai pas besoin de préciser que la tête qu'elle avait prise en entendant son nom après celui de Adonis n'était pas belle à voir. Mais Adonis était près à relever le défi. Il adorait ça, les défis. Les jeux. Et il détestait perdre, il ferait donc tout contre …

Précédemment dans journée, Mary avait envoyé une note à Adonis : ''18h30, terrain de Quidditch.'' Clair et concis. Pourquoi le terrain de Quidditch ? C'était étrange sérieusement de choisir ce lieu, mais peut-être l'avait elle choisi pour être loin du monde et vu de personne...

En tous casa, Adonis allait finir par être en retard. Il sorti rapidement de sa salle Commune, puis des cachots, traversa le hall et poussa la grande porte en bois qui menait dehors. Là, il s'arrêta un instant. Combien de temps le fallait-il pour se rendre sur le terrain ? 5 minutes ? Il ferait en sorte que sa dure 5 minutes, car c'était le temps qu'il lui fallait en moyenne pour terminer une cigarette, et il en avait bien besoin d'une. Mais il ne voulait évidemment pas que Mary voie qu'il fumait. Elle sentirait l'odeur sans doute aucun, mais enfin, Adonis doutait qu'il réussirait à l'embrasser ce soir là. Il sorti donc de sa poche son paquet rouge et blanc de cigarettes moldues, en prit une et l'alluma à l'aide de sa baguette. Ne jamais avaler la première bouffée, c'était dangereux pour la santé. Il la recracha donc, et se remit à marcher avant d'en prendre ne deuxième. C'était bon, très bon. Ca le détendait. Il n'était pas accro, mais savait qu'il pourrait tomber dans le piège tellement il trouvait ça bon. Mais il ne voulait pas. Il avait le contrôle sur lui même. Il avançait lentement. 18H26, parfait.
Il voyait au loin se dessiner le Stade. Quelques minutes plus tard, il la voyait, Mary, sa chevelure blonde se détachait au loin. Il avait presque finit sa cigarette. Ne pas fumer le filtre, c'est dangereux pour la santé. Avant d'arriver à ce stade là, il écrasa alors son mégot sur le tronc d'un arbre et le laissa tomber au sol. Il accéléra le pas. Elle se tenait debout et regardait fixement le stade. Etrange … La nuit commençait à tomber.

Il était désormais à son niveau, elle l'avait certainement entendu. Quand il fut juste derrière elle, il murmura, d'un ton un peu séducteur bien qu'il essaya de le cacher « Bonsoir »

Il n'arrivait pas à utiliser un autre ton pour dire ce mot. C'était comme ça, en lui. La séduction …

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »


Dernière édition par Adonis Leroy le Ven 11 Nov - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Élève


ϟ Parchemins postés : 346
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 87

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffondor
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Dim 18 Sep - 10:26

La catastrophe avait eu lieu un peu plus tôt dans la matinée. Les professeurs avaient fait rassembler tous les élèves de sixième et septième années dans la Grande Salle ainsi que les élèves étrangers. Après un long discours, la raison de se rassemblement avait été dévoilé : dans le cadre de l'échange culturel, des binômes seraient formés entre les nouveaux venus et les anglais. Chaque membre du binôme devant apprendre à l'autre tout ce qu'il pouvait sur sa culture. Les noms défilèrent, tous paraissaient heureux du résultat final. Puis le tour de celui qu'elle attendait vint enfin.

-Le binôme de Monsieur Adonis Leroy sera

Mary plaignait sérieusement le ou la malheureuse qui devrait travailler avec le français. Elle l'avait entendu parler, chaque fois qu'elle avait croisé son chemin monsieur parlait des filles susceptibles d'avoir '' la chance de sortir avec lui '' ou encore de ses critères de sélection. Elle qui pensait que les français avait un minimum de classe, avait été forcée d'admettre que finalement les mecs qu'importe leur origine, étaient tous les même. Intérieurement, elle priait pour que ses amies soient épargnées par cette corvée.

-....Mary McDonald de la maison Gryffondor.
-Quoi ?!

La surprise ou plutôt le choc avait été tel qu'elle s'était levée d'un coup, attirant tous les regards sur elle. Désespérée, elle s'était rassise maudissant les professeurs d'avoir eu l'idée de ce projet. Dans la foule, elle avait observé la réaction du français. Il souriait, visiblement satisfait. «  Tu m'étonnes, je dois correspondre à ses critères … » s'était elle dit. Mary avait donc passé le reste de la journée à se plaindre à ses amis. Comment avait-on pu lui infliger ça ? Elle avait toujours eu un comportement correct, des résultats plutôt bons. Non, elle ne comprenait pas pourquoi on la punissait ainsi.

La sentence était tombée, elle devrait donc collaborer avec ce vantard. En début d'après-midi elle s'était résignée à lui faire passer un message lui indiquant l'heure et le lieu de leur première rencontre. Le terrain de Quidditch, James lui avait assuré qu'il était libre ce soir là puisque la saison n'avait pas encore commencé. Elle serait donc tranquille et le soir commençant à tomber, personne ne devrait la reconnaître s'il regardait à la fenêtre à ce moment là.

Après un moment passer à hésiter sur la façon dont elle pourrait s'habiller, elle finit par quitter la tour de Gryffondor. Elle avait opté pour un jean et un pull, ainsi qu'une paire de ballerines. Le vent soufflant à l’extérieur, elle avait enfilé une veste par dessus. Certes, elle n'appréciait pas beaucoup le français mais rien ne l’empêchait de bien s'habiller ! A 18h25, elle patientait déjà devant le stade. Non, cette avance ne signifiait pas qu'elle n'était pas pressée de le revoir. Mais plus tôt ils commenceraient, plus tôt elle rejoindrait les autres dans la Grande Salle. Elle attendait, réfléchissant à ce qu'elle pourrait bien lui raconter pour cette première rencontre où ils auraient l'occasion de s'adresser la parole.

Elle entendit des bruits de pas derrière elle,le voilà qui arrivait, mais ne se retourna pas pour autant. Elle consulta sa montre discrètement, espérant pouvoir lui reprocher son manque de ponctualité mais il était 18h30 précises. Il était à l'heure.

-Bonsoir, la salua-t-elle.

Elle se retourna pour lui faire face, l'observa un moment. Tenue impeccable, sans artifices, coiffure pour le moins soignée. S'il comptait l'amadouer avec une apparence extérieure sans défaut apparent, il pouvait toujours rêver. Elle ne se ferait pas avoir.

-Bonsoir, répondit elle simplement.

______________________



Mary McDonald
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 23
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Dim 18 Sep - 12:34

Dans le monde moldu et dans le monde magique, les français avaient la même réputation : séduisants et dragueurs invétérés pour les garçons, élégantes et raffinées pour les filles. Cette légende urbaine n’avait jusqu’à maintenant apporté que des bonnes choses à Adonis. Jusqu’à maintenant, car désormais, ça lui jouait des tours. A Poudlard, il avait l’impression d’être dans un monde complètement différent. A part. C’est vrai, tout le monde réagissait différemment, même lui. Il lui était arrivé des choses étranges… Mais agréable. Il avait rencontré une fille, Aleksandra, qu’il ne comptait pas mettre dans son lit. Non pas parce qu’elle était repoussante, loin, très loin de là, mais il la considérait comme son amie, son alliée. Chose qui ne lui était jamais , au grand jamais arrivé. Il avait retrouvé Narcissa aussi. Narcissa, sa Cissy, son amie d’enfance qu’il n’avait pas vu depuis près de 7 ans. Leur relation était restée comme figée dans le temps. Rien n’avait changé. Il adorait toujours autant lui parler, rire avec elle, il se sentait toujours en confiance à ses côté. Rien n’avait changé. Et encore moins sa beauté. Qui l’eut cru ? Et puis il y avait cette Serbe, qui jouait avec lui le même jeu de séduction qu’il jouait avec elle. Elle lui résistait. C’était rare. Ca n’était jamais arrivé. Qu’une femme lui résiste. Mais c’était bon. Trop bon… Et puis voilà que maintenant il y en avait une qui le détestait. Alors cela … Cela c’était comme un sacrilège pour Adonis. Il ne supportait pas l’idée qu’une fille puisse le haïr. C’était impossible. Ce n’était pas dans la bonne nature des choses ! Il fallait remédier à cela, et Adonis remerciait Venus de l’avoir placé avec elle en binôme. Il lui fallait saisir sa chance.

Alors qu’il fumait sa cigarette, Adonis se demandait comment elle allait réagir. Ton froid, ou fausse chaleur ? Muette au faux intérêt. Il lui faudrait jouer sur les expressions, rester gentil et naturel, comme il pouvait l’être avec Cissy. Difficile …

« Bonsoir » lui avait-elle dit quand il était arrivé à son niveau. Hum, pas très bavarde donc. Il ne fallait pas qu’elle décèle la moindre once de stress dans sa voix lorsqu’il lui répondrait. Il se mit donc face à elle, à environ 50 cm d’écart, pencha légèrement la tête sur le côté et demanda, d’un ton doux et content :

« Alors, Mary c’est ça ?, pourquoi tu m’as invité à venir ici ? Tu ne veux pas être vue en ma présence ? Je ne le prend pas mal, t’inquiète. Tu veux qu’on fasse quoi alors ? Je te répète les consignes de ton directeur » Il s’éclaircit la gorge, et prit un ton beaucoup plus rauque et se tînt plus droit pour dire : « Chaque élève de 6 et 7ème année présent dans cette Salle devra avec son binôme étranger apprendre tout ce qu’il peut sur la culture de l’autre » Il se détendit ensuite et lâcha son sourire fabuleusement beau. Il prononça alors, plus lentement et de son ton naturel : «J’attends tes questions ! »

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Élève


ϟ Parchemins postés : 346
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 87

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffondor
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Dim 18 Sep - 14:26

Mary se doutait que sa brève salutation, montrait l’enthousiasme dont elle faisait preuve à l'idée de devoir échanger avec lui. Mais elle ne pouvait pas jouer les gentilles filles, pas avec lui. Il était trop ... trop français ? Il avait ce point de caractère que Mary ne supportait pas. Elle l'acceptait chez certains, sachant pertinement que ça n'était qu'un jeu. Mais chez d'autres elle ne pouvait pas. Adonis faisait parti de ces autres. A ses yeux, leur relation s’arrêterait à la consigne de travail, rien de plus. Elle ne comprenait pas comment ses amis faisait pour le supporter. Étaient ils tous comme ça à Beauxbâtons ? Il faudrait qu'elle se renseigne.

