Revenir en haut Aller en bas


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


6ème année ϟ Poursuiveur


ϟ Parchemins postés : 541
ϟ Date d'inscription : 30/03/2012
ϟ Age : 22
ϟ Points : 66

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffindor ~
ϟ Relations:
MessageSujet: Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>> Ven 30 Mar - 19:31

Dray Garisson


ϟ Prénom(s) : Dray
ϟ Nom : Garisson
ϟ Age : 16ans
ϟ Date et lieu de naissance : 21 Juin 1960, Séoul, Corée du Sud
ϟ Statut : Sorcier
ϟ Sang : Pur
ϟ Ancienne maison ; Profession : (pour les adultes uniquement)
ϟ Particularité : Hyper-sensibilité à la Magie (merciiii Ado ♥ :3)
ϟ Baguette : Bois de Prunellier et ventricule de cœur de dragon, environ 25cm. Des runes sont gravées dans le bois le long de la poignées, et certaines remonte un peu sur le reste de la baguette sous forme d'arabesques.
ϟ Patronus : (sauf pour les mangemorts) Un léopard des neiges
ϟ Epouvantard : Ne plus avoir sa magie, que les moldus finissent par tout détruire (bien qu'il ne l'admettra probablement jamais)
ϟ Amortentia : Une odeur de cigarette mêlée à celle du bois qui brûle. Une légère pointe de cannelle, ou d'odeur plus sucrée -ressemblant à celle de la nectarine- complète le tout.
ϟ Feat : Kwon JiYong aka G-Dragon







Ton Histoire

Dray est un jeune homme assez grand, comme en témoigne son mètre soixante-dix-sept. Il a une silhouette mince, mais étoffée par des muscles bien dessinés, longs et nerveux. Le jeune homme possède un teint légèrement halé par le soleil, mais aussi déjà légèrement mat au départ, du a ses origines. Il a des cheveux d'allure plutôt indomptable dont certaines mèches voilent légèrement son regard, lui donnant un air un peu mystérieux. Ils sont de couleur sombre, mais il les teints et change de coupe relativement souvent. Son visage a des traits fins, bien que sa mâchoire soit légèrement carré, et ses yeux sont brun chocolat dans lesquels on peut y distinguer des reflets mordorés. Les yeux sont le miroir de l'âme dit-on, et bien, ce dicton s'applique assez bien a Dray, ayant un peu de mal à cacher de trop fortes émotions, et la colère, principalement.
Le jeune asiatique porte souvent une sorte de long croc en bois sombre couverts de runes a l'oreille gauche, caché par des mèches de cheveux, ou d'autres sortes de boucle d'oreille métalliques, souvent associé à une tonne d'autres accessoires, que se soit colliers, bagues ou bracelets. Dray a aussi des tatouages faits dans les rues de Séoul d'apparence tribal sur la nuque et sur les épaules, ainsi que des phrases tatouées sur chacun de ses avant bras et l'une dans le dos. Il aime bien s'habiller comme il l'entend, mêlant les styles avec goût, mais n'apprécie pas vraiment -voir pas du tout- ni les robes de sorciers ni les uniformes.




« Dray? Ce mec est flippant : lunatique et colérique comme pas possible! »

