Revenir en haut Aller en bas


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« Tea time. » ♧ [Victoria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


6ème année ϟ Préfète


ϟ Parchemins postés : 99
ϟ Date d'inscription : 04/10/2012
ϟ Points : 25
ϟ Localisation : Bibliothèque de Poudlard.

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 bougies.
ϟ Maison/Profession: Serdaigle de sixième année.
ϟ Relations:
MessageSujet: « Tea time. » ♧ [Victoria] Mer 6 Fév - 1:22

Post supprimé !


Dernière édition par Pénélope D. Gallianis le Jeu 13 Nov - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wizards-in-hogwarts.forumactif.com/
avatar


6ème année ϟ Poursuiveuse


ϟ Parchemins postés : 346
ϟ Date d'inscription : 02/09/2012
ϟ Points : 69

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Serpentard
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: « Tea time. » ♧ [Victoria] Sam 6 Juil - 9:15


 
Pénélope & Victoria :
Deux cousines qui déchirent ! ♥

« Tea time. » ♧
Passer 3 jours à Londres, à proximité de magasins de vêtements qui n’attendaient qu’une chose : que vous alliez y dépenser le plus d’argent possible, en étant dans l’incapacité de faire du lèche-vitrine. En tant que passionnée de mode, vous imaginez un peu le calvaire que c’est ? C’est un peu comme si vous ameniez un enfant dans la chocolaterie de Willy Wonka en lui interdisant de goûter les innombrables délices qui s’y trouvent ! C’est de la torture mentale, ça devrait être passible d’une peine de mort ! Du moins, selon Victoria... C’est d’ailleurs pour cette raison que cette après-midi, la jolie anglo-russe avait décidée que les visites imposées par Poudlard n’étaient pas assez bien pour elle. Elle, elle voulait partir dépenser le plus d’argent possible. Refaire sa garde-robe étant bien entendu l’idéal dans ce programme de séchage de visite. Et la cerise sur le gâteau pour dépenser l’argent si précieux de la traditionaliste famille Azarov était de le faire dans des boutiques moldus. Il n’y avait rien de mieux pour énerver les Azarov. Et Vick aimait à les énerver, le plus rapidement possible, idéalement, histoire de lui éviter de perdre son temps. Même si, par moment, elle aimait à les énerver lentement, afin de voir peu à peu monter la rage en eux. En fait, Vick adorait varier les plaisirs ! Presque autant qu’elle aimait faire du shoping (après tout, les vêtements, qu’ils soient moldus ou sorciers, tant qu’ils sont tendance, que la coupe est bonne et qu’ils vous mettent en valeur, on s’en moque de savoir d’où ils viennent ! Sans oublier que, habits moldus ou non, Vicky était sûre et certaine de trouver des volontaires pour les lui retirer... Elle était juste bien loin de se douter que d’ici à quelques jours, elle s’amuserait à les porter pour les beaux yeux de son fiancé : Nolan...)

Voici donc toutes les raisons qui avaient poussés Vick à préférer faire du lèche-vitrine plutôt que de subir le programme établi avec le reste de ses compagnons, en ce 2ème jour. Mais où est le plaisir de dépenser de l’argent si on fait du shoping seule ? Aussi Vick avait-elle dressée une liste mentale des personnes à inviter, avec en tête celles qui seraient faciles à convaincre, et en bas, les personnes qui représentaient un défi dans son désir de les entraîner avec elle. La jeune sorcière aimait les défis, mais pour l’instant, elle voulait juste s’amuser ! L’anglo-russe avait donc tout d’abord tenté d’entraîner avec elle sa meilleure amie Pandora, en vain. Celle-ci avait balancé une vague excuse à propos de Nolan, mais aussi et surtout de Remus, avec qui elle avait visiblement passé une très bonne soirée, la veille. Inutile de préciser que ce refus avait fait soupirer Vick. Certes, elle était contente de voir Pando avec le sourire aux lèvres, mais Merlin qu’elle aurait aimé que la Serdaigle lui accorde un peu de temps pour une virée entre filles. Chez certaines personnes, ça aurait pu donner l’envie de mettre son désir de shoping de côté. De jouer les élèves modèles. Mais si Victoria avait le physique d’un véritable modèle, elle n’avait rien d’une élève parfaite ! Bien que, jusqu’à présent, l’anglo-russe s’était plutôt très bien comportée, en comparaison avec l’attitude qu’elle pouvait avoir à Durmstrang. Non pas qu’elle ait fait partie des élèves les plus turbulentes, loin de là, mais elle n’avait jamais hésité à utiliser de son ironie envers ses enseignants, ni même de son imagination pour pourrir la vie de certains de ses camarades. Chose qu’à l’heure actuelle, en Angleterre, ce côté de sa personnalité, elle l’avait juste laissé à entendre. Et visiblement, le message avait tout de même réussi à passer, car elle avait déjà une sacrée réputation à Poudlard !