« Alors, Mary c’est ça ?

Elle acquiesça, regrettant presque qu'il se soit souvenu de son prénom. Maintenant qu'il l'avait vu, connaissait son nom, il n'aurait aucun mal à en apprendre plus sur elle et ses fréquentations. Mary n'était pas de ces élèves qui passent inaperçus dans la foule. Amie des Maraudeurs, bavarde, aimant les rumeurs. Non, elle n'était pas de celles dont on oublie le nom une heure après l'avoir rencontré.

-Pourquoi tu m’as invité à venir ici ? Tu ne veux pas être vue en ma présence ? Je ne le prend pas mal, t’inquiète.

Bien sûr qu'elle ne voulait pas être vu avec lui, elle avait passer la journée à se plaindre de son comportement à tous ceux qui lui avaient adressé la parole. Si on l'avait lui adressant la parole calmement, les gens auraient pu se faire des idées, ce qu'elle ne souhaitait vraiment pas.

-Ne te fais pas d'idée, ça n'est pas un rendez-vous. Après prend le mal ou non, ça m'est égal, oui je ne voulais pas qu'on me voit avec toi. Voilà pourquoi je t'ai fait venir ici et à cette heure.

-Tu veux qu’on fasse quoi alors ? Lui demanda-t-elle.


Il lui répéta ensuite les paroles que Dumbledore avait prononcé un peu plus tôt dans la journée, comme si elle en avait besoin ! Surement s'imaginait il qu'elle l'ignorait. Elle l'avait très bien entendu, pas besoin de le lui redire. Il conclut sa petite tirade par une phrase : «J’attends tes questions ! Mais en avait-elle, seulement ? Que pourrait-elle avoir envie de savoir sur la France et sa culture ? Pour toute réponse, elle haussa les épaules et commença à avancer vers l'entrée du stade. Marcher lui ferait le plus grand bien, elle se concentrerait sur autre chose que sur son envie de lui trouver d'autres défauts.

-Ils sont tous comme toi à Beaubâtons ? Lâcha-t-elle soudainement. Je veux dire par là, arrogant ? Vantard ? Prétentieux au point de baser leurs relations sur des critères de sélections ? Ou alors c'est un trait qui t'est propre ? Elle laissa planer un moment de silence, avant de reprendre en souriant : Et toi, tu as des questions ?



______________________



Mary McDonald
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 23
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Dim 18 Sep - 20:51

« Ne te fais pas d'idée, ça n'est pas un rendez-vous. Après prend le mal ou non, ça m'est égal, oui je ne voulais pas qu'on me voit avec toi. Voilà pourquoi je t'ai fait venir ici et à cette heure »

C’est ce qu’on peut qualifier de ton froid. Glacial. Et alors ? Ce n’était pas vraiment ça qui allait décourager Adonis … Vraiment, mais alors vraiment pas. S’il avait réussi à défrigidiser (excusez le barbarisme) Ivana Adzovic, il arriverait bien à le faire avec cette McDonald ! Non, il ne le prenait mal qu’elle ne veuille pas être vue avec lui. Elle allait bientôt changer d’avis de toute façon.

Elle, s’était mise à marcher, en silence. Elle avait l’air exaspérée. Haha.

Soudain, elle tourna la tête vers lui et lança :

« Ils sont tous comme toi à Beauxbâtons ? Je veux dire par là, arrogant ? Vantard ? Prétentieux au point de baser leurs relations sur des critères de sélections ? Ou alors c'est un trait qui t'est propre ? »

Oh, et bien dites donc, elle faisait la maline maintenant. Adonis se contenta de lui sourire. En silence. Elle, elle continua sur un beau et très ironique :

« Et toi, tu as des questions ? »

Des tas. Mais que devait-il lui répondre ? Il était tenté par « Et toi, tu es toujours aussi jolie ? » mais … Elle risquait d’encore plus mal le prendre. Il fourra sa main gauche dans sa poche, et passa sa droite dans ses cheveux. Devait-il être pour le coup méchant ? Enfin, lui répondre quelque chose d'aussi désagréable que ses questions l'avaient été pour lui ? Oui parce que, ne croyez pas que Adonis est insensible, il n'a pas vraiment apprécié les dires de Mary …

Arrogant ? Vantard ? Prétencieux ? La seule personne qu'il autorisait à dire ça était Nina, sa meilleure amie. Les autres, ils se taisaient. Il leur imposait le respect. Les autres n'avaient pas le choix. Quand je vous disait qu'à Poudlard tout était différent … C'en est bien la preuve, non ? A Poudlard, une personne, une fille, se permet de le traiter comme ça.

Vous l'avez comprit, Adonis était passablement énervé. Mais pas trop, il savait se maîtriser, aisément. Il lui répondit donc :

« Disons que je suis unique en mon genre Mary. Oui j'ai des questions. Les filles ici, elles sont toutes comme toi ? La langue bien pendue et un caractère fort ? J'aime ça, c'est intéressant. Enfin du moment qu'elles ne m'insultent pas gratuitement et sans me connaître »

BIM. Et en plus, il souriait.

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Élève


ϟ Parchemins postés : 346
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 87

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffondor
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Lun 19 Sep - 17:11

Unique en son genre ? Ne sachant s'il cherchait à se montrer important à ses yeux ou non, Mary resta indifférente à cette déclaration.

-Les filles ici, elles sont toutes comme toi ? La langue bien pendue et un caractère fort ?
Il trouvait qu'elle avait du caractère ? Il n'avait pas tort, rares étaient les fois où elle s'était laissée marcher sur les pieds sans rien dire. Chaque fois qu'elle pouvait dire tout haut ce qu'elle pensait, la demoiselle ne se gênait pas pour le faire. Peut être est-ce dû au fait qu'elle soit susceptible ou encore trop fière pour laisser couler.

-Je préfère dire ce que je pense et avoir un caractère comme le mien, plutôt que de me taire et ne jamais rien faire. Il faudra t'y habituer.

-Enfin du moment qu'elles ne m'insultent pas gratuitement et sans me connaître »

Elle esquissa un sourire, pas besoin de connaître les moindres détails de sa vie pour savoir quel genre personne il était. Son attitude en disait suffisamment sur lui. Mary l'aurait volontiers comparé à un livre. Le titre, la couverture et le résumé disent tout du contenu, chez Adonis, son nom, son apparence et son attitude avaient la même utilité.

-Je ne connais peut être pas ta vie, mais à te voir on sait qui tu es ou du moins le genre de personne que tu es. Tes parents doivent être plus ou moins importants, sûrement d'eux que tu tiens cette classe. Travail prenant, je suppose ? Pas trop d'attention de leur part, tu cherches à te faire remarquer par tous les moyens possibles et imaginables. Chez toi, d'après ce que j'ai compris les filles tombent comme des mouches devant toi, tu ne dois pas être habitué à essuyer de refus. Tu es susceptible aussi et tu t'énerves facilement, il suffit de trouver les sujets. Et je dirai que tu dois être plutôt le genre de mec narcissique

Mary prenait plaisir à s'adresser à lui comme elle le faisait, elle devait lui paraître bien énervante. Enfin elle pouvait lui dire ce qu'elle pensait. Elle savourait l'instant présent. Bien sûr, elle n'était pas certaine que la moitié des informations qu'elle avait dites soit véridiques mais qu'importe !
Le vent se leva à nouveau, Mary replaça les quelques mèches qui s'étaient mises à flotter loin des autres. Une senteur étrange, mais pas inconnue vint lui chatouiller les narines... la cigarette, il fumait. Elle fit quelques pas sur le côté, elle ne souhaitait pas avoir cette odeur sur elle. Peut être prendrait-il ce mouvement comme une tentative de fuite, mais elle n'en avait que faire.

-D'autres questions ? Demanda-t-elle calmement, comme si rien ne s'était passé.

______________________



Mary McDonald
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 23
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Mer 21 Sep - 20:43

« Je préfère dire ce que je pense et avoir un caractère comme le mien, plutôt que de me taire et ne jamais rien faire. Il faudra t'y habituer. »

Olala … Cette fille était d'une agressivité ! Si elle devait trouver un animal qui lui correspondrait à cet instant précis, il aurait dit une tigresse. Féroce mais … Magnifique. Adonis ne put s'en empêcher. Un petit regard, de biais, il se détacha un instant des yeux de Mary pour jeter un coup d'oeil à son corps. Presque parfait. Presque parce qu'on dit que la perfection n'existe pas, et puis, s'il avait eu plus de temps, il aurait pu trouvé quelque chose, mais de ce qu'il avait vu... Il était partit du sol pour remonter jusqu'à ses yeux. Il avait vu ses jambes qui paraissaient musclées sous son jean, pas trop fines, ses belles hanches, sa taille bien marquée, sa poitrine bien ronde et enfin sa bouche, ses lèvres dont les coins qui, malgré elle, se relevaient un peu de telle manière qu'on ne devrait que très rarement la penser très en colère.

Elle avait très ironiquement sourit. Puis, elle avait parlé, blablaté, pour dire quoi ? Qu'elle le connaissait, et qu'elle pouvait lire en lui comme dans un livre. Pff. Quelle idiote. Elle n'allait pas s'en tirer comme ça si facilement ! En plus, elle avait quasiment tout faux. Sa mère était très présente, trop même. Pas son père, certes, mais c'était comme si il n'existait pas à ce niveau là ! Et puis, il n'était pas non plus aussi narcissique que ça, si ? Peut-être un peu, et un peu susceptible aussi, mais mauvais perdant lui correspondrait mieux. Par contre, il n'était pas, mais alors pas du tout le genre de garçon qui s'énerve rapidement. Il trouvait ça bien plus drôle d'utiliser des moyens tels que le sarcasme, l'ironie, le cynisme pour énerver les gens. Pas besoin de magie, et encore moins de colère.

Elle avait aussi ajouté, à la fin de sa pseudo-étude psychologique un merveilleux : -D'autres questions ? ». Encore. Et bien, pas d'imagination.