Et pourtant, son caractère ne peut se résumer à ces deux simples adjectifs. Preuve que les gens ne le connaissent pas bien, d'ailleurs. Pas que Dray leur laisse vraiment le choix d'ailleurs : il a un côté asocial -et solitaire-, trouvant généralement les gens stupides ou inutiles, et ne donne sa confiance qu'en de très, très rares occasions. Son éducation, enfant, l'a aussi rendue fier et arrogant, parfois pas toujours au bon moment d'ailleurs, ce qui donne une impression d'insolence -qui en est, en y réfléchissant! Il est aussi courageux, tenait même plus de la témérité quand il était plus jeune, allant de pair avec son côté un peu casse-cou. Il est également très impulsif, réagissant généralement au quart de tour et se mettant -trop- facilement en colère ou se vexant très vite. Il donne d'ailleurs l'impression d'être toujours irrité par quelque chose, aussi infime soit-elle. Son caractère lunatique vient du fait qu'il pense parfois à une chose, avant de passer directement à une autre qui aurait attiré son attention ou quoi que ce soit d'autre. Parfois difficile à suivre, en somme! Le jeune homme est aussi relativement curieux -souvent par rapport à pourquoi ceci est interdit, malheureusement- et une certaine fascination par rapport au danger et à ce qui est interdit, que certains pourrai qualifier d'insouciance. Son esprit vif lui permet d'être plutôt perspicace et d'avoir une bonne capacité à innover, ce qui peut se montrer très utile, et également de bons réflexes; ce qu'on pourrai appeler un bon instinct au final.
Depuis environ sa cinquième année à Poudlard, cependant, Dray se montre peu à peu plus réfléchit, et provocateur, commençant lentement à prendre goût à la manipulation et aux 'jeux de l'esprit' comme certains l'appelle, lorsqu'il ne s'énerve pas trop vite. Il tente de calmer ses ardeurs colérique aussi, ce qui se montre beaucoup plus difficile.
Enfin, par rapport aux quelques rares personnes que sont ses amis, le coréen sait étonnamment se montrer de meilleur compagnie qu'il ne l'est habituellement, ce qui est prouvé par ses sourires plus fréquents, ses remarques moqueuses plutôt que blasées et désagréables, et aussi une attitude presque protectrice et possessive -comme pour tout ce qui lui appartient d'ailleurs.



Chapter 1: Childhood

Séoul, Corée du Sud, année 1966 ~
Le garçon observait la grande et immense salle dans laquelle il se trouvait, les gens et leurs attitudes arrogantes et pompeuses. Leurs expressions ouvertes et fausses, ou même indifférentes. Il savait qu'elles l'étaient parce que les précepteurs de son frère lui apprenait à garder un 'masque', comme ils disaient, et qu'il le lui avait raconté. Et puis, lui-même commençait parfois à s'en rendre compte. Mais Dray n'aimait pas les masques. Il les voyait lentement se construire sur le visage de son frère, et il devinait qu'ils finiraient par être aussi épais que ceux que portaient son père, continuellement. Il tourna la tête, observant un autre groupe d'enfants, un peu plus âgé que lui de peut être deux ou trois ans, rire en parlant et tentant d'imiter les airs hautains et assurés des adultes tout autour. Au centre, son frère rayonnait, ayant sans conteste les meilleurs fausses-expressions du groupe. Mais Dray ne chercha même pas à se mêler au groupe. Les autres enfants qui y étaient était tous des idiots, il ne les aimait pas. Il tourna la tête vers les adultes, une moue boudeuse sur les lèvres, cherchant du regard ses parents, les trouvant plongés dans une calme conversation avec un autre couple, sa mère ayant se rire si 'sang-pur', cachant sa bouche d'une main gantée de pourpre, avant que son regard ne se porte un instant sur lui, lui offrant un tendre sourire, et un regard sévère de son père. Il ne le comprenait pas vraiment, son père d'ailleurs, même s'il savait qu'il portait constamment un masque, il n'arrivait pas le moins du monde à distinguer le vrai du faux. Le gamin se rassit confortablement dans son coin de canapé, croisant les bras sur sa poitrine et balançant ses jambes dans le vide devant lui, encore trop petit pour toucher le parquet ciré luisant. Ces soirées l'ennuyaient tellement! Il ne comprenait décidément pas l'attrait de ses parents, ni même de son frère pour celles-ci. Une voix enfantine l'interpella, le coupant net dans sa bouderie intérieure pas-si-intérieur-que-ça, et un sourire ne tarda pas a s'étaler sur son visage alors qu'il sautait du canapé et rejoignait l'un de ses copains qui venait d'arriver.

***

Dray couru vers le grand arbre du parc de leurs hôtes, bien vite suivit par deux autres garçons qui ne devaient pas avoir beaucoup plus que son âge. Sans s'arrêter, il grimpa directement sur les premières branches avant de se pencher vers le bas pour regarder ses deux copains.

- Aller! Venez!