L’adolescente ne s’était pas laissé démonter par l’absence de Pandora. Elle avait continué à écouler à demander aux autres filles de la liste. En vain ! Les anglaises, décidemment, bien trop frileuses pour faire quelque chose de réellement interdit... Et après, elles se la jouent « durs » ! Qu’on laisse Vicky rire ! Elle aurait pu demander à des élèves russes, mais elle n’avait guère d’affinités avec elles, du moins, pas assez pour avoir envie de les supporter une après-midi. Il y avait certes bien Sasha, mais... Elles étaient amies à l’époque de Durmstrang, enfin, autant qu’elles ont pu l’être, du moins, mais elles avaient perdues le contact lors du déménagement de la blondinette.

Il ne restait donc plus que Pénélope. Non pas que l’anglo-russe n’ait pas d’autres amies, mais elle n’avait sélectionnée, dans sa liste mentale, que la crème de la crème ! Cependant, Pén s’avérait être la personne qui serait sans doute la moins facile à convaincre.... Et ce, pour la simple et bonne raison que Pénélope était une élève modèle, contrairement à sa cousine... Le défi de tâcher de la convaincre n’effrayait pas Vick, c’est juste qu’il lui faudrait trouver les bons arguments. Ce qui ne serait pas aisé ! Et c’est là qu’entre en jeu Adonis Leroy... Celui-ci avait visiblement entendu Vick parler de son projet avec l’une de ses amies. Et, pour vous faire un résumé, il suggéra à la poursuiveuse d’emmener sa cousine faire des achats, afin de lui offrir un relooking. L’idée était bonne, et le défi intéressant : si Pén s’attachait à prendre soin d’elle, elle pouvait s’avérer être un véritable canon !

Dès lors, Vick avait abandonné son souhait de convaincre Pén. Le relooking, c’était lui rendre service, alors pas besoin de la convaincre : il fallait qu’elle vienne, voilà tout, il n’y avait pas à discuter ! Heureusement, Victoria sait se montrer persuasive ! (Difficile de dire non à quelqu’un qui ne vous laisse pas le choix !) En un rien de temps, elle avait convaincu (forcée) la studieuse Pénélope de partir en virée shoping avec elle. Et inutile de s’attarder sur le fait qu’elles avaient beaucoup, beaucoup, beaucoup dépensés ! Victoria avait prit son rôle très à cœur pour aider sa cousine à remplir ses sacs. Ou plutôt, à les remplir pour elle ! Evidemment, elle avait profité de l’occasion pour remplir des sacs pour elle, entre deux conseils avisés à sa cousine.

Après s’être assurée d’avoir vider le compte en banque de leurs parents, Vick estima que les achats avaient assez durés. Et au fond d’elle, elle se demandait si sa cousine n’était pas heureuse que la séance achat soit enfin terminée ! Non pas qu’elle pensait que celle-ci avait détesté le moment partagé, mais sans doute Vick y avait été un peu fort... Après tout, la jeun sorcière n’a guère l’habitude qu’on lui dise non, donc, elle avait sans doute un peu exagérée dans les maintes tenues qu’elle avait fait acheté à sa comparse. Mais qu’à cela ne tienne, c’était pour son bien ! Du moins, c’est ainsi que Victoria faisait taire sa culpabilité, autour d’une tasse de thé en compagnie de sa cousine fraîchement relookée, de la tête aux pieds. C’était un moment de calme que la jeune Azarov comptait bien savourer : c’était cool de faire les boutiques, mais fatiguant ! Encore plus lorsqu’il fallait entraîner avec soi une personne qui semblait plus intéressée par les bâtiments que par l’intérieur des magasins ! Et tenter de savoir ce que les moldus peuvent bien boire ! (Même pas de Bièreaubeurre, vous imaginez un peu ça vous ?)