Lui par contre, il en avait. Elle marchait, marchait, rapidement. Il s'arrêta, net. Lança : « Pas de question non. Juste une remarque... » Puis il sorti de nouveau son paquet de cigarettes. Est-ce qu'il allait réussir à l'énerver encore plus que ce qu'elle ne l'était déjà ? Laisser moi vous expliquer le plan d'Adonis : Il fallait que Mary crie le plus possible, lui reproche le plus de choses possible ce soir-là, pour que le dialogue finisse par passer. Il y avait deux possibilités quand à sa réaction quand elle aurait vu le paquet : La première, qu'elle s'en fiche royalement ou même qu'elle fume avec lui, ou alors, la seconde, que elle trouve ça tellement débile, et tellement sans personnalité et tant ceci et tant cela qu'elle le mépriserait encore plus. Drôle.

Il alluma donc la cigarette, mais cette fois avec un Zippo © qu'il sortit de la poche arrière de son jean. Mêmes règles quand à la première bouffée, puis il lança :
« Un cigarette Mademoiselle ? »

Ce dernier mot avait été prononcé en français. Encore un peu et il faisait la révérence.

« Tu sais, tu ne devrais pas juger les gens comme ça, dès que tu les vois. Tu risques de blesser beaucoup de monde sur ton passage. Moi tu ne me touches pas, je sais que tu as tords. Mais bon. Je te le dis, fais attention.

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Élève


ϟ Parchemins postés : 346
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 87

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffondor
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Mar 27 Sep - 14:44

Mary s'était attendu à tout sauf à ça. Ce calme qu'Adonis avait conversé, malgré ce qu'elle avait pu dire. Une personne normale aurait réagit en répliquant. Mais voilà lui ne devait pas être tout à fait normal. Comment pouvait-il rester aussi .. insensible à ce qu'elle disait ? Si quelqu'un lui avait répondu de la sorte, Mary aurait riposté, comme bien d'autres. Mais pas lui .. Cette attitude la troubla l'espace d'un instant, avant de l'énerver à nouveau. Elle allait lui reprocher son manque de réactivité mais il ne lui en laissa pas le temps.

« Un cigarette Mademoiselle ? » lança-t-il.

Elle le regarda. Une cigarette ?! Il se foutait d'elle ? Elle tentait de lui faire comprendre qu'elle ne le supportait pas et lui, lui proposait de fumer ! Elle ignora la question, levant les yeux au ciel se demandant s'il portait un réel interêt à la conversation. Si c'était le cas, il aurait au moins pu le montrer un peu plus. Si non, autant mettre un terme à cet entretien.

- Tu sais, tu ne devrais pas juger les gens comme ça, dès que tu les vois.

Elle haussa les épaules, juger les autres et en particuliers ceux qu'on n'apprécie pas était une chose courante. Elle s'était habitué à le faire et ne comptait pas arrêter de sitôt. On ne perd pas facilement ses habitudes.

- Tu risques de blesser beaucoup de monde sur ton passage. Moi tu ne me touches pas, je sais que tu as tords. Mais bon. Je te le dis, fais attention

- Oh, c'est trop gentil de me prévenir, dit elle d'une voix mi-amusée, mi-ironique. Alors, dis moi, sur quels points ai-je tords ? Sur le compte de tes parents peut-être ? Je doute que ce soit sur les filles qui te courent après ou celles que tu cherches à séduire, vu ce que j'ai pu entendre de tes conversations.

Mary se doutait qu'elle pouvait très bien avoir faux sur toute la ligne, c'était même plus ou moins sûr. Mais l'idée d'en apprendre plus sur le compte du garçon, via les réponses à ses questions l'intéressait. D'accord, il l'énervait, elle ne pouvait pas le supporter, mais rien ne l'empêchait de pouvoir connaître un peu plus de choses sur lui. Eh puis, Dumbledore n'avait-il pas dit qu'il s'agissait là d'un échange culturel ? Ils devaient échanger afin de mieux se connaître.

______________________



Mary McDonald
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 23
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Mer 28 Sep - 20:04

Après sa proposition de cigarette, Mary avait levé les yeux aux ciel. Elle avait pitié de lui. Haha, elle avait l'air énervé. Suite au refus donc, Adonis haussa les épaules et tira une nouvelle fois sur sa ''clope''. Ils continuaient à marcher, et Mary faisait comme si elle n'en avait rien à faire de ce qu'il lui disait. Que ça ne la touchait pas. Mais c'était faux. Faux faux faux. On était toujours touché par des reproches. On faisait juste semblant de ne pas l'être.

« Oh, c'est trop gentil de me prévenir. Alors, dis moi, sur quels points ai-je tords ? Sur le compte de tes parents peut-être ? Je doute que ce soit sur les filles qui te courent après ou celles que tu cherches à séduire, vu ce que j'ai pu entendre de tes conversations. »

Tiens tiens. On entrait dans la partie intéressante. Elle avait pas tout à fait tords. Mais qu'est ce qu'Adonis devait répondre ? Par de la sincérité ? Trop tôt pour cela. Mais pas du mensonge. Ça rendrait la situation encore pire qu'elle ne l'était déjà. Si c'était possible. Adonis n'avait jamais eu à faire face à ce type de situation, il brodait comme il pouvait. Il y arrivait plutôt bien.

« Tu t’intéresses à la vie d'un minable et pathétique arrogant comme moi alors ? Ben je croyais que tu savais tout ? Non ? -il tira sur sa cigarette, l'air satisfait. Un peu plus, il lui recrachait la fumée sur sa figure. Mais il ne le ferait pas. Non. Mauvaise idée. Par contre, compte tenu de son plan, il fallait l'énerver un peu. Pour que sa colère contre lui passe au final. Qu'elle s'épuise à lui crier dessus, et qu'elle comprenne qu'il s'en fichait- Bon ben je te dis alors ? Oui, je suis plutôt doué avec les femmes. J'ai eu 37 amantes, la plus jeune de 13 ans, la plus vieille de 33. Mes parents, ben … Ils sont fiers de moi. Je ramène des bonnes notes, si bonnes que j'ai même réussi à venir ici. Je suis doué en sport. Je leur ramène même un peu d'argent avec les petits boulots que je fais. C'est pas comme si ils en avaient besoin, mais bon. Ça va ? Tu vas pouvoir colporter tout ça à tes amis ? Tu es contente ? -nouvelle bouffée de nicotine- Attends, réponds pas, laisse moi deviner ce que tu vas dire, histoire que je juge un peu moi aussi, qu'on soit sur un pied d'égalité -Il passa sa main dans ses cheveux, fis une moue cul de poule et continua ainsi : MON DIEU LILY ! Pfouuuu, je ressors de deux heures avec cet idiot de français, nan mais franchement, il se prend pour qui ? Il a vraiment rien dans le crâne, et il se prends trop pour un malade avec ses soit disant conquêtes ! Non mais tu parles ! Comment une fille peut bien avoir envie de lui … Avec ses fausses manies ! Oh oui môsieu fume ! Môsieu compte ses conquêtes ! Mais il me fait PITIEEEEE »

Bon... Il s'était laissé emporté.

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »


Dernière édition par Adonis Leroy le Jeu 29 Sep - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Élève


ϟ Parchemins postés : 346
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 87

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffondor
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Jeu 29 Sep - 19:01

« Tu t’intéresse à la vie d'un minable et pathétique arrogant comme moi alors ? Ben je croyais que tu savais tout ? Non ?

- Je sais presque tout sur certaines personnes, mais à part ce que j'ai pu entendre et voir de toi, j'ignore qui tu es. Alors oui, je m’intéresse au minable et pathétique petit français que tu es, répondit-elle.

-Bon ben je te dis alors ? Elle acquiesça, se doutant qu'une telle proposition de sa part ne devait pas être naturelle et qu'elle cachait quelque chose Ouais, je suis plutôt doué avec les femmes. J'ai eu 37 amantes, la plus jeune de 13 ans, la plus vieille de 33.

Elle leva les yeux au ciel, vraiment, ce garçon avait un don pour l'exaspérer ! Elle ignorait comment il s'y prenait, mais il y arrivait très bien. Le pire c'est qu'il mettait assez de conviction dans ses propos pour qu'une personne, ne le connaissant pas, le croit.

- Mes parents, ben … Ils sont fiers de moi. Je ramène des bonnes notes, si bonnes que j'ai même réussi à venir ici. Je suis doué en sport. Je leur ramène même un peu d'argent avec les petits boulots que je fais. C'est pas comme si ils en avaient besoin, mais bon. Ça va ? Tu vas pouvoir colporter tout ça à tes amis ? Tu es contente ?

Elle allait répliqué, mais il ne lui en laissa pas le temps. Il enchaîna sur une pseudo-imitation de ce qui aurait pu éventuellement être une conversation entre elle et Lily. Bien sûr, elle n'aurait pas tourner les choses de cette façon ! Elle aurait sûrement d'avantage insisté sur ses défauts, son caractère et son attitude en général. La Gryffondor serra le poing se tourna vers lui, le foudroyant du regard… l'envie de le frapper ou même de lui jeter un sort ne manquait pas. Mais que se passerait-il si la nouvelle remontait jusqu'aux professeurs ? Non, mieux valait en rester aux piques, elle desserra sa main et la mit dans la poche de sa veste et continua d'avancer. Ils avaient parcouru un peu plus de la moitié du tour, du stade.

-J'avais raison, tu es susceptible, déclara-t-elle finalement après un moment de silence, Parce que ... ça t'arrive souvent de chercher à te justifier, face à une fille dont tu ne connais rien sinon le nom ?


______________________



Mary McDonald
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 23
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Jeu 6 Oct - 20:29

« Minable et pathétique français »

Ça fait mal. Rester calme. Impassible. Facile. Adonis lui sourit béatement. Vas-y blondasse, enrage. Tu veux jouer à la méchante avec Ado ? Je t'en pris ! Mais tu vas t'en prendre plein la tête ! Et vas-y que je te lève les yeux au ciel, que je soupire, que je mets le masque ''vraiment mais ce garçon est pire que stupide je n'en peux plus !''. Tu lui fais pitié.

« J'avais raison, tu es susceptible, parce que ... ça t'arrive souvent de chercher à te justifier, face à une fille dont tu ne connais rien sinon le nom ? »

Ça faisait longtemps qu'ils parlaient maintenant ! La moitié du stade avait déjà été parcourue. Ils n'avaient fait que s'envoyer des reproches à la figures. Bilan de l'opération : ''reconquérir Mary'' : pas encore réussie. Mais, il restait encore une moitié de stade à Adonis pour essayer encore ! Et il allait y arriver. Mais si elle le cherchait trop, elle finirait par le trouver ! Non. Ne pas penser ça. Elle ne le trouvera pas. Pas de bêtise jeune homme, pas de bêtise.