Les deux autres se lancèrent un regard incertain avant d'escalader, avec un peu plus de mal, rejoignant Dray dans l'arbre. Il leur sourit, avant de lancer un ''le premier en haut!'' et de se remettre à grimper agilement dans les branches sans tenir compte de la pénombre qui rendait parfois dure de discerner les branches. Il devait déjà être parvenu à la moitié de l'arbre, les autres ayant tout de même finit par le suivre, lorsqu'il entendit un bruit de chaussure qui glisse, suivit d'un cris apeuré. Dray se retourna pour voir l'autre gamin rater sa prise sur une branche trop fine pour supporter son poids, et commencer à tomber, comme au ralenti. Deux choses se produirent alors simultanément. Dray sentit un comme quelque chose fuser du garçon, alors qu'il sentait également cette même énergie -bien que légèrement différente, en même temps- s'échapper de sa propre main tendue vers l'autre. Et, au lieu de tomber violemment au sol, la chute du gamin ralentit, ralentit encore, jusqu'à ce qu'il se retrouve assis dans l'herbe humide, les yeux écarquillés par la peur et la surprise avant qu'il n'éclate d'un rire de délice au moment où un petit groupe d'adulte arrivaient en courant. Les parents de l'enfant-tombé-de-l'arbre le serrèrent dans leurs bras, s'assurant qu'il n'ai rien, avant de le féliciter pour sa première utilisation de sa magie. La Magie... Dray avait vite compris ce que cela avait été, avant même que le mot ne soit prononcé. Il était comme prit d'une sensation de... de flottement, oui, cette impression étrange que l'on a parfois lorsqu'on a senti quelque chose de surprenant et exaltant sans le comprendre vraiment. Pour lui aussi, c'était la première fois que sa magie avait réagit. De sa position assise au milieu de son arbre, il regarda le gamin s'éloigner avec ses parents, rayonnants, alors que ceux de son ami lui lançaient un regard réprobateur -supposant certainement, et avec raison, que c'était lui qui les avaient encouragé à grimper dans l'arbre- et que son père l'observait d'un air vaguement suspicieux, sans rien dire. Dray resta calme et silencieux tout le reste de la soirée.

***

Chapter 2: The Run Away

Séoul, Corée du Sud, année 1968 ~
«Je travaille, ne me dérange pas.» furent les mots prononcés par Duncan Garisson, le patriarche de la famille, lorsque Dray vint lui demander de l'emmener en ville. Il avait bien répliqué que sa mère l'emmenait bien, elle, ce à quoi le silence lui avait répondu, avant que la voix dure de son père ne prononce d'autres mots, tout aussi durs. «Mais elle n'est pas là, et je ne suis pas elle. Débrouille-toi.» Et il l'avait prit au mot, rien que pour montrer sa vexation et son ennui. Parce que maintenant que sa mère avait quitté le manoir, sans rien leur dire, à lui ou à son frère, et sans signe avant coureurs qu'il aurait put apercevoir, il se sentait seul. S'ennuyait, passait ses journées à ne rien faire mis à part à traîner dans son manoir sans but aucun. Et se n'était pas comme si Will allait encore jouer avec lui -ou même discuter : son frère avait soudain décrété, peu après le départ de leur mère, qu'il était trop grand pour jouer, qu'il devait se concentrer sur ce que lui enseignait ses précepteurs pour faire une bonne entrée à l’École de Magie de Séoul. Ce n'était pas comme si Dray n'avait pas lui-aussi des précepteurs pour l'occuper, mais il trouvait que ce qu'ils tentaient de lui apprendre était complètement inutile. Les seuls qu'il appréciait un tant soit peu était ceux qui commençait lentement à lui apprendre les bases de ce qui faisait d'un sorcier un sorcier, la Magie. Mais c'était bien trop peu, et bien trop lentement au goût du garçon.

