Revenir en haut Aller en bas


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« Franchement, arrête tes gamineries ! » [PV Pando]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Mangemort ϟ Professeur


ϟ Parchemins postés : 150
ϟ Date d'inscription : 22/09/2012
ϟ Points : 47

Feuille de personnage
ϟ Âge: 28 ans
ϟ Maison/Profession: Professeur d'Etude de Runes
ϟ Relations:
MessageSujet: « Franchement, arrête tes gamineries ! » [PV Pando] Mer 10 Oct - 15:13

    Si on demandait à Cian s'il regrettait sa vie passée, son ancien métier, la réponse serait sans nul doute mitigée ! D'un côté, il regrettait grandement de ne plus être sur le terrain, l'excitation provoquée par une mission en cours, la joie de la traque, les frémissements d'un stratagème à mettre en place pour réussir, se servir de sa magie (même pour se défendre), être sans arrêt sur le qui-vive, sentir le respect briller dans le regard des autres sorciers lorsqu'ils apprenaient qu'il était Auror... Oui, tout ça, ça lui manquait beaucoup, bien plus qu'il ne l'aurait cru par ailleurs lorsqu'il a décidé de changer de métier ! Mais il ne regrettait pas vraiment, il avait vraiment besoin de changement, de se sentir utile différement, de s'éloigner de ses anciens collègues, mais surtout d'elle... Eden.... Sa plaie, sa plus grande blessure qui ne désirait visiblement pas guérir, ni avec le temps, ni avec l'éloignement ! En même temps, comment vouliez-vous oublier celle qui vous a laissé comme un goût d'Enfer sur les lèvres, avec comme élèves dans l'établissement où vous êtes prof à présent deux de ses cousins ? Franchement, c'est impossible ! D'autant plus que la petite dernière des Lockhart semblait s'être mise en tête de faire toutes les conneries qui lui passaient dans la tête à son cours... Et Pandora disposait de beaucoup d'imagination ! Si jusqu'à présent, l'enseignant avait laissé faire, amusé plus qu'agacé par le comportement de la jeune Serdaigle, aujourd'hui, toutefois, il en avait eu assez. Il faut dire qu'il était de mauvaise humeur depuis le petit-déjeuner, au cours duquel, une fois de plus, son hibou lui avait ramené une lettre qu'il avait tenté d'écrire à sa mère. Une fois de plus, celle-ci n'avait même pas daigné l'ouvrir... Qu'elle était rancunière ! Ne voyait-elle donc pas qu'à présent, sans l'existence de l'idiot d'Adrian, elle était libre de vivre comme elle l'entendait, d'aimer à nouveau quelqu'un d'autre, de cesser de vivre à travers lui et une vie commune qui n'avait lieu que dans son imagination pathétique ?

    Le Mangemort n'était donc pas à prendre avec des pincettes ! Rien que ce matin, il avait annoncé à deux élèves de 4ème qu'ils auraient l'immense joie et le privilège suprême de passer leur samedi matin en sa compagnie, à traduire un vieux et ennuyeux texte. Et parce que Cian était parfois un vrai sadique quand on l'emm*rdait un peu trop avait déjà prévu de leur proposer un texte runique qui, même pour d'excellents élèves en 6ème année, était complexe à traduire ! Et oui, ça leur apprendra, à ses sales gosses, à essayer de mettre le bazar complet dans son cours, se prenant pour les meilleurs élèves de leur promotion en runes ! Sombres crétins ! Cian jubilait par avance ! Faire ravaler la prétention à certains élèves était ce qui l'amusait le plus ! Si agir ainsi envers ses élèves l'amusaient, pourquoi n'en faisait-il pas de même avec Pandora ? La réponse était simple : il l'appréciait, ayant beaucoup discuté avec elle, lorsqu'il était avec Eden. Cependant, aujourd'hui, comme dit précédemment, il n'était pas d'humeur, c'est la raison pour laquelle, au milieu du cours des 6èmes années, il avait haussé la voix en faisant savoir à la jeune Lockhart que sa présence était requise dans sa classe, à la fin du cours. Son ton était sans appel, montrant clairement qu'une absence lui vaudrait une retenue... Et l'enseignant était connu pour donner des heures de colle fort peu agréable...

