Revenir en haut Aller en bas


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


6ème année ϟ Durmstrang


ϟ Parchemins postés : 169
ϟ Date d'inscription : 17/06/2012
ϟ Age : 27
ϟ Points : 82

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Serpentard
ϟ Relations:
MessageSujet: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Dim 17 Juin - 19:37

Vos papiers, s'il vous plaît !


ϟ Prénom(s) :Vladimir, Aleksander
ϟ Nom :Dimitrov
ϟ Age :16 ans
ϟ Date et lieu de naissance :12 décembre 1960, Russie, Saint Petersbourg
ϟ Statut : (Moldu, cracmol, sorcier...) Sorcier
ϟ Sang :Sang pur, évidemment.
ϟ Particularité : (facultatif)Aucune
ϟ Baguette :22 cm en bois de chêne, contenant un nerf de coeur de dragon, flexible et rapide
ϟ Patronus : Un léopard
ϟ Epouvantard : Une cage ; une cellule ; des chaines : toujours quelque chose qui puisse l'enfermer et le rendre prisonnier
ϟ Amortentia : Une odeur de rose, de cannelle et ...de jasmin ?
ϟ Feat :Cam Gigandet







Et puis tout le reste, pendant qu'on y est !

Décrivez physiquement votre personnage. (10 lignes minimum)

Vladimir est séduisant, c'est évident. Il n'est peut être pas le plus beau de tous, mais son sourire craquant pourrait le faire passer pour un ange et déchaine les passions. Il est plutôt grand, dans les 1m85 et est assez bien bâtis. Musclé grâce aux longues heures qu'il consacrent au sport : course, Quidditch, boxe. Il a été batteur dans son ancienne équipe de Quidditch. Et Vladimir adore se dépenser de cette manière, ça lui aère l'esprit, et en plus cela rajoute à son allure impressionnante. Il a de beaux yeux bleus verts, très clairs, et des cheveux blonds qui se sont obscurcis un peu avec le temps. Les Dimitrov ont tous plus ou moins les cheveux blonds, en l'occurrence Vladimir est le portrait craché de son père, mais a les yeux de ses tantes. Il s'habille toujours bien, d'une façon simple mais classe. Et il ne manque pas de style. Vladimir a toujours des tas de choses sur lui : un collier à son cou où il y a un coquillage que sa soeur lui a offert - il le cache sous son t-shirt évidemment et personne ne sait pourquoi il le porte - , et bien sûr une bague à son doigt avec l’emblème de sa famille : un faucon. Vladimir est aussi séduisant à cause de sa voix chaude, et suave, très séductrice. Il a aussi toujours un couteau sur lui, dans sa chaussure ou dans une poche, souvenir d'un traitre abattu autrefois.



Décrivez mentalement votre personnage. (15 lignes minimum)


Honnêteté

Vladimir est quelqu'un de franc ; il dit toujours ce qu'il pense. Ça lui vaut toujours des remarques déplaisantes de la part de ses parents, mais le jeune homme aime trop peu l'hypocrisie maladive qui s'infiltre chez les grandes familles : trop de jalousies dissimulées. Et cette haine du mensonge lui ait venu à cause de la mort de sa soeur. Il peut alors paraître brute, trop direct et parfois cru ; Vladimir ne lésine pas sur les mots. Un chat est un chat, un rat est un rat. Il n'aime pas tourner autour du pot pour rien, et n'aime pas mentir sans un motif valable. Évidemment, cela ne s'applique qu'aux siens : les autres...ça ne le dérange pas de leur mentir s'il en a besoin. Malgré tout, il garde toujours ses remarques brutales et qui visent pourtant toujours juste. Vladimir blesse toujours là où ça fait mal : rien qu'avec des mots.

Force

Ce qui ressort le plus chez le jeune sorcier : c'est sa force. La puissance qu'il met dans ses regards, dans son attitude...il est assez impressionnant dans son genre. Morale et physique, sa force ne cesse de grimper en intensité, et Vladimir n'est jamais vraiment blessé - si ce n'est à l'orgueil -, les mots glissent sur lui...il se fiche de savoir ce que l'on pense de sa personne, ou des siens. Il sait qu'il détient les bonnes idées, les bonnes méthodes, et aime être indifférent aux attaques de ses ennemis. On pourrait bien lui asséner des insultes qu'il vous rirait au nez. Qu'est-ce que ça peut lui faire que quelqu'un lui dise qu'il est méchant ou injuste ? Il l'est ! Oui et alors ? C'est quoi le problème ? Il déteste ce type de personne faibles et pleurnicharde. Lui, il sait ce qui fait mal. Il sait comment infliger la douleur, et sait à quoi elle ressemble...il l'a vu, il l'a ressenti. Expérimenté. Alors, ce n'est certainement pas ce qu'on pourrait lui faire à l'avenir qui lui ferait mal : la douleur ? il vit avec...il la respire, la consomme, et la recrache.