« Pardonnez-moi mademoiselle -en français- de vouloir plaider ma cause ! Tu me poses des questions, mais je te réponds, après tout, c'est pour ça qu'on est ici, non ? Après, si tu te vexes pour un oui ou pour un non ! Tu n'es pas habituée, hein, à ce qu'un garçon te parle ainsi ? J'ai fais une mauvaise imitation ? Désolé, je ne suis pas vraiment un acteur né. Tu me pardonnes ? »

Sa cigarette était finie. Ne pas fumer le filtre. Il l'écrasa contre le tronc d'un arbre, et croisa le regard -mécontant, encore- de Mary, alors plutôt que de laisser tomber son mégot à terre, il ressorti sa boîte désormais à moitié vide de cigarettes et le fourra dedans.

Le Stade était vraiment immense. Il bavait presque d'envie d'y voler. Cela faisait une semaine à peine qu'il n'était pas monté sur son balais, et pourtant l'annonce du Professeur Chourave lui disant qu'il lui était impossible de jouer dans l'équipe de Poufsouffle avait provoqué en lui une tristesse et une nostalgie certaine. Adonis regarda les 6 anneaux les uns après les autres, et passa sa main dans ses cheveux. Il se sentait tellement bien, les cheveux flottants au vent ! Mais il fallait qu'il arrête de penser à ça. Il fallait qu'il se ressaisisse.

Il fixa alors la jeune fille. Ou plutôt, il planta de manière à ce qu'elle ne puisse se défiler, ses iris dans les siens. Magnifiques des deux côtés. Ceux d'Adonis, marrons ors. Miel sous certain rayons. Ceux de Mary, il fallait l'avouer, étaient quand même plus originaux : bleus-gris. Ils s'accordaient parfaitement avec ses cheveux blonds. Qu'allait-elle répondre ? Quelque chose d'intelligent et de constructif l'espérait-il ...

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Élève


ϟ Parchemins postés : 346
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 87

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffondor
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Dim 9 Oct - 14:14

- Je ne me vexe pas pour un rien ! répliqua-t-elle un peu trop rapidement.

-Tu n'es pas habituée, hein, à ce qu'un garçon te parle ainsi ? J'ai fais une mauvaise imitation ? Désolé, je ne suis pas vraiment un acteur né. Tu me pardonnes ? »

Elle hocha la tête, non, il n'était pas courant que quelqu'un lui parle ainsi. La plupart des gens avec qui elle parlait, l'appréciait elle n'avait donc pas l'habitude qu'un autre élève s'adresse à elle de cette manière. Et non elle ne lui pardonnait pas. Il n'avait qu'à lui bien lui parler et à l'imiter. Lui et ses manières, ce surplus d'assurance l'énervait plus qu'autre chose. Elle aimait les gens qui avait confiance en eux, mais ceux que se croyait au-dessus de tout … ceux-là elle ne les supportait pas.

Adonis se posta face à elle et fixa son regard dans le sien, ainsi il était certain qu'elle ne pourrait se défiler. Malin, le français ! Mary garda le silence une fraction de secondes, elle réfléchissait. Si elle lui parlait calmement, il se dirait sûrement que la colère qu'elle éprouvait à son égard s'était dissipée. Non, il fallait trouver autre chose .. Elle n'avait pas tellement envie d'en apprendre plus sur lui et sa culture, mais Dumbledore avait été clair, à la fin de l'échange ils devraient chacun remettre un dossier sur ce qu'ils avaient appris l'un de l'autre. Mary imaginait déjà ce qu'elle pourrait écrire sur les français : arrogants, très narcissiques, susceptibles, …
Elle ferma les yeux un instant ... elle était à nouveau énervée contre lui !

-Ne bouge pas, Leroy ! Lança-t-elle soudainement.

Un moustique venait de se poser sur le front du jeune homme, par réflexe Mary s'était légèrement reculée. Sa main se leva avant qu'elle ne s'en aperçoive, pour finir plus ou moins brutalement sur le front de Adonis. Elle avait tué le moustique.

-Au moins, celui-là ne piquera plus personne !

Doucement, elle fit un pas en arrière. Réalisant peu à peu qu'elle venait d'écraser un moustique sur la tête du beau français. La tête qu'il afficha à ce moment là, la fit éclater de rire. Il avait l'air ridicule ..

______________________



Mary McDonald
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 23
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Lun 10 Oct - 9:31

-Ne bouge pas, Leroy !

Adonis n'aimait pas qu'on lui donne des ordres, ni qu'on l'appelle par son nom de famille. Les ordres, c'était pour les faibles. Ceux qui n'ont rien d'autre à faire que d'obéir aux règles établies. Les noms de famille, pour les vieux. Non pas qu'il aie honte de son nom de famille, bien au contraire, il signifiait sa généalogie noble. Mais il se le réservait pour la cinquantaine. Adonis était jeune, beau, puissant. Alors il n'avait pas apprécié ce que Mary avait fait. Lui donner un ordre et l'appeler par son nom. Il était, à ce moment là, énervé. Mais ce qu'elle fit ensuite... L'étonna.

CLAP

Adonis avait entendu un bourdonnement aigu, pendant une demi seconde, avant que la main de la blonde ne s'abatte sur son front. Quelque chose s'était éclaté sur son front. Adonis comprenait peu a peu, tout en écarquillant les yeux d'un air certainement ridicule. Elle avait écrasé un insecte sur son front. Elle lui avait évité une pîqure. Pendant une minute, elle avait oublié sa rancœur, et elle l'avait protégé du moustique. C'était un grand pas ! Elle aurait pu, machiavélique, le laisser le piquer tranquillement, de manière à ce qu'il aie un inélégant bouton au milieu du front. Mais elle ne l'avait pas fait. Et en plus, elle avait ajouté :

Au moins, celui-là ne piquera plus personne !

Comme une vieille amie. Qui rigole. Elle avait usé d'un ton plutôt joyeux, peut-être un peu moqueur, mais enfin, la colère avait l'air de s'être dissipée ! Adonis, content donc de cette avancée lui fit un sourire reconnaissant, et souffla en se frottant le front un « Merci ! ». Mais il ajouta aussi une question à ses propos, qui pourrait paraître étrange dans le contexte :

« Mais … Tu fais du Quidditch ? »

Il laissa flotter la question quelque seconde, en regardant l'air étonné de Mary. Hum. Peut-être n'avait-il en effet pas été très clair. Il ajouta donc, en reprenant la marche :

« Non mais parce que, tu as vu avec quelle précision et quelle force tu as écrasé cet insecte sur mon front ?! Tu pourrais être batteuse ! Ou attrapeuse ! Non ? »

Ça paraît moins anodin comme question maintenant, non ? Et puis, ça permettait d'instaurer le dialogue entre eux ! Peut-être Adonis tenait le bon bout pour se faire pardonner, ou en tout cas lui faire oublier quelques instants sa colère !

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Élève


ϟ Parchemins postés : 346
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 87

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffondor
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Lun 10 Oct - 17:56

« Merci  », l'espace d'un instant Mary se demanda s'il avait réellement prononcé ce mot. Le sourire qui flotta sur le visage du français quelques secondes plus tard, le lui confirma. Il la remerciait de lui avoir écraser un insecte sur le front. Il est bizarre .. songea-t-elle.
La question qui suivit le fut tout autant aux yeux de la Rouge & Or. Elle mit du temps à réagir. Que faisait-elle déjà ? Ah oui ! Elle l'engueulait, puis ce moustique était arrivé et là on aurait pu croire que ces deux là étaient de vieux amis. Jouait-elle au Quidditch ? Pourquoi lui parlait il de Quidditch ? Où était le rapport avec le moustique ou même avec son insupportable manière d'agir?Mary ne le voyait absolument pas ! Et elle dû afficher un air surpris car, il avait ajouté avec une légère pointe d'admiration.


-Non mais parce que, tu as vu avec quelle précision et quelle force tu as écrasé cet insecte sur mon front ?! Tu pourrais être batteuse ! Ou attrapeuse ! Non ?

- Ah .. eh bien .. Il m'arrive d'y jouer de temps en temps, avoua-t-elle. Mais si tu cherchais à savoir si je fais partie de l'équipe de Quidditch de Gryffondor, la réponse est non. Je préfère de loin observer, plutôt que jouer.

A son plus grand étonnement, elle avait dit cela d'un ton calme comme lorsqu'elle parlait à Lily ou un autre de ses proches. La demoiselle aurait volontiers recommencé à l'engueuler mais, elle n'avait plus rien à lui reprocher. Pour le moment. Adonis avait relancer la conversation sur le Quidditch, ne sachant de quoi parler d'autre, elle poursuivit sur le sujet. Avoir parmi ses amis des joueurs de Quidditch l’amenait plus ou moins régulièrement à parler de ce sport. Et puis avouons le, le physique de certains membres des équipes qui figuraient dans les magazines étaient plus qu'agréable à regarder. Mais ce côté là du Quidditch était réservé à elle et ses amies, aussi lui retourna-t-elle sa question.

-Et toi, tu joues au Quidditch ? Où juste un simple fan de ce sport ?


Honnêtement, elle espérait qu'il s’intéressait un minimum à ce sujet car, elle ne se voyait pas lui raconter quoi que ce soit de sa vie. Il venait de débarquer de France, elle ignorait presque tout de lui et même si le calme semblait être revenu, son comportement ne l'encourageait nullement à lui confier des informations la concernant. Sur Poudlard, sa culture, Oui. Sur elle, Non ! Le sport, tout le monde connaît, après chacun ses goûts, mais ça vous donne un bon sujet de conversation.

______________________



Mary McDonald
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 23
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Mar 11 Oct - 13:15


Adonis était vraiment du genre à crier victoire beaucoup trop vite. La plupart du temps, ce défaut ne se montrait pas, car il était effectivement victorieux très rapidement. Parfois, ce défaut pointait le bout de son nez, et il se prenait quelques baffes par des filles un peu rebelles, ou sa mère. Heureusement, il en avait conscience. Il essayait d'y remédier, mais on change difficilement ce qu'on est de nature, alors bon, il laissait vite tomber ! Mais ce jour-là, ce soir-là, avec Mary, il essayait vraiment, profondément, de ne pas crier victoire trop vite.