    Alors que les 6èmes années rassemblaient leurs affaires, le cours étant enfin terminé, Cian, qui venait de ramasser des devoirs, alla les poser sur son bureau, avant d'attraper son paquet de cigarette qui y trônait. Sans se soucier de la présence d'élèves dans sa classe, il s'en alluma une, poussant un soupir de soulagement lorsqu'il la cala entre ses lèvres. Sa cigarette toujours aux lèvres, il se dirigea vers le tableau, qu'il effaça à l'aide d'un sort. Quelques secondes plus tard, le silence dans la salle lui fit savoir que celle-ci était enfin vide. Lentement, il se tourna, pour voir si Pandora était bien présente, ou s'il allait être obligé de la convier samedi matin...

    « Bien », fit-il simplement, en se rendant vers son bureau pour y attraper son cendrier, « je pense qu’il est temps qu’on parle, miss Lockhart », ajouta-t-il non sans sourire, car lorsqu’il était avec Eden, il avait l’habitude d’appeler la Serdaigle par son prénom, et qu’aujourd’hui encore, il appelait parfois le frère de celle-ci par son prénom. « Pourrais-je savoir quelle est la sombre raison de ton comportement complètement débile à mes cours, ou dois-je conclure que tu es bien plus stupide que dans mes souvenirs, à croire que je vais tolérer cela encore longtemps ? »

    Tout en tapotant sur sa cigarette pour y faire tomber la cendre, adossée à présent contre son bureau, il fixa la jeune femme. Il s’était exprimé d’une voix douce, mais la menace était audible : si elle ne se calmait pas, il avait de quoi lui rendre son année scolaire nettement moins agréable, et ne s’en priverait pas pour le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://happyeverafter.forumactif.org/

Invité

Invité


MessageSujet: Re: « Franchement, arrête tes gamineries ! » [PV Pando] Jeu 11 Oct - 18:01

    Comme tous les 6èmes années, Pandora avait des cours de Runes. Certes ce n'était pas du tout sa matière favorite mais comme la plupart des cours, celle-ci est obligatoire. Alors elle y va, pour avoir ses notes, ses cours, son année.. Toutes ces choses quoi. Mais l'envie n'y est pas. Surtout qu'elle voit tous les jours Cian, enfin plutôt à chacun de ces cours. Pourquoi tant d’engouement ? Tout simplement parce que c'était.. comment dire ça ? L'amoureux, le fou amoureux, l'histoire qu'on ne pensait jamais voir s'arrêter avec sa cousine, Eden.

    Eden qui avait toujours été une soupape pour la jeune fille, qui l'avait toujours soutenu et qui surtout était toujours là pour faire avec elle les bêtises et autres. C'était sa cousine préférée tout simplement, sur bien des points.
    Puis leurs histoire avait viré au -cauchemar- et le beau petit rêve s'était arrêté. Certes, elle n'était ni celle aimé ni celle qui aimait mais elle aimait tant sa Cousine que Cian car elle était surement seule à trouver ce petit couple pleins de charme.

    Bref, tout ça pour en venir au fait que depuis qu'ils n'étaient plus ensemble, elle ne savait plus comment réagir. Elle aimait bien Cian, rigolait et parlait beaucoup avec lui avant mais ça, c'était avant. Que faire désormais surtout sachant qu'Eden lui montait la tête dès qu'elle le pouvait ? Donc, comme à chacun des cours de Cian, celle-ci lui menait la vie dure, à faire des bêtises, dire des c*nneries, faire des blagues, ne pas écouter, rigoler, parler... Bref, l'élève modèle! Pour une fois qu'elle n'en faisait pas trop, elle eut le droit à une réponse bien particulière de Cian. Certes elle était étonnée mais à la fois un peu excitée à l'idée de pouvoir lui parler sans se sentir mal vis à vis de sa Cousine. Certes, elle ne cherchait pas non plus à lui parler, mais là pour le coup, c'était fait.