Charme

Vladimir est un bel homme ; il est charmeur, et séducteur. Néanmoins, il choisi parfaitement bien ses conquêtes. Par ailleurs, ce ne sont jamais des conquêtes : Vladimir ne papillonne pas vraiment. Du moins, il ne voit pas les choses comme ça. Il aime les femmes, il ne les méprisent pas tant qu'elles représentent les valeurs qu'il aime tant : la force, l'intelligence, la franchise. Il est sorti avec beaucoup de filles, pour des durées plus ou moins courtes, mais ça n'était jamais que pour leur physique : il y avait toujours quelque chose qu'il aimait et qui le faisait s'intéresser. Ça pouvait être leur intelligence, leur froideur, leur caractère, ou des centres d'intérêts communs. Mais ces relations ont toujours été honnêtes et bien ficelées : pas de trahison, le jeune homme n'aime pas ceux qui s'amusent à tromper leurs nanas. Par contre, si Vladimir est particulièrement respectueux des petites-amies qu'il peut avoir : les protégeant et les traitant avec considération ; il se considère comme le seul dominant dans le couple, et ne supporte pas qu'on lui dise non ou qu'on lui désobéisse. Sa nana doit faire ce qu'il dit, point final. Elle pouvait avoir mauvais caractère, râler à tout va, ou le défier gentiment : pas de mensonges et pas de secrets entre eux. Vladimir est très à cheval sur ça. C'est pour ça que les filles l'aiment tant : il est protecteur et il traite toujours ses copines comme des princesses. Vladimir pense qu'une nana c'est sacré : pas touche. Vladimir est possessif, exclusif, et il faut toujours qu'il contrôle tout. Il peut pas s'en empêcher, il est comme ça. Il doit toujours savoir ce qu'elle fait, où elle est, avec qui...il est très jaloux. Trop protecteur.
Il reste néanmoins charmeur avec tout le monde : c'est dans sa nature. Avec son sourire, il séduit n'importe qui !
Un peu d'humour et de prétention !

Le jeune sorcier a un humour très prononcé : cynique et moqueur. Il a toujours la remarque qui tue. Parfois blessant, mais il sait se limiter. Il adore se moquer des autres : joindre l'utile à l'agréable. Un peu d'humour et de violence : c'est son cocktail préféré ! Évidemment, tout le monde ne goûte pas le même humour que lui, mais Vladimir s'en amuse. Il aime prendre du bon temps, et se distraire, s'amuser. Il aime sortir, boire, danser, faire la fête, et toutes ces distractions lui permettent d'être détendu et détaché, s'aérer l'esprit pour pouvoir mieux penser ensuite : c'est ce qu'il fait toujours ! Du reste, Vladimir est aussi quelqu'un d'arrogant : prétentieux et imbu de lui-même, il ne pense généralement qu'à lui et son bien-être. Il n'aide que les siens, et laisse crever les autres. Vous pourriez être en train de ramper par terre en vous tordant de douleur, qu'il vous passerait à côté en vous disant "salut ! Il fait beau aujourd'hui ! " . Il est de ce côté là, vraiment insensible à la douleur des autres, tant il méprise ceux qui croient avoir souffert.

Colère & Rancune

Vladimir est aussi colérique que rancunier et trop souvent les deux s’entremêlent. Il se met en colère pour un rien, surtout quand on lui manque de respect, quand on critique sa famille aussi...et je ne vous parle même pas des quelques maudites personnes qui ont osé parler de sa soeur...elles sont plus là pour le dire en tout cas. Il a aussi une très bonne mémoire, et n'oublie jamais une offense ou une crasse. Il peut être patient lorsqu'il s'agit de vengeance ; et il se venge toujours. Vladimir n'aime pas vraiment s'attacher ; il n'est pas démonstratif, ni romantique. Il n'éprouve pas vraiment de grands sentiments ; à part une franche camaraderie, ou une loyauté à toute épreuve envers quelqu'un. Il n'est jamais tombé amoureux, il apprécie toutes les filles avec lesquelles il est sorti; mais n'en a jamais vraiment aimé aucune. Sa nature sauvage y est pour quelque chose ; il est trop indépendant pour tomber amoureux. Il a un caractère très sanguin, et violent. La seule personne qui a bénéficié de sa douceur, c'était sa soeur, il a toujours été incapable de lui faire du mal. Il puise toujours sa colère du fait de ne pas avoir pu sauver et protéger sa soeur avant qu'elle ne meurt. Il s'en veut toujours, même s'il n'en parle pas. D'ailleurs, tous ses proches savent que sa soeur est un sujet tabou. Malheur à celui qui ose prononcer son nom - Vladimir pense qu'il n'y a pas plus belle manière pour Antonina d'exister encore que par les souvenirs qu'il garde d'elle - il ne veut pas qu'on entache sa mémoire et son nom en l'utilisant à tout va.

Violence et Mépris

Comme tous les sangs-purs qu'il connait et qu'il respecte, le jeune sorcier n'a que haine et mépris envers les "impurs" ou les créatures telles que les gobelins, ou les elfes. Le sentimentalisme ? La clémence ? La tolérance ? Au Diable ces choses inutiles et dangereuses ! Elles sont comme la gangrène ! Vladimir n'a jamais hésité à éradiquer les "surplus" comme il les appellent. Il était sceptique en venant à Poudlard, surtout à cause du règlement qui autorise ces nés-moldus à venir étudier. Mais Vladimir se dit que ce sera une belle occasion de s'amuser et de perfectionner encore quelques techniques ! Et puis avant tout : s'amuser ! Les chats s'ennuieraient sans leurs petites souris ! Surtout que Vladimir n'hésite pas à utiliser les moyens les plus douloureux pour éradiquer ses ennemis : son père ayant été un professionnel de la torture psychologique et physique, son fils a pu prendre le pli très jeune ! Le goût du sang : il l'a dans la bouche depuis tellement longtemps qu'il ne s'en rend même plus compte ! C'est devenu une habitude ! Et le côté sportif du jeune homme n'aide en rien : assez fort pour se battre sans baguette, pas intérêt à l'insulter si vous ne savez pas courir vite. Vladimir réagit au quart de tour et il ne sera pas doux !