C'était donc ainsi que, du haut de ses huit-ans, Dray avait décidé, par un beau jour de début septembre, de se rendre lui-même en ville. S'il le fallait...! Sauf que tout n'avait pas tourné comme il le prévoyait. Il se trouvait à ce moment dans une ruelle déserte, un peu sombre aussi, assis sur un escalier de pierre, fatigué d'avoir marché. Il se trouvait bien entouré de haut bâtiments, et donc en ville, à Séoul. Le seul problème étant qu'il ne savait absolument pas où il se trouvait. Où était les boutiques de balais volant, les confiseries pleines de bonbons tous plus étranges les uns que les autres, et toutes les autres échoppes qui auraient dû se trouver autour de lui, pleines de monde? Clairement pas ici. Bon, il n'était pas tout à fait exact de dire que Dray ne savait pas où il se trouvait, puisqu'il avait bien vite compris en voyant les tenues des gens et en ne reconnaissant pas le moindre lieu ni rue, qu'il devait effectivement se trouver dans le Séoul-moldu. Et même s'il s'y était aussi rendu quelques fois, il avait été accompagné et n'avait pas exactement fait attention à ce qu'il y avait autour. Sans compter que le gamin venait de redécouvrir son incroyable habileté à se perdre. Il avait suivi les sans-magie pendant un moment, et puis soudain, pouf! Plus personne. Il était seul. Et même si cette partie ne changeait pas énormément de quand il était chez lui, il était aussi perdu, fatigué, et affamé. Cela devait maintenant faire un bon moment, peut être même plusieurs longues -très longues du point de vue du garçon- heures qu'il était ici, assis sur ses mêmes marches. Le ciel et ses teintes en dégradées de bleus et de gris en témoignaient d'ailleurs, l'horizon s'assombrissant de plus en plus, devenant bientôt aussi sombre que de l'encre. Mais Dray attendait, devinant qu'on finirai bien par venir le chercher. Avec la magie la tâche n'était pas spécialement difficile. Il espérait simplement qu'on ne tarderai pas trop à remarquer son absence. Son idée ne lui semblait plus aussi bonne que cela, maintenant. Il voulait juste rentrer à la maison.

Des bruits de pas et des voix s'approchant tirèrent Dray de son sommeil. Il bailla longuement avant de se frotter les yeux de ses points fermés, clignant des yeux comme pour chasser le brouillard dans lequel il était encore plongé. Bien vite, ses yeux finirent par s'habituer à l'obscurité de la nuit et il put distinguer deux silhouettes masculines familières. La plus grande, celle de son père, s'approcha encore de lui, et à son grand étonnement, l'enlaça avant de le soulever dans ses bras.

- Dors, nous parlerons demain. Murmura-t-il doucement à son fils.

Quand les deux adultes transplanèrent avec un léger 'crack', Dray retombait déjà dans les bras de Morphée. Le patriarche le regarda dormir un moment, une expression que bien des yeux inavertis n'auraient put décrire qu'indifférente sur son visage, mais où une lueur d'inquiétude brillait encore faiblement.

***

Chapter 3: Incomprehension

Manoir Garisson, Corée du Sud, Juin 1971 ~
Duncan Garisson était un homme respecté en Corée, venu d'Angleterre juste après la fin de la guerre qui avait séparé le pays en deux dans ces batailles qui avait non seulement touché les moldus, mais aussi toute la communauté sorcière. Il avait largement accru la fortune de sa famille, prêtant ses gallions pour en percevoir les intérêts peu après et s'unissant aussi à jeune femme issue d'une famille de sang-pur coréenne, plutôt haut placée dans l'aristocratie sorcière du pays. Et son influence n'en avait été qu'accrue elle-aussi, ce qu'elle continuait d'ailleurs à faire. Sauf dans son pays natal. Quand une famille n'était plus présent sur le devant de la scène -ou même sur la scène tout simplement- il était bien difficile de ne pas perdre l'influence acquise. Oh, il y avait bien son jeune frère, Andrew, mais celui-ci ne s'activait pas vraiment aux dessins qu'il envisageait. Il ne faisait rien de réellement utile, mis à part montrer sa garde-robe à quelques réceptions... Il était temps d'apporter du sang neuf, de rappeler l'existence des Garisson. Trois coups contre la porte de son bureau retentirent, coupant l'homme dans ses pensées. Le panneau de bois s'ouvrit, laissant entrer son plus jeune fils. Il regarda Dray s'asseoir sur l'un des fauteuil disposé en face de son bureau, légèrement mal-à-l'aise. Duncan retint un soupire. Il n'avait jamais été doué pour montrer ses émotions, son éducation le lui montrait, et il n'avait pas toujours été très affectif ni spécialement attentionné par rapport à ses enfants. Quand sa femme l'avait quitté, il n'avait simplement pas sut comment agir différemment, et avait plus ou moins laissé la tâche d'éduquer ses enfants à des précepteurs -largement dignes de confiance, il s'en était assuré. Parce qu'il tenait à eux, même s'il ne le montrait pas. Mais cela n'avait pas suffit, avec Dray, son fils avait développé un caractère vraiment étrange : plutôt solitaire, un peu rebelle -dès qu'une règle pouvait être brisée, on pouvait être sûr qu'elle le serait...- indépendant, et un brin casse-coup. Pas commun pour un sang pur! Restait malgré tout la fierté du gamin. Enfin bon, il avait autre chose à faire que de rester plongé dans ses pensées!