Il essayait de ne pas abattre trop vite ses défenses, de rester concentré sur son objectif : Avoir Mary. Et pour ça, il ne fallait pas qu'il baisse la garde une seule seconde. Pour l'instant, elle paraissait métamorphosée : « - Ah .. eh bien .. Il m'arrive d'y jouer de temps en temps, avoua-t-elle. Mais si tu cherchais à savoir si je fais partie de l'équipe de Quidditch de Gryffondor, la réponse est non. Je préfère de loin observer, plutôt que jouer. », mais qui sait, le monstre colérique pouvait très rapidement réapparaître, le jeune homme en était sûr, malheureusement...

Enfin donc, Adonis la laissa poursuivre, sans prendre la parole, sans attirer l'attention sur lui. Elle était calme. Parfois, il avait l'impression de voir en face de lui Venus, sa jument si colérique, et si douce à la fois. Étrange non ? Certes, mais absolument pas péjoratif. Adonis considérait les chevaux comme les êtres les plus nobles jamais créés. La forêt de Beauxbâtons était remplie de Licornes et des immenses chevaux palominos de sa Directrice, il adorait passer des heures à les regarder, sa le détendait à un point inimaginable. Certain utilise des drogues, lui regarde des chevaux.

« Et toi, tu joues au Quidditch ? Où juste un simple fan de ce sport ? »

Lui avait-on changé sa Mary ? Apparemment non, mais à l'entendre on aurait pu le penser. Mais Adonis décida de rester infiniment concentré. Les deux jeunes gens marchaient côte-à-côté, et le français regardait ses pieds. Il souriait. Puis il releva la tête, planta, mauvaise manie, ses yeux dans ceux de Mary, et dit :

« Les deux ! Je joue à Beauxbâtons ! Le système n'est pas le même qu'ici, on créée nos propres équipes, c'est vraiment bien ! J'étais capitaine de la mienne ! C'est une des plus vieilles jamais crées à Poudlard, puisque que le Capitaine, arrivé à sa septième année, passe le flambeau à son … Poulain comme on dit, puis celui-ci le passe à un autre, et encore, et encore et ce pendant des siècles ! J'adore ça, vraiment ! Je suis poursuiveur. J'ai demandé à jouer dans l'équipe de Poufsouffle, mais ils n'ont pas voulu, puisque je ne suis là que pour un an ! Je suis un peu déçu, j'aurai vraiment aimé pouvoir un peu pratiquer cette année, mais ça va être dur ! Ça me manque déjà ! »

Maintenant qu'il y pensait, c'est vrai, ça allait lui manquer vraiment. Touts ses heures d'entraînement, ses coaching de son équipe, il se sentait bien, il se sentait puissant. Ses co-équipiers étaient ses meilleurs amis, et en plus de ça, ils étaient vraiment doués. Ici, ils n'avait pas l'impression que l'équipe des jaunes fusse très populaire. Celle des griffons le semblait bien plus, ainsi que celle des Serpents ! En même temps, ils avaient une équipe de choc ! Surtout les Rouges ! Adonis pensa donc justement à quelque chose :

« Dis justement, tu n'aurais pas des joueurs à me présenter ? Pour que je puisse moi aussi m'amuser un peu, et histoire que je n'aie pas amené mon balais pour rien ! »

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Élève


ϟ Parchemins postés : 346
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 87

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffondor
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Mar 11 Oct - 20:11

« J'étais capitaine de la mienne ! C'est une des plus vieilles jamais crées à Poudlard  » Elle aurait dû s'en douter. La vantardise était sûrement l'un des critères de sélections, pour être capitaine d'une équipe de Quidditch. Tous ceux qu'elle avait connus et qui tenaient se poste l'était plus ou moins. Elle supposa aussi que Monsieur était plus qu'apprécier au sein de son équipe et que cette dernière avait remporté de nombreuses victoires. Prétentieux de français ! Se retint-elle de dire.

-En dehors des heures d'entraînements et de celles utilisées pour les premières années, le stade est libre, l'informa-t-elle d'un ton un peu plus froid. Tu devrais pouvoir voler de temps en temps, sans problèmes je pense.

De ce qu'elle avait retenu, Adonis semblait vraiment passionné par ce sport. La déception qui avait teinté sa voix, quand il avait évoqué le refus essuyé après sa demande d'entrée dans l'équipe de Quidditch, en était la preuve. S'il avait été capitaine et aimait ce sport, Mary comprenait très bien que ne pas pouvoir voler lui manquerait.

-Dis justement, tu n'aurais pas des joueurs à me présenter ? Pour que je puisse moi aussi m'amuser un peu, et histoire que je n'aie pas amené mon balais pour rien !

Cherchait-il indirectement à lier des liens avec ses amis à elle, pour rattraper ce qui aurait pu être une amitié ? Ou souhait-il uniquement trouver des gens avec qui faire un peu de sport ? Les deux étaient possible, mais laquelle était la bonne raison ? Mary ne savait vers laquelle pencher, il semblait tellement honnête. Mais voilà .. depuis qu'elle le connaissait, qu'elle avait commencé à lui parler, l'honnêteté avec elle n'avait pas semblé faire partie de ses priorités.

-Des joueurs ? Il y a James, tu dois l'avoir déjà vu, on ne peut pas le louper à moins d'être sourd et aveugle. Poursuiveur et Capitaine de l'équipe de Gryffondor. Elisabelle Valterri, attrapeuse de Gryffondor et Sophia Gardiner, batteuse, elle réfléchit un instant. A Poufsouffle, tu trouveras Lauren Hamilton une cinquième année. Elle est batteuse, elle se défend assez bien.

Elle s'abstint volontairement d'évoquer l'équipe de Serpentard, pas besoin de se prendre la tête avec cette maison, ce soir encore. Même si elle ignorait encore la composition de l'équipe cette année. Mary connaissait d'ores et déjà l'identité de certains membres et ils ne faisaient pas partis des gens qu'elle appréciait le plus au monde.

-A Serdaigle, tu as Ambrosius Flume. Je crois ne pas me tromper en te disant qu'il est capitaine de l'équipe et qu'il occupe le poste de poursuiveur. Le peu de fois où je l'ai vu jouer, il se débrouillait bien, des méthodes assez surprenantes d'après ce qu'on dit.


Mary détourna le regard, elle n'aimait pas cette façon qu'il avait de la fixer droit dans les yeux. Tiens, encore un truc à lui reprocher ! Ca la mettait mal à l'aise, elle n'aimait pas qu'on la fixe ainsi.

______________________



Mary McDonald
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 23
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Sam 15 Oct - 13:06

Adonis avait aussi quelques qualités, dont celle-ci : Il apprenait de ses erreurs. Même si les personnes qui les avaient subie ne lui disaient pas, il sentait que quelque chose n'allait pas, et il essayait de rectifier le tir. Enfin, il fallait qu'il prenne le temps de digérer le fait qu'il aie fait une erreur. Mais il y arrivait toujours. Hmpf. Souvent. Le problème avec Mary, c'est que pour elle, la moindre de ses actions, de ses gestes, de ses paroles était mauvaise. Dur ! Adonis devait avec elle faire preuve de beaucoup trop de retenue, ce qui le rendait … Pas naturel, ce qui énervait Mary, et ça finissait en cercle vicieux. Pff. Adonis n'aimait pas ce genre de relation beaucoup trop compliquée où personne ne peut être naturel sans s'en prendre plein la tête.

Adonis, se plaignait beaucoup, mais il disons le nous, Mary faisait des efforts. Elle lui avait donné calmement le nom des personnes qu'elle connaissait, gentiment, et Adonis l'avait laissé terminé sans l'interrompre, de peur de s'en prendre plein la tête. Quelques noms faisaient tilt dans sa tête. James, évidemment, Lauren qui était à Poufsouffle, il l'avait entrevue dans la salle commune et Ambrosius, l'ami de Dirk. Ma foi, il était content de lui avoir demandé, il chercherai quand il en aurait le temps quelques partenaire.

Mary était rancunière … Elle transpirait même la rancœur. Et un peu la gaminerie. Vrai ! Ce n'est pas qu'il essayait de lui trouver des défauts, du tout, c'était vrai ! Pour lui, rancune rancune rancune. Contre les Serpentard, cette vieille guerre ridicule, rancœur rancœur rancœur ... Tout ça était vraiment ridicule …

Revenons au fait que Adonis apprenait de ses erreurs. Mary n'aimait pas qu'on la regarde dans le fond des yeux. C'est bête, Adonis adorait faire ça, mais il ne voulait pas la déstabiliser, la mettre mal à l'aise ou encore pire, l'énerver encore plus. Ils avançaient côte à côte, et Adonis leva la tête, fixa les grandes tours en bois du stade, réservées au public. Il dit :

« Tu comprends, c'est quand même plus drôle de jouer avec des personnes que seul ! Ça en devient presque triste de voler seul, en tout cas moi ça me rempli de mélancolie … J'ai entendu parler de quelques unes des personnes que tu as citées. Évidemment, je connais James. Je crois qu'il ne m'aime pas trop, parce que j'ai eu l'audace de parler à sa Lily … On m'a parlé de Ambrosius aussi, il paraît qu'il est vraiment sympa, je verrai si j'arrive à le rencontrer ! »

Adonis était un peu à court d'idées. Un jour, quelqu'un avait dit que « La véritable amitié, c'est quand le silence entre deux personnes n'est pas gênant » … Adonis et Mary n'étaient pas encore amis, et il sentait que ça allait être long à arriver. Il cherchait un sujet à aborder maintenant. Ses origines ? Hmpf, pas très original. Ses matières favorites ? Encore pire. Le ciel s'assombrissait. Il était stressé, il voulait une cigarette. Mauvaise idée.

« La nuit va pas tarder à tomber, on rentre ? Oh, je voulais savoir ! On m'a dit que il y avait un super village entièrement sorcier pas loin d'ici ! Il n'y en a aucun en France ! C'est génial ! On peut y aller quand on veut ? Ou s'est règlementé ? »

Il avait trouvé un sujet, et en plus ça l'intéressait. Il avait mis dans son ton un peu d'enthousiasme, mais pas trop, pour pas que ça fasse … Pas naturel. Wow. Super relation.