Racontez l'histoire de votre personnage. (20 lignes minimum)



15 juillet 1973 - Saint Petersbourg - Manoir familial des Dimitrov

- Doucement Nina', si tu ne veux pas expliquer à Père et Mère pourquoi tu t'es cassée la jambe en montant au grenier, prévint Vladimir, las et amusé de son enthousiasme.

Mais la petite fille blonde ne l'écoutait déjà plus. Elle escaladait avec obstination l'escalier qui montait vers la trappe au plafond ; il s'en fallut de peu qu'elle ne tombe en arrière tant l'escalier était raide et bancal, mais Vladimir appuya une main sur son dos pour la pousser en avant. Antonina avait six ans, et sept ans la séparaient de son grand frère. Son unique frère. Ils se ressemblaient comme deux gouttes d'eau : un nez fin, des yeux bleus verts, des cheveux blonds comme les blés, et un large sourire. Pire encore que le physique, leurs caractères s'accordaient généralement, même si Antonina avait la curiosité et l'obstination exaspérante des jeunes enfants en quête de réponses et de trésors. Et ils en cherchaient un de trésor ; du moins, Vladimir comptait en montrer un à sa jeune soeur. Il l'aida à grimper, et la suivit, prenant soin de refermer la trappe et de remonter l'escalier mobile. Ils n'avaient pas le droit en fait d'être ici ; pas sans la permission et leurs parents ne voulaient pas qu'Antonina monte au vieux grenier. Contre la ténacité de sa soeur, Vladimir avait cédé ( il avait tout de même tenu deux mois avant de dire oui ). Une fois au grenier, le jeune homme alluma une bougie avec le briquet moldu qu'il avait volé à une de ses victimes en découvrant pour la première fois l'existence des cigarettes ; pas la peine de le revendiquer à ses parents, cependant. Il se garderait bien de les informer que leur seul et unique fils fumait comme un routier, et avait de surcroit un objet moldu en sa possession.

- Alors, c'est où ? C'est où ? demanda-t-elle avec empressement.

Son frère soupira, et éclaira son petit visage encore rondouillet et pourtant si adorable de petite fille.

- Reste là petit fauve, le plancher est pas solide, la prévint-t-il.

Elle fit une mine désemparée, et Vladimir sourit de plus belle. Il secoua la tête en s'enfonçant dans l'obscurité du grenier. Il avait laissé Antonina dans le noir, puisqu'il avait besoin de la bougie, mais il se dépêcha d'amener ce qu'elle voulait tant voir. C'était une toile ancienne, qui autrefois avait été accrochée sur le mur du salon, mais qui était à présent trop vieille pour figurer dans une pièce d'une telle classe. C'était leur arbre généalogique, un vrai trésor en l'occurrence : celui de leur famille. Il déroula la toile par terre, et s'agenouilla tandis que sa soeur restait interdite devant les noms qui apparaissaient devant ses yeux.

- C'est ça un arbre généanologique ? lâcha-t-elle après un moment de silence.

Vladimir rit devant la figure de déçue et presque outrée de sa soeur.

- Tu t'attendais quand même pas à un vrai arbre Nina' ?

La petite fille pinça les lèvres, comme prise en faute, et lui donna un regard innocent, les yeux écarquillés. Elle secoua la tête négativement, mais son visage la trahissait. Son frère leva un sourcil, sérieux, pour la faire avouer. Elle craqua instantanément.

- Mais alors...pourquoi on appelle ça un "arbre" ! râla-t-elle, boudeuse en se laissant tomber sur les fesses, les bras croisés.

Il secoua la tête, posa la bougie au milieu de la toile, et prenant sa soeur par dessous les bras, il la posa juste devant l'arbre généalogique.

- Alors, déjà, c'est un arbre gé-né-a-lo-gique, corrigea-t-il. Ensuite, on appelle ça un arbre, car une famille fonctionne comme telle : il existe diverses branches, toutes venant d'un point de départ commun - il pointa le haut de l'arbre où le nom DIMITROV était inscrit en lettres dorées - C'est ici que tout commence...regarde, les premiers Dimitrov : Sylviana et Alek Dimitrov furent les premiers à figurer sur cet arbre....

- C'étaient les tout tout premiers ? demanda-t-elle d'une voix claire.

- Non, une toile entière ne suffirait pas à remonter aussi loin que l'apparition du nom Dimitrov, ici...c'est l'arbre qui remonte le plus dans le temps, mais Père doit avoir des livres sur notre famille qui retracent notre Histoire avec plus de détails. Mes connaissances ne s'étendent pas jusque-là toutefois. Pour le moment, tu as les noms les plus connus de notre famille Nina'...tu vois, en partant du haut, vers le bas, ce sont tous tes ancêtres...