    A la fin du cours, elle rangea ses affaires d'un pas bien plus lent que d'habitude & fit un signe à une de ses amie pour lui dire de ne pas l'attendre. Elle attendit assise sur la première table près du bureau du prof avant que celui-ci ne vienne la récupérer. Elle l'écouta attentivement & tilta au Miss Lockhart depuis quand sincèrement l'appelait-il comme ça ? Blague ? Elle continua à l'écouter mais, malgré sa voix douce, elle ne se sentit pas du tout flattée par ce qu'il venait de dire. Elle le foudroya du regard.
    « Je ne savais pas qu'on parlait comme ça aux élèves pour les inciter à ce calmer. Nouvelle méthode ? ». autant elle avait été ravie de penser au moment où elle allait pouvoir lui parler pour de vrai, tant il ne l'avait pas vraiment mis de bonne humeur.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mangemort ϟ Professeur


ϟ Parchemins postés : 150
ϟ Date d'inscription : 22/09/2012
ϟ Points : 47

Feuille de personnage
ϟ Âge: 28 ans
ϟ Maison/Profession: Professeur d'Etude de Runes
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: « Franchement, arrête tes gamineries ! » [PV Pando] Dim 14 Oct - 0:28

    Il était toujours difficile pour Cian de se retrouver face à Pandora, seul, comme c'était actuellement le cas. Une partie de lui mettait ça sur le fait qu'il l'avait connu en dehors de Poudlard, dans sa vie d'avant, et de ce fait, la croiser ici, en tant qu'élève, c'était étrange, il ne savait pas forcément comment se comporter avec elle. Une autre partie de lui, bien entendu, se doutait que la véritable explication n'était là, mais bien plus compliquée, tout en étant d'une simplicité déconcertante, voire même écœurante ! Quelle était cette raison ? Eden, tout simplement ! La sublime rousse qui n'avait de cesse de hanter les pensées de l'enseignant, nuit et jour, en dépit de ses efforts à la repousser, à la reléguer dans un minuscule compartiment de son cerveau, elle revenait à la charge, indéniablement ! Alors, si en plus de ça, il devait supporter de voir en permanence des membres de sa famille ! Toutefois, il n'en laissa rien paraître lorsque la classe fut vide et qu'il se retrouva seule avec la jeune Lockhart.

    A peine ses mots sortaient-ils de sa bouche qu'il savait déjà qu'ils ne plairaient pas à la jeune sorcière. Il la connaissait tout de même assez bien pour savoir qu'elle n'allait pas aimer qu'il utilise son nom de famille pour lui parler, ni même le petit discours qu'il lui fit par la suite. Toutefois, il n'en fut pas satisfait, car l'objet véritable de sa colère n'était pas la jeune Serdaigle, mais son idiote de cousine... Oui, oui, vous avez bien lu : IDIOTE ! Même si Cian n'en pensait pas un mot, comment pourrait-il décemment penser, être convaincu, même, que la seule femme qui ait jamais réussit à se faire aimer de lui, alors qu'il avait pourtant toujours jurer de ne jamais tomber amoureux... Chassant ses pensées de son esprit, il secoua la tête, alors que son élève lui répondait, non sans... Ironie... Ce qui ne l'étonna guère, il savait qu'elle ne se laissait pas facilement faire, la petite Pando, et c'était sans nul doute pour cela qu'il l'appréciait autant, car oui, même s'il se montrait plus distant avec elle, il l'appréciait toujours ! C'est pourquoi un sourire vint fleurir sur ses lèvres alors qu'il prit la parole à son tour :

    « En effet, c’est une nouvelle méthode ! Je l'ai découverte récemment ! », ajouta-t-il en tirant une nouvelle fois sur sa cigarette. « Et j'aimerai ton avis : ça marche ? »

    Tout en parlant, il quitta son bureau, pour marcher un peu, et s'asseoir à côté de Pandora. Souvent, il se demandait pourquoi il avait choisit de se réorienter en tant que prof : avoir à faire à des ados, c'était loin d'être facile tous les jours ! Gérer leurs sautes d'humeur, et tout ce qui rend la vie d'un ado si compliqué à gérer, aussi bien pour lui, que pour son entourage... Et lorsque Cian se posait ses questions, la réponse venait aussitôt : il aimait enseigner, transmettre son savoir. C'était ce qui l'avait poussé à accepter de former les Aurors, à l'époque. Choix qu'il regrettait parfois, car celui-ci l'avait mis sur la route d'Eden... En remarquant qu'une fois de plus, Eden s'invitait dans ses pensées, Cian fronça les sourcils, avant de reprendre la parole :