- Dray, comme tu le sais, tu va bientôt commencé le véritable apprentissage de la magie, et faire tes premiers pas seuls dans notre monde. -Son fils eut un demi-sourire à la mention de la magie, bien vite remplacé par un haussement de sourcil, l'air de dire : 'comme si je ne les avais pas déjà fait ; Duncan reprit d'une voix calme, et presque douce. - Cependant, je vais t'apprendre que tu ne les fera pas à l'école de magie de Séoul, mais à Poudlard. Tu reviendra à la maison à chaque vacances d'été, et celles d'hiver si tu le souhaite, et ton oncle sera là-bas pour s'occuper de toi quand tu sera en Angleterre.

Le garçon le regarda avec de grands yeux et une expression ne montrant rien, certainement trop surpris. Sa voix encore enfantine vint, dure et sèche.

- Pourquoi? Will y va bien lui!

Si c'était aussi simple! La décision elle-même avait été dure à prendre. Effectivement, son fils aîné était bien resté en Corée, et allait commencé sa troisième année sous peu. Mais les règles, le respect, et les cours, était bien plus stricts en Corée, il fallait savoir s'y plier sans broncher pour pouvoir suivre. Et Duncan savait pertinemment que le benjamin ne le ferai pas -pas pour le moment en tout cas-, avec son tempérament un peu trop sauvage parfois. Et à quoi bon le dégoûter de l'apprentissage de la magie, et de le bloquer dans son avancement? Non, même s'il avait d'autre raison d'envoyer Dray à Poudlard et pas ailleurs, c'était avant tout pour cela. Mais ça il ne le lui dirai pas, mieux valait éviter. Aussi, il reprit, avec un ton sérieux.

- Il est temps pour nous de rappeler que les Garisson son toujours, et plus encore, influents qu'avant là-bas aussi. J'imagine que tu vois évidemment ce que je veux dire, mon fils. Quant à Will, je ne pense pas qu'il aurait vraiment réussi à s'adapter à l'Angleterre, il aurait prit trop de temps. Si j'ai décidé de t'envoyer à Poudlard, c'est parce que je pense que tu en sera capable, au contraire, et que cela pourrai même t'être profitable, pour différentes raisons. Comprends-tu?

Dray le fixa en silence un moment, ses yeux laissant percevoir une lueur d'incompréhension, mais aussi de colère. Un simple ''Non'', dur, lui répondit alors que le garçon se levait du siège dans lequel il était assis et sortait de la pièce. Le léger 'clac' de le porte qui se ferme marqua clairement la fin de la conversation. Un autre soupir échappa à l'homme. Même si son fils avait été direct quant à sa réponse, et malgré ce qu'il ressentait certainement, il ferait tout de même tel qu'il l'avait dit.

***

Chapter 4: Hogwart

Angleterre, 1er Septembre 1974 ~
Un fin rayon de soleil, filtré par les rideaux voilant les fenêtres, vint chatouiller le visage du garçon endormi. Il grogna légèrement, se retournant, s'éveillant doucement. Il s'étira longuement, mais resta encore allongé. Il était encore trop tôt pour se lever de toute manière, ses affaires pour Poudlard étaient déjà prête, et le train ne partirai pas avant au moins trois bonnes heures. Il se rappelait la première fois qu'il était arrivé en Angleterre, ce pays si différent du sien mais qui était néanmoins devenu autant son pays que l'était la Corée; la première fois qu'il était arrivé à Poudlard, et le paysage à couper le souffle quand on y était pas habitué. Ses trois premières années s'étaient même passées plutôt tranquillement, malgré la disproportion qu'il avait à se trouver dans des situations impossibles. Ou même sa tendance à vouloir tester les règles et s'approcher un peu trop des limites à ne pas franchir. Et son attrait pour les situations dangereuses. Enfin, heureusement il n'y avait pas vraiment eu de situations de ce genre, et s'était sans doute grâce à cela que les années avaient été plutôt calme. Bien sûr, il ne supportait pas la plupart des gamins braillards et idiots qui l'entouraient, il avait même l'impression d'avoir acquis une assez mauvaise réputation sur ce point, ayant plutôt tendance à envoyer les gens s'occuper de leurs affaires en quelques mots, et d'être plutôt désagréable. Et trop souvent énervé. Mais il avait malgré tout réussi à se faire des amis, certains s'avérant ne plus le supporter au bout de quelques mois -ceux-là, il n'en avait plus rien à faire- mais aussi d'autres dont il était de plus en plus proche. Et il se trouvait qu'il appréciait même leur présence, et qu'ils montraient certains points communs avec lui niveau caractère. Peut être qu'il déteignait sur eux, en fait. Cette pensée le fit sourire, et il rejeta ses draps sur le côté avant de partir pour sa salle de bain -l'avantage d'habiter dans un manoir- armé de ses vêtements -un jean un peu large et un simple t-shirt blanc avec un léger col en V.