- Même Grand-Père y est ? Et Grand-Mère ? Et nos arrières grands parents ? Et nos tantes ? Et nos oncles ? ....

Vladimir arrêta sa soeur avant qu'elle ne lui fasse toute une liste, agacé.

- Oui, ils y sont tous. Là...Alekseï Nikolav et Daria Dimitrov, nos grands-parents paternels...qui ont eu Père, et nos deux tantes...Eleonora et Dorofeïa Dimitrov...

Antonina eut une mine étonnée.

- Alors Père était le seul garçon ? s'écria-t-elle.

Son frère sourit.

- Et oui, il a du supporter deux soeurs le pauvre. Il en garde encore les séquelles..., fit-il avec un sourire.

- C'est quoi des séquelles ? lâcha Nina' en fronçant les sourcils.

Vladimir adorait se moquer d'elle, surtout lorsqu'elle ne comprenait pas pourquoi c'était une offense pour elle : elle était encore trop jeune pour tout saisir. Et il en jouait, il savait que ne pas tout comprendre l'énervait. Elle était pire que lui pour ça : trop impatiente.

- Tu comprendras va ! T'as le temps ! la rassura-t-il avec un ton moqueur, puis il continua son petit récit . Comme nos tantes n'ont pas eut d'enfants, il n'y a pas d'autres branches pour l'instant de leur côté, mais Père s'est marié avec Mère, Katerina Nikolav et nous a eu nous...

Antonina s'émerveilla devant son nom écrit dans une calligraphie parfaite, juste à côte du nom de son frère. Et elle se pencha sur la toile, ses cheveux dorés frôlant le vieux papier, tandis que son frère l'observait d'un oeil amusé, un sourire en coin. Sa soeur sembla trouver une information étrange car elle fronça les sourcils : Vladimir su qu'elle allait poser une question...encore.

- C'est qui les Nikolav ? fit-elle en se tournant vers lui.

Elle était vive d'esprit : "déjà" pensa amèrement Vladimir, désespéré de la voir si vite grandir. Bientôt, il devrait contrôler si elle ne porte pas de jupes trop courtes, de décolletés trop plongeants...sans parler de ses fréquentations. Le jeune homme allait avoir du pain sur la planche, étant donné le teint frais, les yeux doux, et la beauté de plus en plus évidente de sa soeur. Un mot pour résumer son avis sur la question : HORRIBLE! Mais pour l'heure, il sourit face à la curiosité d'Antonina. Elle avait vu ce qui était important...

- Curieuse, souffla-t-il mais dans sa bouche cela sonnait comme une qualité et non pas un défaut. Les Nikolav sont une famille très liée à la notre, notre Mère est une Nikolav, notre grand-père paternel l'était...et bon nombres de nos ancêtres se marièrent avec des Nikolav...c'est une autre puissante famille de Russie, qui nous est alliée depuis des générations. Les Nikolav sont très étendus, ils vivent un peu partout dans le Monde, au Danemark, en Bulgarie, Norvège et bien sûr en Russie. C'est une aussi prestigieuse et grande famille que la nôtre. Mère ne t'a-t-elle pas dit cela ?

Nina' acquiesça vaguement.

- Un peu, mais elle dit que je suis encore trop jeune pour comprendre, soupira-t-elle.

Vladimir approuva d'un mouvement de tête.

- Vrai, mais à ton âge j'en savais plus encore, alors je rétablis l'équilibre : ce ne serait pas juste sinon, n'est-ce pas ? fit-il.

Sa soeur lui fit un large sourire, et lui tapota l'épaule.

- Dis, tu peux finir de raconter Vlad' ? Je veux savoir pourquoi les Nikolav et les Dimitrov sont amis , demanda-t-elle.

Sa soeur ne cessait de lui poser des questions à longueur de journée, et parfois ça l'énervait, l'agaçait et il l'envoyait souvent balader, mais aujourd'hui...il avait envie de profiter de l'absence de leurs parents pour lui expliquer des choses. Des choses qu'elle finirait par apprendre de la bouche d'autres personnes, ou en écoutant aux portes - comme lui l'avait fait plus jeune ...et encore aujourd'hui - . Il lui devait bien cela ; lui, toujours absent à cause de l'école. Vladimir savait que sa soeur s'ennuyait dans leur immense demeure, pourtant pourvue de bien des distractions. Il n'empêche : son frère lui manquait. Elle s'en plaignait souvent pour le faire culpabiliser, la sale petite gamine. Néanmoins, Vladimir poursuivit...

- C'est entre le XVI et le XVII ème siècle, les Gobelins commencèrent à se révolter un peu partout dans le Monde Magique, autant en Angleterre qu'ici. Certains sorciers, tels que nous, ont pris l'initiative de les combattre et de les anéantir. Durant une de ces sanglantes batailles.. une de nos ancêtres s'est retrouvée blessée, Elena Dimitrov. C'était une puissante sorcière, mais les gobelins profitèrent de son état de faiblesse pour s'en prendre à elle...à plusieurs ; du moins, jusqu'à ce qu'un autre sorcier lui vienne en aide, Rostislav Nikolav. Il l'a mise sur son dos, et a combattu les elfes en la portant...tu imagines ? Un sorcier combattant un nombre trop important de gobelins avec une femme sur le dos ! ...