    « Trêve de plaisanterie, Pandora », dit-il en insistant sur le prénom de la jeune Serdaigle, afin de lui montrer qu'il abordait enfin le sujet qui lui tenait à cœur, « pourquoi est-ce que tu agis comme ça à mes cours ? »

    Il ne rajouta rien, même si la suite de sa phrase était claire : « Pourquoi tu agis à mes cours comme dans les autres cours ? », sous-entendus : « N'étions-nous pas... Amis, ou en bons termes ? » Toutefois, le mangemort était trop fier pour l’admettre clairement. Lui et ses émotions, ça avait toujours fait deux, peu importes les émotions, par ailleurs ! Se dévoiler un peu trop le ramenait toujours à sa mère, et à son amour complètement irraisonné pour son... Géniteur... En attendant une réponse de Pandora, Cian continuait à fumer, une manière comme une autre de se détruire la vie, à petit feu... Il n’était pas suicidaire, mais plutôt... Peu friand de toutes les emmerdes qui entouraient la vie en général, et accro aux moyens d’en échapper : la cigarette en faisait partie !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://happyeverafter.forumactif.org/

Invité

Invité


MessageSujet: Re: « Franchement, arrête tes gamineries ! » [PV Pando] Ven 26 Oct - 11:37

    Pandora regardait l'heure toutes les 10 secondes afin de ne plus avoir à parler à Cian car, sans s'en rendre compte vraiment, tout ceci lui faisait de la peine. Oui, de la peine. Pourquoi ? Parce que Cian avait été un ami, un copain, un pote, tout ce que vous souhaitez. Il avait été là pour elle, il avait ri avec elle, il l'avait écouté, il lui avait parlé. Elle avait même réussi à lui confier quelques trucs, pas des trucs très important mais confier quelque chose, pour Pando, c'était pas du gâteau.

    Non, pour être franche, Pando aurait aimé s'assoir sur une table, se mettre en position indienne & racontait à Cian tous les blagues qu'elle avait entendu, les rumeurs qui courraient sur lui []car fallait bien le savoir, le prof était un mystère dont bien des élèves inventés des passages de sa vie![/i], lui racontait ses dernières notes, lui poser quelques questions sur des points qui l'intéressaient... Mais non, elle restait debout, fermée comme une huitre à attendre qu'il réponde & que ça se termine là.

    Cian repris alors la parole & esquissa un sourire. Oh, elle savait bien comment il était & savait pertinemment qu'il jouait mais qu'à la fois il était sérieux... Que c'est énervant d'avoir eu une relation amicale avec un prof qui désormais ne peux plus nous voir! Ou peut-être l'inverse.. Ou peut-être que ça n'existe pas & que le réel soucis est Eden. Ah celle là j'vous jure!

    Elle le fixa dans les yeux &, tout en serrant ses bras sous le coude répondit en faisant la grimace
    - Bof.. Je t'ai déjà connu plus persuasif.. Elle aurait aimé arrêter tout ça, arrêter ce jeu mais sa conscience l'en empêchait. Que pouvait-elle faire ? Il avait ue le coeur de sa cousine, comme soeur entre les doigts & l'avait brisé mais ce n'était pas sans séquelle car il était dans le même cas. & tout deux étaient des amis. Que faire ?