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Élève


ϟ Parchemins postés : 346
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 87

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffondor
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Dim 16 Oct - 16:18

- J'ai entendu parler de quelques unes des personnes que tu as citées. Évidemment, je connais James. Je crois qu'il ne m'aime pas trop, parce que j'ai eu l'audace de parler à sa Lily …

Mary avait eu vent de l'affaire, James avait passer la soirée à chercher tout un tas de sales coups à faire à Adonis, lorsqu'il avait appris que ce dernier avait tenté de séduire Lily. A l'évocation de ce souvenir, elle sourit, ce jour-là elle avait beaucoup rit. La scène avait été très comiqe !

-Si tu savais .. Ca fait des mois et des mois qu'il essaye de sortir avec elle. Essayé de se rapprocher de Lily devient dangereux pour tout ceux qui veulent la séduire. A ta place, j'abandonnerai dès maintenant. Si tu continues, tu déclares la guerre à James.

Elle se doutait qu'il n'écouterait pas le dernier point, elle haussa les épaules, l'histoire ne la concernait pas plus que cela. Au moins, il ne pourrait pas dire qu'on ne l'avait prévenu s'il venait à être blessé.

-On m'a parlé de Ambrosius aussi, il paraît qu'il est vraiment sympa, je verrai si j'arrive à le rencontrer ! 

-Je le connais de vue, jamais eu l'occasion de lui parler. Mais oui, apparemment il est sympa.

Silence. Vous savez, le genre de silence pesant qui met mal à l'aise, au cours duquel chacun cherche à dire quelque chose d'intelligent mais finit par renoncer … Finalement ce fut lui qui le rompu, et elle lui en fut reconnaissante. Elle n'aurait su de quoi parler. « La nuit va pas tarder à tomber, on rentre ? Elle hocha la tête, la nuit tombait doucement, le repas devait avoir commencé. Elle avait faim. Oh, je voulais savoir ! On m'a dit que il y avait un super village entièrement sorcier pas loin d'ici ! Il n'y en a aucun en France ! C'est génial ! On peut y aller quand on veut ? Ou s'est réglementé ? »

Nuls doutes qu'il parlait de Pré-au-Lard. Mais ce qui l'étonna le plus fut d'apprendre que chez lui, il n'y avait pas visage comme celui à côté de Poudlard. Pour elle, dans chaque pays, il devait au moins y avoir UN village de sorciers plus ou moins semblable.

-QUOI ?! Il n'y en a pas en France ?! Elle s'arrêta pour le regarder. Tu plaisantes j'espère ? Tu ne peux pas venir à Poudlard et ne pas aller à Pré-au-Lard. Impossible. Il faut qu'on t'y emmène, déclara-t-elle en recommençant à marcher. De la troisième à la cinquième année, on doit attendre les week-ends organisés. Après tu peux y aller chaque week-end dès la sixième année.

Parler de Pré-au-Lard les occuperaient un bout de chemin, aussi lui conseilla-t-elle les incontournables du village. Honeyduckes et ses confiserie, les Trois Balais, la Tête du Sanglier moins fréquentée, mais on était sûr d'avoir toujours de la place, etc. A plusieurs reprises, elle lui fit part de son étonnement quant au fait qu'il n'y ai pas de village entièrement sorciers en France. Elle dû paraitre bizarre à lui demander plusieurs fois s'il ne plaisantait pas, mais la surprise était trop grande !

______________________



Mary McDonald
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 23
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Jeu 20 Oct - 16:06

« -Si tu savais ... Ca fait des mois et des mois qu'il essaye de sortir avec elle. Essayer de se rapprocher de Lily devient dangereux pour tous ceux qui veulent la séduire. A ta place, j'abandonnerai dès maintenant. Si tu continues, tu déclares la guerre à James. »

Tient tient … Mais c’était un défi intéressant ! Se faire James en ennemi et Lily en petite amie … Le défi de l’année, qui assiérait son rôle de séducteur mélomane français, parfait donjuan qui arrive même à avoir celle que le fameux James Potter n’arrive pas à avoir… Hum, c’était quelque chose à réfléchir, ça pourrait être très intéressant …

[Le silence s’était installé, rappelez-vous …] Mary avait paru plus qu’étonnée d’apprendre que un village tel que Pré-au-Lard n’existait pas en France, elle en était même restée bouche bée ! Pendant un bon bout de chemin, elle parla de ça, des ars, des boutiques, de l’ambiance, du système de sorties etc, et Adonis écouta attentivement, tout en essayant de relier cela avec son plan … Alors comme ça il y avait quelque bars où on vendait de l’alcool … Parfait ! Elle lui parla de Honeyduckes aussi, pas très intéressant, et de quelque librairies où il pourrait trouver de bons livres. Quand elle eut fini, ils étaient proches de la grande cour en pierre pavée où il était difficile de marcher. Adonis parla :

« C’est fabuleux ce village ! Mais tu sais, à la base, LE pays sorcier c’était la Grande Bretagne, pas la France ! Beauxbâtons a été construite aux 16ème siècle ! Quand tu regardes l’architecture, ce n’est pas du tout la même que celle de Poudlard, loin de là ! Le château à l’aspect de la Renaissance française ! Les sorciers anglais passaient leurs vacances en France, mais ils n’y vivaient pas ! –Il s’interrompit un instant, puis continua ainsi : Dis … Lily est bien en 6ème année ? Elle peut aller à Pré-Au-Lard quand elle veut ? James va m’étriper s’il me croise là bas avec Lily ? Je compte l’y emmener, cette fille est vraiment très intéressante, et, c’est un beau défi de réussir à avoir un rendez-vous avec elle avant Potter, non ? »

Adonis en trépignait d’avance.

Spoiler:
 

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Élève


ϟ Parchemins postés : 346
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 87

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffondor
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Dim 23 Oct - 10:09

- Dis … Lily est bien en 6ème année ? - elle hocha la tête, sans trop savoir où il voulait en venir.. Elle peut aller à Pré-Au-Lard quand elle veut ? James va m’étriper s’il me croise là bas avec Lily ? Je compte l’y emmener, cette fille est vraiment très intéressante, et, c’est un beau défi de réussir à avoir un rendez-vous avec elle avant Potter, non ? »


Qu'est ce que .. Mais qu'est ce que Lily venait faire dans la conversation ?! Ne lui avait-elle pas dit de laisser tomber ?! C'était à se demander s'il l'avait réellement écouter quand elle lui avait conseiller de laisser tomber l'affaire.

-Dis moi Leroy, voilà qu'elle se remettait à l'appeler par son nom de famille, tu as un problème d'ouïe ? Ou alors tu le fais exprès ?

Finalement, la première idée qu'elle s'était faite de lui était la bonne. Son seul but en venant à Poudlard était  : allonger sa liste de conquêtes. Pitoyable. Désespérant. Lui qui venait de très légèrement grimper dans son estime au cours des dernières minutes, avait battu tous les records en regagnant son mépris de manière extrêmement rapide, du jamais vu !

-Laisse. Tomber. Avec. Lily ! dit-elle en prenant soin de bien articuler chaque mot. Cette fille, comme tu dis, elle n'est pas faite pour toi. Elle ne mérite même pas de sortir avec un gars dans ton genre ! Et si en plus, tu la considères comme un défi, c'est que tu es vraiment con.

Elle fourra ses mains dans les poches de sa veste, l'air frais de la nuit lui donnait froid, et souffla. Notre petite Gryffondor était à nouveau énervée. Mary comprenait que certains ne supportaient pas de rester trop longtemps avec la même personne, mais de là, à considérer cela comme un défi d’enchaîner les relations … non ! Ca la dépassait. Il n'y avait aucun intérêt à faire une chose pareille. Adonis l'exaspérait au plus haut point et s'il ne s'en était pas rendu compte, il allait en prendre conscience.

-Non, mais c'est vrai ! S'exclama-t-elle, comme si c'était évident. Je ne vois pas d'autres mots. Tu es con, arrogants, prétentieux, sans intérêt et j'en passe et des meilleurs. Comment a-t-on pu te laisser venir ici ?! Ils voulaient se débarrasser de toi à Beauxbâtons ? D'un côté de je les comprends … ça doit pas être facile de vivre tous les jours avec quelqu'un comme toi. Je plains élèves et professeurs français.

Bon. Peut être allait-elle un peu loin. Peut être avait-elle perdu son sang-froid. Peut être que … Adonis était réellement le pire des hommes qu'elle ait jamais rencontré. Ceci étant dit, elle accéléra le pas. Qu'est ce qui lui était passé par la tête de lui donner rendez-vous pour cette histoire d'échange culturel ? Qu'était-il arrivé à Dumbledore pour qu'il les mette ensemble ?! Qu'allait-il arriver au français s'il continuait à se conduire de cette manière en sa présence? Beaucoup de questions se bousculaient dans l'esprit de Mary, mais peu avaient de réponses.

______________________



Mary McDonald
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 23
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Dim 23 Oct - 12:10

A cause de Mary, Adonis commençait à se remettre en question quant à sa connaissance du sexe féminin … Mary s'était énervée, à nouveau, lorsqu'Adonis avait évoqué le fait qu'il aimerait sortir avec Lily. Franchement, il n'avait pas comprit pourquoi elle l'avait agressé. Oui oui, certes verbalement, mais on aurait dit que son corps entier rentrait en ébullition ! Sa voix était devenue rauque, elle parlait lentement, ses poings étaient serrés, et son allure s'accélérait. Sa marche s'était même intensifiée, des petits pas rapides.

« -Laisse. Tomber. Avec. Lily ! Cette fille, comme tu dis, elle n'est pas faite pour toi. Elle ne mérite même pas de sortir avec un gars dans ton genre ! Et si en plus, tu la considères comme un défi, c'est que tu es vraiment con. -Non, mais c'est vrai ! S'exclama-t-elle, comme si c'était évident. Je ne vois pas d'autres mots. Tu es con, arrogants, prétentieux, sans intérêt et j'en passe et des meilleurs. »

Mais qu'est ce qu'il avait dit pour la mettre dans un état pareil, hein ? Oui oui il était attiré par Lily, oui il trouverait ça drôle de voir les foudres de James Potter s'abattre sur lui, et alors ? Il ne comparait pas Lily à un objet non plus ! Elle l'insultait vulgairement en plus !