- Ils ont gagné ? demanda-t-elle.

- Évidemment, mais pas seuls. Comme il restait trop peu de sorciers pour combattre contre les gobelins ce jour-là, Rostislav a envoyé son patronus chercher du renfort chez lui... ses frères et soeurs vinrent le soutenir, et une fois vainqueur...il ramena Elena Dimitrov à notre manoir, ici-même. Il lui avait sauvé la vie, et quand les parents d'Elena rencontrèrent Rostislav Nikolav ils décidèrent de lui donner la main d'Elena. En ces temps troublés, les sorciers connaissaient beaucoup de changements dans leur communauté, et certaines familles de sangs-purs ont cherché des alliances...Les Dimitrov ont vu dans la famille Nikolav l'application des mêmes valeurs qu'ils chérissaient tant. Alors, ils décidèrent de s'allier. Nos deux familles se connaissent depuis des générations, c'est pour ça que notre arbre généalogique se croise souvent avec le leur : beaucoup de Dimitrov se sont mariés avec des Nikolav, y compris nos propres parents.

Antonina renifla, mécontente.

- C'est vraiment trop compliquées ces histoires ! fit-elle.

Son frère sourit, se leva et rangea la toile dans un coin du grenier.

- Tu as voulu grandir trop vite Nina', tu comprends mieux pourquoi Mère te dit que c'est des affaires d'adultes ? Et non de petites filles ...? Allez, maintenant lève tes fesses petit fauve, on descend.

12 Août 1974, Saint Petersbourg, Manoir familial des Dimitrov


Le manoir était silencieux ; trop même. Il y régnait comme une atmosphère de peur et de tension. Comme si durant de longues heures, le temps s'était suspendu,...et que le manoir entier avait retenu son souffle. Les couloirs aux sols de marbre étaient déserts, aucune trace de petite fille courant en renversant les meubles, et les éclats de rires s'étaient étouffés dans le silence...avaient mourus dans l'obscurité du manoir. Vladimir attendait , appuyé contre le mur du couloir. Il guettait l'ouverture de la porte, tendait l'oreille pour entendre ne serait-ce qu'une bribe de conversation , mais rien. Le silence complet, total. Son pied ne cessait de taper contre le sol, et il se laissa finalement glisser contre le mur. Par terre, il replia ses jambes vers son corps, et les entourèrent de ses bras. Il demeurait à présent immobile, sa respiration calme, ses yeux perdus dans le vide, sans expression. Il fallut attendre une demi-heure de plus, pour qu'enfin la porte de la chambre s'ouvre, violemment. Vladimir se tourna aussi brusquement et vit sa mère sortir en courant de la chambre, une main sur la bouche, étouffant ses sanglots, et son père n'avait pas pu la rattraper. Il se tourna vers son fils, et son regard lui suffit. S'en était terminé. Terminé des éclats de rires, terminé des recherches interdites et des balades secrètes....Le soleil s'était couché, avait disparu derrière les collines. Antonina était morte. Vladimir était brisé.

25 Août 1974, Saint Petersbourg, Rues de la ville.

- Attrape-le Trevor ! cria Vladimir.

Les deux jeunes sorciers coursaient un cracmol, nommé Radimir. Ils l'avaient attendu derrière chez lui, guettant sa sortie, et une fois sûr que personne ne les verraient, ils s'étaient lancés à sa poursuite. Enfin, ils l'avaient acculé dans une impasse. Radimir regardait de tous les côtés pour trouver une issue de secours, mais rien. Il était piégé, et bientôt Trevor, un cousin de Vladimir, empoigna le cracmol par la nuque. Vladimir s'avança, un sourire aux lèvres.

- Eh ben alors ?! C'est comme ça que tu accueilles de vieux amis Radimir ! Tu ne nous proposes même pas du thé ? fit-il en écartant les bras, moqueur.

Radimir grimaça sous l'emprise ferme de Trevor.

- Va te faire voir Dimitrov ! osa-t-il dire.

Trevor lui envoya un coup dans le ventre, et le releva immédiatement. Vladimir sortit un couteau de sa poche, et le montra à Nadimir, avec fierté.

- Tu sais à qui il appartenait saleté ? fit-il, avec bonne humeur. A ton père ! Ton stupide et fou de père qui a cru pouvoir berner le mien ! Il est joli, hein ? Tu veux le voir de plus près ?

Vladimir n'attendait pas de réponse ; aussi, il pointa la lame du couteau juste sous le nez de Nadimir. La pointe se planta dans sa peau, et Vladimir tira un coup sec, traçant une ligne de la narine jusqu'à la lèvre inférieure. Radimir cria un coup, mais s'arrêta vite lorsque Trevor lui donna un coup de genou pour le faire taire.

- Qu'est-ce que tu veux ? réussit à dire le cracmol.

Vladimir prit une pose pensive, et appuya son menton contre le manche du couteau.

- Hm...voyons voir...laisse-moi réfléchir...nous sommes tous les trois dans un coin isolé, et à priori on est en train de te faire souffrir...alors je dirais que...on a envie de te faire souffrir ? Bien sûr c'est qu'une supposition !