    A sa question des tonnes de réponses fusaient car t'es un gros naze, t'as fais du mal à ma cousine, tu n'es pas un homme, tu es sans coeur, vous êtes trop bête, vous n'auriez pas du faire ça, vous allez le regretter, vous ne vous rendez pas compte des impacts, vous n'imaginez pas finir l'un sans l'autre pour de bon, vous m'avez mis dans un sacré pétrin, vous me manquez, tu me manques... Tout ça, toutes ces choses qu'elle aurait pu dire mais pour le coup, elle est restée muette. Longtemps, pendant un long moment, regardant ses mains, ses chaussures puis re-ses mains & à nouveau ses chaussures.
    - C'est que ça ne doit pas aller fort en ce moment. finit-elle par dire.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mangemort ϟ Professeur


ϟ Parchemins postés : 150
ϟ Date d'inscription : 22/09/2012
ϟ Points : 47

Feuille de personnage
ϟ Âge: 28 ans
ϟ Maison/Profession: Professeur d'Etude de Runes
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: « Franchement, arrête tes gamineries ! » [PV Pando] Jeu 1 Nov - 22:55

La Serdaigle était visiblement mal à l'aise, et ça amusait beaucoup Cian, tout comme ça le changeait : en général, durant ses cours, elle ne se gênait pas pour faire n'importe quoi, donc, c'était un changement intéressant. Quoi que, de cette manière, il avait l'impression de se retrouver face à Pandora telle qu'il la connaissait : plus gentille et moins dans l'attitude dédaigneuse. En un sens, c'était réconfortant pour lui de voir qu'elle pouvait encore se comporter normalement avec lui, lui qui croyait qu'à présent, il n'aurait plus que la possibilité d'affronter une Pandora agaçante... Néanmoins, ce ne fut pas une raison valable pour se montrer plus gentil avec elle, loin de là. Il entendait bien lui montrait qui était le prof, et qui était l'élève, peu désireux qu'elle continue ainsi à se moquer de lui. Sans doute était-il encore plus exigeant, lorsqu'il s'agissait de quelqu'un qu'il connaissait et qu'il avait apprécié, suffisamment, du moins, pour parvenir à regretter son absence dans sa vie.

« Eden t’as ramolli quand tu étais avec elle », songea-t-il, amer, « parce que tu as fais l’erreur de laisser des gens entrés dans ta vie, alors que tu évites cela avec soin en général ! »

Son sourire se fit plus amusé en entendant la réponse de Pandora face à ses nouvelles méthodes d’enseignement. Persuasif... Il estimait ne pas l’avoir été tant que ça, après tout, il n’avait su convaincre Eden de ne pas le quitter... Donc, dans le genre persuasif, il devait sans doute avoir encore besoin de beaucoup de leçons !

A présent assit aux côtés de l’étudiante, il la fixa avec intérêt après lui avoir demandé pourquoi elle se comportait ainsi lors de ses cours. Visiblement, la jeune femme se perdit dans ses pensées, car un long moment de silence vit le jour, la jeune femme étant occupée à regarder alternativement ses mains et ses chaussures. Cian eut même le temps de fumer la moitié de sa cigarette, c’est pour dire ! La réponse tant attendue se fit enfin entendre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle prit l’Irlandais au dépourvu. Retirant sa cigarette de ses lèvres, il fixa Pandora avec inquiétude, même si celle-ci n’était lisible que dans son regard, le reste de son visage ne présentait qu’un masque d’indifférence...

« Ah bon ? Et pourquoi donc ? »

Il arqua un sourcil, intrigué, se demandant si elle se laisserait aller à lui parler, comme elle avait pu le faire de par le passé. Mais si elle avait lancé le sujet, n’était-ce pas, après tout, parce qu’elle voulait lui parler ? En tout cas, il voulait à présent savoir ce qui semblait tracasser la jeune sorcière, Cian ayant toujours été du genre protecteur envers les personnes qu’il appréciait... Et ce, même si celles-ci étaient de vraies pestes à ses cours ! Des tonnes de questions se bousculaient dans son esprit, mais Cian parvint à les retenir, ne voulant pas la brusquer ni la braquer. Par contre, il ne la lâcherait pas tant qu’il n’aurait pas eu le fin mot de l’histoire, même s’il devait attendre des jours avant de le connaître ! Cian pouvait se montrer patient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://happyeverafter.forumactif.org/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Franchement, arrête tes gamineries ! » [PV Pando]

Revenir en haut Aller en bas

« Franchement, arrête tes gamineries ! » [PV Pando]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz :: POUDLARD :: Cinquième & sixième étages :: Salle d'Etude des Runes-