« Comment a-t-on pu te laisser venir ici ?! Ils voulaient se débarrasser de toi à Beauxbâtons ? D'un côté de je les comprends … ça doit pas être facile de vivre tous les jours avec quelqu'un comme toi. Je plains élèves et professeurs français. »

Et voilà qu'elle recommençait avec ça … Au moins en France, on faisait prendre aux enfants des cours de rhétorique, pour que jamais ils ne soient à court d'argument ! Là, chez Mary MacDonald, ça en devenait catastrophique ! Après les insultes sur sa personne, toujours les mêmes, elle revenait en boucle sur le fait qu'elle ne comprenait pas pourquoi on l'avait envoyé à Poudlard … Elle était quoi, jalouse ? Et bien oui, il arrivait à mêler sa vie sentimentale et son devoir de bon élève sans créer des cataclysmes, et après tout, ce n'était pas sa faute à lui si elle était qu'une pauvre fille en chaleur depuis trop longtemps ! Et en plus c'était une lâche, qui accélérait le pas et ne laissait aucune chance à Adonis de s'expliquer … Elle allait vraiment finir par le mettre en rogne !

Alors qu'elle avait près d'un mètre d'avance sur lui, Adonis la rattrapa en quelques grandes enjambée, lui attrapa le bras, s'arrêta et la forca à lui faire face par une légère pression sur son bras.

« OH ! C'est quoi ton problème ? Qu'est ce que j'ai dit au juste pour mériter ça ? Tu te penses supérieure à moi avec tes morales à la con ? Sérieusement ? Il lui lâcha le bras -Lily, je sors avec elle si je veux, et si ça me fait plaisir. Je l'ai rencontré, situation coquasse dans les cachots à 7h du matin, on a bien rit et je la trouve fascinante. Après, si elle me veut, écoute bien ma vieille, ben ouais je serais avec elle, et je laisserai pas tomber ! Et si James Potter s'énerve contre moi après ça et qu'il pointe sa stupide baguette autre part que sur ce pauvre Serpentard aux cheveux gras, ben ouais, je serai bien fier de moi. Et j'hésiterais pas à lui mettre le cul par terre, tu m'entends ? Comme j'hésiterais pas à le faire pour TOI si tu continues à me traiter comme la dernière des merdes. T'AS PIGÉ ? »

Pour dire ces deux derniers mots, Adonis avait approché son visage extrêmement prêt de celui de Mary, et avait planté ses yeux dans les siens. Il avait parlé d'une voix forte, rauque, mais il n'avait pas crié. Sa main droite effleurait sa baguette, accrochée à sa ceinture. Puis, après quelques secondes de suspent, il contourna la jeune fille, se redressa, se mit en tête de rejoindre le château le plus vite possible et sorti son paquet de cigarettes.

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Élève


ϟ Parchemins postés : 346
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 87

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffondor
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Jeu 27 Oct - 22:39

Au contact de sa main sur son bras, elle se raidit. Elle ne lui avait en aucun cas permis de l'attraper ainsi. Elle tenta de se dégager, mais elle dû se rendre à l'évidence : il ne la lâcherait pas avant de lui avoir dit ce qu'il avait à dire. Elle serra les dents, elle comprenait mieux pourquoi ses proches lui trouvaient un air dangereux quand elle était vraiment énervée .. si elle l'avait pu elle l'aurait foudroyé sur place.. Il s'était approché d'elle, près, très près puisqu'elle avait pu respirer son parfum. Il avait planté son regard dans le sien, même si elle n'appréciait pas particulièrement ce genre de contact, elle ne détourna pas les yeux.

" Qu'est ce que j'ai dit au juste pour mériter ça ?" Tellement de choses .. tout chez lui avait suffit à développer un sentiment de dégout chez la Rouge & Or. Mary espérait qu'à travers cette perte de sang froid il comprendrait à quel point elle ne l'aimait pas. Quand il parla, il lui lança enfin ce qu'il devait refouler depuis le début de leur conversation.Elle avait attendu ce moment, celui où il s'énerverait. Celui ou il chercherait peut être à comprendre pourquoi elle ne le supportait pas, contrairement à la plupart des gens. Les élèves, en particuliers certaines, étaient toutes sauf discrète et la présence du français dans les rangs de Poudlard étaient le sujet de bien des conversations.

-Je te traite comme ça, parce qu’à prendre tout le monde de haut et à te croire beau comme un dieu, tu mérites que quelqu'un te remette un peu à ta place. Et personne à part moi ne semble décidée à le faire ! Mais ça tu l'as pas encore compris. Ici tu ne te feras pas d'amis en claquant des doigts ou encore avec un sourire éclatant ! La sincérité ça existe, le naturel aussi, d'après ce que j'ai pu voir ce soir, le naturel chez toi ça restera cette image du mec capricieux qui veut avoir toutes les belles filles pour lui. Si tu cherches des traitements de faveur c'est pas à moi qu'il faut t'adresser.

Alors qu'elle débitait tout son discours, Monsieur le français s'éloignait sans même prendre le temps de l'écouter. Erreur. Quand Mary parle, on l'écoute et on l'écoute bien. D'un geste vif, elle sortit sa baguette et à l'aide d'un sortilège d'attraction informulé, elle fit venir à elle le paquet de cigarettes d'Adonis. Bien sûr, elle aurait pu lui jeter une série d'autres sorts, l'envie ne manquait pas mais il n'aurait pas raté l'occasion de lui montrer le côté puéril de la situation. Au moins, elle avait attiré son attention ! Cependant, elle ne s'avança pas, se contentant de l'observer.

-Ensuite, je ne suis pas '' ta vieille ''. Et ça m'étonnerait que tu sortes un jour avec Lily, mais l'espoir fait vivre dit-on. Surtout si elle apprend la façon dont tu la considères, parce que je doute que derrière ce désir de sortir il y ai une once de sentiments. Ca serait trop beau pour être vrai, à ta place ça ne serait pas de la réaction de James que je m’inquiéterai, bien qu'elle soit à redouter si jamais tu réussi à sortir avec la fille qu'il aime depuis je ne sais plus combien de temps, mais plutôt celle de Lily si jamais elle apprend ce que tu veux.

Il lui tournait le dos, elle ne pouvait savoir quelle serait sa réaction. Devait-elle la craindre ou non ? Réagirait-il ? Elle se doutait qu'il ne laisserait pas passer cela, il était trop fier, à cette pensée un léger sourire vint se poser sur ses lèvres. Sourire qui s'effaça presque aussi rapidement qu'il était venu.

-Alors maintenant, ce qu'on va faire, c'est que on remplira chacun notre part du contrat pour le travail demandé. Je ne veux pas qu'on me reproche quoi que ce soit, de ce côté là. Le reste du temps, ne t'approche pas de moi et ne me parle pas, ou je m'arrangerai pour faire de ton séjour ici, un véritable enfer. Un an, c'est long et ça peut le paraitre encore plus.

Elle ne plaisantait pas, elle ne devrait avoir aucun mal à trouver du monde pour lui venir en aide si cela devenait nécessaire. Jouer les garces ne l'amusaient pas plus que ça, il était même peu courant de la voir dans cet état. Néanmoins, il l'avait cherché. C'était de sa faute. Encore une fois.

______________________



Mary McDonald
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 23
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Dim 30 Oct - 8:46

Sur le coup, Adonis était décidé à filer dans le château sans se retourner, en laissant Mary ruminer toute seule... Apparemment, elle n'était pas de cet avis là.

« Je te traite comme ça, parce qu’à prendre tout le monde de haut et à te croire beau comme un dieu, tu mérites que quelqu'un te remette un peu à ta place. [...] Ici tu ne te feras pas d'amis en claquant des doigts ou encore avec un sourire éclatant ! La sincérité ça existe, le naturel aussi, d'après ce que j'ai pu voir ce soir, le naturel chez toi ça restera cette image du mec capricieux qui veut avoir toutes les belles filles pour lui. Si tu cherches des traitements de faveur c'est pas à moi qu'il faut t'adresser. »

Adonis ne se retourna pas toute suite, il préférait la laisser en plan dans le parc du château, à réfléchir seule aux horreurs qu'elle venait de lui dire. Quant il l'avait vu pour la première fois, il s'était tout imaginé sur elle, sauf ça … Une petite garce qui se croyait supérieure à tout son monde, qui l'eut cru ? En plus, elle fit quelque chose qui énerva au plus haut point Adonis : Elle lui prit son paquet de cigarettes. Sur le coup, il avait été étonné, après, il s'arrêta, et serra les poings, mais garda le visage rivé sur la grande porte en bois massif du château. La laisser s'énerver seule, qu'elle garde le paquet si elle voulait. Il détendit ses mains, tandis qu'elle disait ceci :

« Ensuite, je ne suis pas '' ta vieille ''. Et ça m'étonnerait que tu sortes un jour avec Lily, mais l'espoir fait vivre dit-on. Surtout si elle apprend la façon dont tu la considères, parce que je doute que derrière ce désir de sortir il y ai une once de sentiments. Ça serait trop beau pour être vrai, à ta place ça ne serait pas de la réaction de James que je m’inquiéterai, bien qu'elle soit à redouter si jamais tu réussi à sortir avec la fille qu'il aime depuis je ne sais plus combien de temps, mais plutôt celle de Lily si jamais elle apprend ce que tu veux. »

Et voilà que maintenant elle prenait la parole pour Lily ET James en le menaçant. Elle n'avait donc vraiment RIEN comprit à ce qu'il lui avait dit, ou plutôt elle n'avait pas écouté. Adonis décida de ne quand même pas se retourner, il préférait la laisser bouillonner toute seule plutôt que tout répéter une nouvelle fois et réfléchir à ses propos. Malgré ça, il n'arrivait pas à faire un pas, son cerveau lui dictait de rester à sa place et d'entendre la fin des propos de Mary, parce que elle n'avait pas l'air d'avoir finit. Adonis, sur le coup se demanda ce que ça devait faire de parler à un dos. Il eut un léger sourire, qui s'effaça aussi vite qu'il était apparu (Razz)

« Alors maintenant, ce qu'on va faire, c'est que on remplira chacun notre part du contrat pour le travail demandé. Je ne veux pas qu'on me reproche quoi que ce soit, de ce côté là. Le reste du temps, ne t'approche pas de moi et ne me parle pas, ou je m'arrangerai pour faire de ton séjour ici, un véritable enfer. Un an, c'est long et ça peut le paraitre encore plus. »