Deux heures plus tard, Dray se retrouvait assis dans un des compartiments du dernier wagon du train écarlate qui les menaient à Poudlard chaque année. Le compartiment était pour l'instant toujours vide comme la plus grande partie du train, les jeunes apprentis sorciers finissant pratiquement tous de dire au revoir à leur famille sur le quai, bruyamment. Ce qui avait le don d'irriter, d'irriter vraiment, le coréen. Il eut un soupire agacé, avant qu'il ne ferme le rideau de son compartiment, le plongeant dans une semi-pénombre. Il s'assit près de la fenêtre, étalant ses jambes devant lui et posant ses pieds sur le siège en face de lui. A peine plus de cinq minutes plus tard, la porte coulissa, laissant apparaître deux garçons -des premières ou deuxièmes années. L'un deux lui sourit, tandis que l'autre lui envoyait un regard arrogant qui s'accentua lorsqu'il remarqua sa tenue. Oui, Dray n'aimait pas spécialement les moldus, en revanche, leurs habits lui plaisaient bien plus que les robes de sorcier ternes et toutes si ressemblantes. Il lui renvoya son regard, avec une touche blasée en plus. Le gamin se tourna vers son camarade, lui lançant un assuré :

- On va se mettre là!

Le coréen haussa un sourcil, encore plus irrité qu'il ne l'était avant par la stupidité et l'arrogance chronique du vermisseau.

- Quelqu'un vous a invité ici?! Ce compartiment est déjà occupé.

Son ton avait été sec, presque un peu agressif, pas du tout retenu. Il voulait juste qu'ils partent de ce compartiment, parce qu'il n'était pas d'humeur à supporter la présence de gamins. Pas qu'il le soit d'habitude non plus d'ailleurs. L'arrogant allait rétorquer -sûrement d'un ton pompeux qui ne l'aurait rendu que plus idiot- quand un autre jeune homme débarqua dans la compartiment, un grand sourire sur le visage.

- Yooo Garisson! S'exclama-t-il d'un ton joyeux.

Dray ne le regarda même pas, l'ignorant royalement en gardant son attention sur les deux importuns, qui avait ouvert des yeux ronds face à l'arrivée plutôt bruyante du Quatrième année. Il y eu un moment de silence peu agréable, le coréen continuant à fixer les gamins de son air blasé et ennuyé, aussi agacé, alors que le nouveau venu restait dans l'entrée du compartiment sans bouger, toujours avec son air joyeux sur le visage. Enfin, l'atmosphère n'était désagréable que pour les deux garçons don la présence n'était pas souhaitée, en fait, Dray étant celui qui leur donnait cette impression mal-à-l'aise, et l'autre y semblant habitué. D'ailleurs, il se rendit enfin compte de la présence des vermisseaux, comme en témoigna son air surpris en les regardant.

- Bah, vous êtes qui vous?

Le coréen se retint de se passer une main sur le visage en soupirant, avant de couper la parole à l'imbécile-heureux.

- Votre présence ici n'est pas désirée. Foutez le camp! … Et ferme-la Brian!

Oui, plutôt direct, mais il n'en avait strictement rien à faire. Ce n'était pas en demandant gentiment qu'on obtenait les choses, et il n'était pas là pour parler amicalement aux idiots-braillard-ou-autres. L'arrogant sembla vexé ou contrarié, alors que son camarade avait plus un air incertain, hésitant certainement à l'écouter. Toujours est-il que l'autre se leva de la banquette en tapant du pied, lui lançant ce regard mi-arrogant mi-vexé.

- De quel droit tu te permet de me parler comme ça! Je suis..

- Dégage!