Il se moquait ouvertement de lui, et ce fut un autre coup dans le ventre qui suivit ses propos. Vladimir lui empoigna les cheveux et releva son visage vers le sien, cette fois-ci il ne jouait plus.

- Ton père était un traitre Radimir, il a menti et trahis le mien en cachant l'identité du vrai coupable, ce qui l'a rendu tout aussi coupable à nos yeux. Alors dis-moi, est-ce que tu vas sauver ta vie en me donnant un nom, ou est-ce que tu vas t'obstiner à subir le même traitement que ton paternel ?

Radimir cracha par terre avec un sourire haineux.

- Va au Diable ! Je ne trahirais pas la mémoire de mon père. Je garderais ce secret jusque dans ma tombe s'il le faut. Tout ce que je regrettes...c'est de ne pas avoir vu ta soeur mourir... fit-il en riant à la figure de Vladimir.

La suite se passa de mots. Vladimir n'eut même pas besoin de Trevor pour mettre le cracmol à terre : à coups de pieds, de poings et même de couteau...Radimir suffoquait mais n'implorait pas, et ce fut le "courage" insolent de sa victime qui énerva d'avantage encore Vladimir. Qu'il parlat ainsi que sa soeur avait agit sur sa personne comme un électrochoc : puissant et dévastateur. Il s'arrêta finalement lorsque Radimir ne pu plus respirer, par terre, comme un corps désarticulé. Et il l'était. Vladimir se pencha sur lui, et lui susurra quelques mots.

- Je te laisse une chance de changer d'avis....un nom...c'est tout ce que je veux, et je te laisse la vie sauve. Pense à ta mère, la pauvre veuve va se retrouver sans fils, sans époux...il serait dommage que je m'en prenne à elle par la suite, non ? Alors, si tu ne veux pas qu'elle paye elle aussi, je te conseil de te mettre à table tant que tu le peux encore....Qui a empoisonné ma soeur ?

Radimir leva des yeux boursouflés vers Vladimir, et ouvrit difficilement la bouche. Après quelques secondes, il réussit à parler...il laissa un nom, un seul sortir de sa bouche.

- Agnia Nikolav...-

Vladimir n'en revint pas. Il lui sembla que sa colère se décuplait au fur et à mesure que cette information faisait son chemin. Agnia...sa tante. La soeur de sa mère, qui aurait du normalement épouser son père si Katerina n'avait pas suscité plus d'intérêt aux yeux du père de Vladimir. Des histoires de familles...de jalousies...Mais pourquoi Antonina ...? Pourquoi avait fait payer le prix d'une vieille rancoeur à une petite fille innocente et pure ? La réponse lui était pourtant claire, et non moins dégoûtante : Agnia avait voulu briser le coeur d'Aleksander. Elle lui avait pris ce qu'il chérissait le plus au monde, au delà même de son fils et de sa femme. Et voilà en quoi ces vieilles familles étaient un nid à secrets : la haine pullulait derrière les sourires hypocrites et les paroles mielleuses. Vladimir savait que Radimir ne mentait pas : il aurait été idiot de risquer la vie de sa mère pour un mensonge. Mais comment prouver la culpabilité de sa tante ? Argh ! Comme cela le répugnait de devoir y penser ! Sa propre tante, sa famille...une traitresse parmi les siens...les Dimitrov, autrefois si unis...Leur famille était-elle morte avec Antonina ? Il lui semblait que oui.

12 Décembre 1974, Durmstrang.

Vladimir terminait de sécher ses cheveux lorsqu'un bruit attira son attention. Il sortit de la salle de bain, enroula une serviette autour de sa taille, et ouvrit la fenêtre où un faucon noir et marron tenait un morceau de parchemin roulé et attaché à sa patte. Une missive de son père, à n'en pas douter. Déroulant le parchemin, il lut d'une traite.

Citation :
Mon fils,

Ta mère se joint à moi pour te souhaiter un joyeux anniversaire. En conséquence de ton attitude qui nous remplie de fierté, nous t'avons réservé une surprise. Quand tu rentreras pour les vacances de Noël, une grande fête sera organisée en ton honneur. Un invité surprise sera présent, et nous estimons qu'il est temps pour toi de devenir un homme. Tu feras honneur à notre famille, j'en suis certain. Par ailleurs, les invitations sont déjà envoyées, et tes tantes, Eleonora et Dorofeïa se joindront à nous pour la fête. Réjouis-toi mon fils, ce jour te seras dédié.