En entendant ça, Adonis éclata d'un grand rire, puis il se retourna, avança à grandes foulées vers Mary et arracha son paquet de cigarettes des mains de Mary et s'empressa d'en allumer une tout en disant ceci :

« Voilà, maintenant tu me rends mon paquet- c'est à ce moment là qu'il lui arrache des mains- et je vais te laisser réfléchir à ce discours de petite garce en chaleur que tu viens de me faire, ok ? Je vais te laisser réfléchir au fait que tu ne comprennes pas pourquoi je suis attiré par Lily. Je vais te laisser réfléchir au fait que tu prennes la parole pour elle, et pour James aussi, qu'est ce que tu en sais si elle va pas adorer le fait qu'un autre mec s'intéresse à elle, qui soit pas un mec qu'elle côtoie depuis ses 11 ans ? Qui te dis que ça va pas lui faire réaliser plein de choses, qu'elle est amoureuse de lui par exemple, parce que c'est ce qui se chuchote partout, et ça ne m'étonnerait pas du tout. Je vais aussi te laisser réfléchir au fait que tu ME dises et c'est plus fort que tout, que je ne suis pas sincère... Non mais alors ça c'est la meilleure … C'est pas de ma faute si tu n'arrives pas à comprendre MA VIEILLE que dans la vie, il y a des gens qui se comportent différemment de toi. Mais tu sais c'est pas grave hein de pas être pareil que toi, n'aie pas peur ! Alors si moi je préfère les relations dans lesquelles on ne se prend pas la tête, je ne vois pas en quoi TOI tu aurais ton minuscule petit mot à dire. Et pour finir, je vais te dire d'accord, je rempli ma part du contrat quant au rapport qu'on doit faire à Dumbledore, je n'écrirai pas dedans que j'ai une très mauvaise image des blondes gryffondoriennes que je ne pense pas être des filles courageuses mais plutôt des garces, si tu fais la même chose évidemment. Et tu ne tiendras pas à ne pas me parler … Tu vas forcément revenir, pour m'insulter encore, mais c'est pas grave, je t'attends avec impatience »

Sur ces derniers mots, Adonis lui fit un sourire doux, irrésistiblement hypocrite. Et puis il tira une grande bouffée sur sa cigarette, et souffla la fumée en se retournant, vers le château à nouveau.

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Élève


ϟ Parchemins postés : 346
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 87

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffondor
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Dim 6 Nov - 21:12

« [.. ] Mais tu sais c'est pas grave hein de pas être pareil que toi, n'aie pas peur ! Alors si moi je préfère les relations dans lesquelles on ne se prend pas la tête, je ne vois pas en quoi TOI tu aurais ton minuscule petit mot à dire.[...]  » C'était la goutte d'eau qui fit déborder le vase … Elle était bel et bien énervée. N'y tenant plus, elle le rattrapa et se posta devant lui. Elle ne prit pas la peine de réfléchir à la conséquence de son acte, elle refrénait cette envie depuis bien trop longtemps. Ni une, ni deux, Mary abattit violemment sa main sur la joue d'Adonis. Cette claque, il l'a méritait amplement.
Lorsqu'elle retira sa main, elle ne su exactement si elle était satisfaite ou encore plus énervée contre lui ... Satisfaite puisqu'enfin elle s'était décidée à le giffler. Enervée, car, elle aurait dû le faire plus tôt et que maintenant elle se sentait encore d'humeur pour lui adresser des reproches.

-Excuse moi de ne pas être le genre de fille à t'admirer à longueur de journée, à ne parler que de toi et à rêver de t'adresser la parole. Excuse moi de me taire quand quelque chose ne me convient pas ! C'est vrai, donner son avis sur quelqu'un lorsque l'on n'est pas un homme est inadmissible. On se demande ce qui est passé par la tête des gens qui nous ont donné le droit de parole. - elle leva les yeux au ciel – Non, mais tu te prends pour qui Leroy ? Apparemment tu ne te considères pas comme le dernier des derniers. Je me fiche pas mal de savoir la raison pour laquelle tu es attiré par Lily, je t'ai dis ce que je pensais de tout ça. Après si ça te plaît pas, c'est pas mon problème. Écrit ce que tu veux dans ce rapport, ça n'a aucune importance.
Faux et encore faux. Ce dossier avait une réelle importance pour les directeurs des différentes écoles, selon ce qui résulterait de cet échange, l'expérience pourrait être reconduite …

« Et tu ne tiendras pas à ne pas me parler … Tu vas forcément revenir, pour m'insulter encore, mais c'est pas grave, je t'attends avec impatience  » Sur ce point, il avait raison. Tôt ou tard, elle ne pourrait résister à l'envie de lui refaire la morale, de l'engueuler à nouveau. Quand elle ne supportait pas quelqu'un, elle éprouvait le besoin de revoir cette personne, de la surveiller, afin de mieux pouvoir lui adresser de reproches à la prochaine rencontre. Le fait qu'il aie eût juste sur ce point de sa personnalité l'énervait encore d'avantage. A ce rythme là, il finirait par la comprendre autant que ses amis et ça elle ne le voulait pas. Elle ne voulait pas devenir prévisible pour quelqu'un comme LUI.
De peur de finir par dire n'importe quoi, elle préféra mettre un terme à la conversation. Vive, elle lui tourna le dos et en quelques enjambées atteignit la porte du Hall. Elle y resta un instant immobile, les yeux clos, non elle n'attendait pas de lui qu'il la rejoigne. Au contraire, elle cherchait à se calmer de façon à ce qu'elle n'arrive pas furieuse au repas.

______________________



Mary McDonald
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 23
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE] Ven 11 Nov - 13:19

Adonis était allongé dans son lit. L'Angleterre avait un effet bizarre sur lui. Oui, ça devait être ça. C'était la seule explication ! Sinon, comment ce faisait-il qu'il venait de se prendre une claque, hein ? Remontons quelques heures auparavant pour mieux comprendre.

Adonis se disputait avec Mary. Déjà, ça, c'était … étrange. Le français ne se disputait jamais avec les filles, et le peu de fois où c'était arrivé, ce n'était jamais avant d'avoir couché avec elles ! Au départ, elle lui parlait mal parce qu'elle avait surpris une de ses conversations dans laquelle il parlait de ses futures conquêtes. Elle n'avait pas apprécié, bon. Elle avait un peu crié, puis la conversation avait prit un autre ton, dans ce fond de parc de Poudlard. C'était calme, posé, ils discutaient tranquillement. Oh oui, il y avait eu l'épisode du moustique. Elle lui avait écrasé sur le front. Il aurait put le prendre mal, mais en soit, elle l'avait épargné d'une piqure de moustique qui n'aurait pas été très esthétique sur son visage sans aucune trace de boutons. Il l'avait même remercié, s'il se souvenait bien. Puis, ils avaient parlé de Lily. Là, tout avait dérapé...

Adonis se frappa le front. Quel idiot il faisait. Quelle idée d'évoquer une nana alors que c'était obviously, comme disent ces anglais, un sujet sensible. Il se retourna dans ses draps, et puis encore. Il avait chaud. Il retira son T-shirt à l'effigie d'un groupe de musique moldu, et poussa les draps au fond du lit. Puis, il eut froid à nouveau. Il reprit les draps, et se remis à crapahuter dans son lit. Il se retournait et se tournait dans son lit, sans pouvoir trouver le sommeil.

Elle avait perdu la tête. Elle s'était mise à crier. Au début, Adonis n'avait pas vraiment pris ça au sérieux, puis elle aussi, elle s'était mise à l'énerver, à lui donner tous les défauts du monde. Il y avait : arrogant, hautain, prétentieux, manipulateur, non-respectueux, égoïste, égocentrique et ça s'était même terminé sur sexiste. Jamais, au grand jamais il n'avait reçu autant d'insultes. Heureusement qu'il n'était pas le genre de gars à pleurer à la moindre occasion. Quoi que, quand il avait sentit la claque arriver sur sa joue... Elle y avait certainement mis toute sa force, si bien qu'il avait vraiment eu mal ! A ce moment là, ces yeux devaient sûrement briller de colère. De larmes même peut-être. Puis comme une lâche, elle était partie en courant. Adonis était resté planté là, au milieu du parc, sa clope toujours au bec. Il était comme paralysé par ce qu'il venait de se passer. Puis d'un coup, le filtre s'était mis à lui bruler les lèvres, toute la cigarette avait été consumée. Ça eut l'effet de le sortir de sa torpeur, il se retourna et aperçu la blonde, devant la porte du château, immobile. Il marcha vers elle, ou plutôt vers sa salle commune. Il devrait forcément lui passer devant, lui dire quelque chose, pour qu'elle se pousse. Que faire ? Utiliser le sarcasme, l'ironie, ou même, la violence ? Il n'en savait fichtre rien. Il grimpa les 4 marches qui menaient à la lourde porte bois, et jeta un oeil à son visage. Ses yeux étaient rivés vers le sol, ses sourcils froncés, et sa mâchoire serrée. Adonis ne put s'en empêcher, et alors qui la poussait un peu de l'épaule vers la gauche pour lui laisser la place de passer, il dit :

« Alors comme ça, tu réfléchis parfois ? Fallait y penser avant ! »

Et il poussa la porte, et entra. C'était stupide, gamin et inutile, ce qu'il venait de dire, et il le savait. Mais qu'importe, c'était fait, et il s'en serait voulu s'il n'avait rien fait. Il ne l'avait même pas regardé, il avait juste foncé vers les sous-sols. Puis il s'était mis sous la douche, chaude, pour détendre ses muscles, puis il s'était couché. Il était à peine 21h, mais il savait que de toutes façons, il n'arriverait pas à se coucher avant 3-4 bonnes heures.

Il était maintenant minuit, et le français se détendait enfin. Il avait prit une résolution. Mary MacDonald avait été placée dans la case « filles garces et infréquentables ». C'était l'inauguratrice de cette section, et elle n'en sortirai jamais. Adonis s'était trouvé un nouveau jeu.

Énerver une rouge et or, ça devait être bien drôle.

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE]

Revenir en haut Aller en bas

Mélange de cultures... [Mary !] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz :: AUTRES :: Corbeille-