Il s'était légèrement penché en avant, parlant d'une voix cette fois clairement énervée. Ce n'était pas possible d'être aussi insupportable, si?! Sentant très certainement que son ami n'allait pas tarder à dégainer sa baguette magique pour certainement lancer un sort au petit malappris, le dénommé Brian décida qu'il était temps d'agir et attrapa les deux idiots par l'épaule et les poussa dans le couloir hâtivement, sans pour autant se départir de son sourire-géant qui avait prit un aspect vaguement sadique.

- Allons, allons, vous allez faire ce qu'on vous dit et dégager bien gentiment. Faut pas énerver les grands méchants loups, vous savez!

La porte se ferma d'elle-même dans un claquement fort, à peine après que les garçons soient sortit du compartiment, coinçant presque les doigts de Brian par la même occasion. Il se retourna vivement, une moue affichée sur le visage, lançant un coup d’œil au coréen qui rangeait tranquillement sa baguette dans son holster, et grommelant un faible 't'aurai put attendre un peu quand même!' A peine quelques secondes plus tard, deux autres garçons de leur âge entrèrent nonchalamment dans le compartiment, lançant un regard en arrière -certainement aux deux morpions qui venaient de le quitter- avant de se laisser tomber sur les banquettes et d'engager la conversation à voix basse avec celui que Dray appelait l'imbécile-heureux. Une dizaine de minutes plus tard, le train démarrai, et ils partaient tous pour une nouvelle année à Poudlard.

***

Chapter 5: Let's Fight Tonight

Séoul, Corée du Sud, été 1976 ~
Ses phalanges heurtèrent violemment la joue du grand brun devant lui, l'envoyant tituber de plusieurs pas en arrière. Se reprenant bien vite, l'autre répliqua bien vite, renvoyant un coup vers l'estomac du jeune homme aux cheveux blancs qui retint une partie du coup en attrapant le poignet auquel était rattaché le poing. Il tourna vicieusement le bras de son adversaire, le faisant pivoter par la même occasion et lui collant son bras dans la dos. De son autre main, Dray lui attrapa les cheveux, lui tirant légèrement la tête en arrière, grognant d'une voix agressive.

- N'essaye plus jamais de m'attaquer par derrière!

On ne s'attaquait pas impunément à lui! Et ce n'était pas parce qu'il était à ce moment précis dans le monde moldu et qu'il ne pouvait donc pas utiliser la magie que cela faisait exception. Parce que contrairement à bien des sorciers, Dray savait tout aussi bien se battre a mains nues qu'avec une baguette. Enfin, peut-être pas aussi bien, parce qu'il était quand même dans le genre vraiment brillant en duel -sans se vanter, il avait plusieurs atouts dans sa manche pour bien s'en sortir après tout...- mais il savait aussi le faire à la moldue. Certainement à force de traîner dans les rues généralement plutôt malfamée, l'été. Et son adversaire avait été assez stupide pour essayer de l'attaquer sur un terrain pour lequel il pensait avoir un avantage sans s'être renseigner avant. Parce qu'il avait simplement décidé de venger son honneur de 'presque sang-pur venant de l’École de Séoul, contrairement à d'autres!' L'imbécile! Surtout que Dray s'était fait un parfait plaisir à l'écraser lorsque son tuteur de duel -qui s'avérait également être de l'autre coréen- le lui avait ramené pour adversaire.

Une impulsion dans le dos de son ex-adversaire l'envoya tituber en retenant -mal- un faible gémissement vers les deux autres amis qui l'avaient accompagné. Certainement dans une bien vaine tentative de paraître intimidant. Dray tourna les talons, non sans les gratifier d'un regard meurtrier auparavant. Il essuya le filet de sang qui perlait toujours à la commissure de ses lèvres du revers de la main, sans s'arrêter de marcher. Il avait d'autres choses autrement plus importantes à penser. Demain, il retournerai en Angleterre, et Poudlard reprendrai environ une courte semaine plus tard. Et il savait que cette année ne serait pas comme les autres : quinze élèves de Durmstrang et quinze élèves de Beauxbâtons prendraient eux aussi part à cette nouvelle année à l’École de Magie anglaise, et si Dray n'avait aucun véritables à priori par rapport à eux, il avait néanmoins hâte de voir de quoi ils étaient capables. Ils seraient les meilleurs éléments de leurs Écoles, après tout! L'année se montrerai pleine de surprise...