Ton Père,

Aleksander V. Dimitrov

Le jeune homme leva un sourcil surpris en lisant. Un invité surprise, et ses tantes étaient rentrées d'Angleterre...il ne pouvait y avoir qu'une seule raison. Eleonora et Dorofeïa étaient de ferventes partisanes du Mage Noir qui secouait toute l'Angleterre, et qui étendait son pouvoir un peu partout au fil du temps...Personne ne le savait, et Vladimir l'ignorait encore à l'époque, mais durant une courte et importante période, alors que le Mage rassemblait des fidèles et qu'il était à la rechercher d'un moyen de devenir invincible, il vint trouver de l'aide chez les Dimitrov. Les Dimitrov ont toujours été liés aux sorciers de sangs-purs, de chaque coin du Monde, et leur nom n'est inconnu pour personne. Il a su conservé sa gloire et son prestige, les récents évènements ayant été savamment étouffés avec la mort accidentelle d'Agnia Nikolav...la pauvre avait été la victime d'un accident de Quidditch violent. A croire qu'il n'était pas bon d'être aussi sportif...
Mais ce n'était pas la question ; Vladimir était sûr que ses deux tantes ne venaient pas pour rien. Elles étaient les plus fidèles du Lord, et s'étaient faites une place en Angleterre...Se pourrait-il que...qu'IL soit là ? Vladimir était en proie à de multiples questions, mais il était presque certain d'une chose..."devenir un homme" signifiait rejoindre les rangs du Seigneur des Ténèbres...Mais il était prêt, il l'était depuis tout petit, depuis qu'il avait touché la Magie Noire la toute première fois, depuis qu'il avait tué son premier né-moldu. Il ne renoncerait à rien pour arriver à son but ; défendre ses valeurs, promouvoir leurs idéaux...soutenir le Lord. Du reste..c'était comme s'il avait toujours fait parti de ses fidèles...attendant de faire ses armes et d'être appelé à combattre...Vladimir n'attendait que cela...


1er Septembre 1976, Gare de King's Cross, Londres

Vladimir fumait, appuyé contre un des piliers qui se trouvaient sur le quai 9 3/4 . Il regardait d'un oeil las les premières années passer en courant avec leurs chariots. Un elfe de maison traînait le sien jusqu'au train avec difficulté tant c'était lourd. Mais Vladimir ne bougeait pas ; et puis quoi encore ! Il ne lui serait même pas venu à l'esprit de l'aider. D'ailleurs, il ne le regardait même pas, et observait les élèves qui passaient devant lui et montaient dans le train. Alors c'était cela le Poudlard Express...le jeune sorcier était un peu déçu. Il s'était attendu à plus classe, mais de toute façon depuis qu'il était en Angleterre rien ne lui semblait aussi bien qu'en Russie. Il attendait de voir comment était Poudlard pour juger mais il était sceptique. Déjà, sur le quai, il repérait des nés-moldus qu'il identifia instantanément comme de la vermine. S'en était, du reste. Jetant sa cigarette par terre, Vladimir monta dans le train quand son elfe de maison eut finit de mettre ses valises dans le wagon. Le sorcier rejoignis ses camarades de Durmstrang dans un compartiment ; pas question de se mélanger pour l'instant, tant que l'on avait pas reconnu les têtes honorables, à savoir les sangs-purs.

Durant le trajet, Vladimir repensa à la fête de son quatorzième anniversaire. Ca avait été une soirée remplie de petits-fours délicieux, de musique, de robes colorées et de flutes de champagne. Et mieux encore : de nouvelles rencontres. Comme il l'avait deviné...l'invité surprise, n'avait été nul autre que Lui...le Mage Noir qui s'était déplacé en l'honneur de son alliance avec les Dimitrov, et qui avait accepté de venir rencontrer le jeune Vladimir...en plus de régler des affaires importantes avec Aleksander Dimitrov. Le jeune homme avait longuement discuté avec le Mage...et il était clair qu'il correspondait parfaitement à ce que le Lord voulait à ses côtés. Aussi, il lui promit une place de qualité parmi ses fidèles. Les Dimitrov en furent plus qu'honorer, et le Mage resta quelques jours en compagnie des tantes de Vladimir, en Russie. Il repartit en Angleterre avec elles. Elles le suivaient comme son ombre...rien d'étonnant. Ses tantes étaient attirées par le pouvoir.

Mais même s'il se plaignait de Londres, Vladimir était heureux d'avoir fait cet échange. Il s'était acclimaté, et vivait dans un manoir, excentré du centre ville, avec ses deux tantes et des domestiques. Il espérait juste que cette année soit...à la hauteur de ces espérances.




Enfin, IRL.



ϟ Pseudo :Galette Razz
ϟ Âge :22 bougies Rolling Eyes
ϟ PV ou inventé ? Inventé !
ϟ Double compte ? Gaelinette et Sephy Razz
ϟ Comment avez-vous découvert le forum ? Par ...je sais plus qui, ça fait trop longtemps pour ma mémoire de poisson rouge (a)
ϟ Vos premières impressions ? premières, non ...mdr j'adore ce forum, c'est pour ça que je passe ma vie dessus et que c'est mon TC Razz
ϟ Crédit avatar : Puee


[justify]


Dernière édition par Vladimir A. Dimitrov le Lun 18 Juin - 18:36, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Durmstrang


ϟ Parchemins postés : 1172
ϟ Date d'inscription : 07/02/2012
ϟ Age : 22
ϟ Points : 111

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: Durmstrang ; Slytherin.
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Dim 17 Juin - 20:08

Re-re-bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue! Very Happy
Hâte de lire ta fiche (a)

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Dim 17 Juin - 20:29

Re bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


6ème année ϟ (C) Poursuiveur


ϟ Parchemins postés : 361
ϟ Date d'inscription : 18/05/2012
ϟ Age : 26
ϟ Points : 70
ϟ Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Serdaigle
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Dim 17 Juin - 20:30

Re-re Bienvenue! =D

J'ai hâte de voir quel personnage tu nous as préparé pour cette fois ^^ Bonne chance pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Durmstrang


ϟ Parchemins postés : 169
ϟ Date d'inscription : 17/06/2012
ϟ Age : 27
ϟ Points : 82

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Serpentard
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Dim 17 Juin - 20:58

Merci beaucoup (a) Je vous le dis tout de suite, ce sera pas un cadeau What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Dim 17 Juin - 21:03

Ce sera mon pote alors attendez-vous au pire (a)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Lun 18 Juin - 7:37

On va encore avoir des supers-liens, toi et moi, hein What a Face Et toi et Rem, et Gabs *o* Graaaaaa, j'aime les nouveaux ♥

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Durmstrang


ϟ Parchemins postés : 169
ϟ Date d'inscription : 17/06/2012
ϟ Age : 27
ϟ Points : 82

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Serpentard
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Lun 18 Juin - 8:12

Ah ma belle Ivana Bien sûr qu'on va être potes !
Adonis : Je sais, tu les kiff mes persos ! (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


7ème année ϟ Beauxbâtons


ϟ Parchemins postés : 1989
ϟ Date d'inscription : 15/08/2011
ϟ Age : 22
ϟ Points : 179
ϟ Localisation : In your heart BABY ♥

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: BBs/ Pouffy
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Lun 18 Juin - 8:19

Je les adore, c'est bien connu (a)

______________________
Georgiado
« They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other ever day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Lun 18 Juin - 13:14

Re-re-bienvenue :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar


6ème année ϟ Durmstrang


ϟ Parchemins postés : 169
ϟ Date d'inscription : 17/06/2012
ϟ Age : 27
ϟ Points : 82

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Serpentard
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Lun 18 Juin - 13:28

Merci ma belle ! (a) j'ai terminé ma fiche mais je trouve pas d'épouvantard x) je réfléchis encore Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Lun 18 Juin - 14:00

Il peut avoir peur des pantins de bois ? C'est flippant les pantins de bois '-'
D'accord, je sors.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


6ème année ϟ Durmstrang


ϟ Parchemins postés : 169
ϟ Date d'inscription : 17/06/2012
ϟ Age : 27
ϟ Points : 82

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Serpentard
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Lun 18 Juin - 14:27

Merci de ta suggestion ma belle ♥ Mais c'est bon j'ai trouvé ! Du coup, c'est bel et bien terminé je pense ! Si j'ai rien oublié ^^' :lucyhappy:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Préfet


ϟ Parchemins postés : 706
ϟ Date d'inscription : 13/08/2011
ϟ Points : 154

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Serpentard
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Lun 18 Juin - 15:57

Re rebienvenue !
Durmstrang n'envoie que du bon on dirait !! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Durmstrang


ϟ Parchemins postés : 169
ϟ Date d'inscription : 17/06/2012
ϟ Age : 27
ϟ Points : 82

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Serpentard
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Lun 18 Juin - 16:33

Absolument ! (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


5ème année ϟ Attrapeuse


ϟ Parchemins postés : 151
ϟ Date d'inscription : 22/04/2012
ϟ Points : 32

Feuille de personnage
ϟ Âge: 15 ans
ϟ Maison/Profession: Poufsouffle
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Lun 18 Juin - 17:53

    Graoum ♥
    Comme toujours je suis fan de ton perso, de ton histoire *O* Ca va faire des étincelles sur le forum~
    Re-re-bienvenue du coup~

    Et puis... Caaaaam quoi ! Tu veux un cookie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaedelight.tumblr.com/
avatar


6ème année ϟ Durmstrang


ϟ Parchemins postés : 169
ϟ Date d'inscription : 17/06/2012
ϟ Age : 27
ϟ Points : 82

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Serpentard
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Lun 18 Juin - 18:21

ahah merci Lexoune ♥ Je savais que tu aimerais mon corps d'apollon Razz et oui je veux bien te donner un de mes cookies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Neutre ϟ Grand Manitou de la répartition


ϟ Parchemins postés : 153
ϟ Date d'inscription : 21/07/2011
ϟ Age : 1036
ϟ Points : 1
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Lun 18 Juin - 19:13

Tu es beau, parfait et intelligent...
Non, le Choixpeau se plait à plaisanter.


<< Quelle âme torturée et sinueuse que voilà. Un esprit particulier, peu amical, possessif, vindicatif et animé par la rancoeur. De sombres pensées qui animent tout un être comme des fils dirigent une marionnette. Une obscure ambition et un sens prononcé pour l'élitisme. Sans aucun doute, tu as une place méritée à

SERPENTARD >>



Pense à aller te référencer ici et n'oublie pas de générer ta fiche de personnage dans ton profil.
Bon jeu sur le forum Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


6ème année ϟ Durmstrang


ϟ Parchemins postés : 169
ϟ Date d'inscription : 17/06/2012
ϟ Age : 27
ϟ Points : 82

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Serpentard
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ? Lun 18 Juin - 19:26

Merci Choixpeau (a) C'est bon je me suis référencé partout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ?

Revenir en haut Aller en bas

Vladimir Aleksander Dimitrov • Je suis unique, c'est quoi le problème ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz :: ADMINISTRATION :: Deuxième étape :: Présentations validées-