Ta Réalité


ϟ Pseudo : Adament
ϟ Âge : 17ans
ϟ PV ou inventé ? Inventé ♥
ϟ Double compte ? Oui, non, peut être? Non, c'est pas un DC! [Bon, j'avoue? Tout le monde m'a cramé de toute façon! x)] Nop, TC ♥
ϟ Comment avez-vous découvert le forum ? Top-site:)
ϟ Vos premières impressions ? Trop bieeeen
ϟ Crédit avatar : Adament
[/color]



Dernière édition par Dray Garisson le Mer 12 Fév - 23:48, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>> Ven 30 Mar - 21:09

Cramée ma pauvre vieille ...
T'as vu comment je mets trop bien en forme ce message ?

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Poursuiveur


ϟ Parchemins postés : 541
ϟ Date d'inscription : 30/03/2012
ϟ Age : 22
ϟ Points : 66

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffindor ~
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>> Ven 30 Mar - 21:10

Oui, tu le met trop bien en forme, ta balise est foutue! :pp Rooh, tu l'a réparée! x)
Mais, c'est pas justeuuuh, tout le monde me crame trop viteuuh!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Préfet


ϟ Parchemins postés : 706
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Points : 154

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Serpentard
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>> Sam 31 Mar - 7:34

Welcome ! Bon courage pour la fin de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>> Sam 31 Mar - 8:32

Bienvenue (:

Que dis-je? Re Re Bienvenue What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar


6ème année ϟ Poursuiveur


ϟ Parchemins postés : 541
ϟ Date d'inscription : 30/03/2012
ϟ Age : 22
ϟ Points : 66

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffindor ~
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>> Lun 2 Avr - 19:43

Eeeeeeeet... FINI! *O*
Enfin x)

[merci pour les re-re-bienvenue pour vous trois aussi :3 ; les autres... j'les boude voilà!! :v]

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Neutre ϟ Grand Manitou de la répartition


ϟ Parchemins postés : 153
ϟ Date d'inscription : 21/07/2011
ϟ Age : 1036
ϟ Points : 1
MessageSujet: Re: Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>> Lun 2 Avr - 22:33

    « Oh oh oh, que vois-je ? Un garçon plein de courage, de hardiesse même, venu à Poudlard défendre l'honneur de sa famille par tous les moyens possibles ? Je crois que GRYFFONDOR est la maison qui te permettra de t'élever ... BIENVENUE ! »



Félicitation, tu est maintenant un membre à part entière de Fiz ! Même si c'est la troisième fois que tu entends cela Rolling Eyes Pense à aller te référencer ici ainsi qu'à aller voir si un poste ne t'intéresserait pas et n'oublie pas de générer ta fiche de personnage dans ton profil.
Bon jeu sur le forum Smile ! Et puis ... Magnifique fiche *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>> Mar 3 Avr - 4:25

Re bienvenue. J'espère que tu continueras à ta plaire ici. Les cours t'attendent... Alors dépêche toi d'y aller avant que je te botte le c**.

(Es tu content de mon message, tu ne diras pas que je ne t'ai pas souhaité la bienvenue.)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>> Mar 3 Avr - 6:31

Re bienvenue également jeune Gryffon. J'espère vous voir dans mes cours, si vous ne voulez pas subir ma colère ! Mais si vous assistez à mes cours, pensez à vous inscrire. Je serai ravi d'avoir un nouvel élève à torturer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


6ème année ϟ Poursuiveur


ϟ Parchemins postés : 541
ϟ Date d'inscription : 30/03/2012
ϟ Age : 22
ϟ Points : 66

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Gryffindor ~
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>> Mar 3 Avr - 10:34

Ooooow Merciiii Choixpeau :3
Et c'est bons, j'vous boude plus Xanou et sev! (8 (mais Sev, crois pas torturer Drayon, c'est qu'il est plutôt susceptible et... abh Gryffondor [oui, ça explique tout kkk x)] )

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>> Ven 6 Avr - 15:27

Welcoooooome ! Smile
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>> Mer 18 Avr - 17:59

Roh espèce de guedin XD Re(re)bienvenue du coup Razz
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>>

Revenir en haut Aller en bas

Dray Garisson <<Too Fast to Live, too Young to Die>>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz :: ADMINISTRATION :: Deuxième étape :: Présentations validées-