Victoria se passa la main dans sa longue crinière blonde, indifférente aux regards masculins qui pouvaient bien se poser sur la table qu’elle occupait avec sa cousine. Elles étaient aussi canons l’une que l’autre, à quoi bon en paraître étonnée ? Jouer les fausses modestes ? Très peu pour Vick, elle savait ce qu’elle valait, et estimait normal qu’on la remarque pour ce qu’elle était : une véritable déesse ! Quant à Pén, à présent, avec son nouveau look, elle était aussi une déesse, donc, il allait de soi que les regards se posent sur le binôme. En fait, l’anglo-russe aurait plutôt été étonnée qu’il en aille autrement !

Pén prit alors la parole, faisant ainsi partir Victoria de ses pensées (elle songeait, une fois de plus, qu’elle était décidemment douée pour relooker les gens : suffisait de voir sa cousine pour en avoir la preuve !). Inutile de dire à quel point les propos de la Serdaigle surprirent l’anglo-russe : Pén avait apprécié l’après-midi ! Elle qui était toujours si sage avait pris plaisir à sécher les visites prévues par l’école ! Vick était fière d’elle : elle avait réussi à attirer Pén du côté obscur, scolairement parlant. Même si ça n’était que pour quelques heures, c’était toujours une belle victoire ! L’adolescente arqua un sourcil, en ouvrant la bouche afin de se préparer à répondre, désireuse de mettre en avant le fait que cela n’était au fond pas si étonnant que ça : la simple compagnie de Vick suffisait à illuminer la journée de n’importe qui voyons ! Cependant, la jeune sorcière fut devancée par sa cousine, qui reprit de suite la parole, pour finir par remercier Victoria. Comment faire accroître le taux de prétention présent en grande quantité chez elle, en l’espace de quelques secondes ? Comme ça, c’est une bonne idée ! L’anglo-russe hausse les épaules, signifiant que ça n’était rien (elle était décidemment trop gentille avec son entourage !). « Je suis contente que ça t’ai plu ! Et encore plus d’être allée faire du shoping avec toi ! » C’était vrai : ça aurait été nettement moins amusant avec les autres filles. D’une part, parce qu’elle avait incité Pén à sécher (et ça, il y avait tout de même de quoi en être très fière !) et d’autre part parce qu’elle avait prit plaisir à transformer Pén la sage écolière en Pén l’adolescente sexy.

Alors que Vick soufflait sur son thé pour le faire refroidir (elle détestait lorsqu’il était trop chaud !), elle cessa instantanément en entendant sa cousine reprendre la parole. Ce qu’elle dit intrigua grandement Victoria, qui reposa aussitôt sa tasse (sans même avoir soufflé dessus : tant pis, ça attendra !), pour interroger Pén, qui avait éveillée sa curiosité. « Deux choses Pénélope : D’une, tu es indéniablement canon comme ça ! Les regards que les autres clients posent sur toi l’attestent ! Sans oublier que je t’ai aidé à composer ton nouveau look ! », déclara-t-elle, sans même prendre la peine de préciser qu’elle l’avait plus forcé qu’autre chose, étant donné qu’elle n’avait sélectionné que des tenues capables de mettre son interlocutrice en valeur. « Et de deux : De qui espères-tu attirer l’attention ? ». Et oui, Vick n’était pas bête, et se doutait bien que sa cousine pensait à quelqu’un en particulier. Mais elle ignorait à quoi... Et ça l’intriguait grandement... « Si tu n’arrives pas à attirer son attention, crois-moi : cette personne est idiote, réellement ! Ou aveugle, au choix... ». Voilà apparemment une histoire capable de continuer à changer les idées de l’anglo-russe : depuis plusieurs heures maintenant, le sujet Vladimir et leur conversation de la veille était relégué dans un coin tellement obscur de son esprit qu’elle ne savait même pas s’il existait encore ! Voilà apparemment une histoire capable de continuer à changer les idées de l’anglo-russe : depuis plusieurs heures maintenant, le sujet Vladimir et leur conversation de la veille était relégué dans un coin tellement obscur de son esprit qu’elle ne savait même pas s’il existait encore ! Ce fut précisement ce moment que choisit leur serveur pour revenir auprès d’elle, apporté les biscuits que Victoria avait commandés après qu’il leur eut apporté leurs thés. Le shoping : ça ouvre l’appétit, au même titre que le grand air ! Vick ne lui accorda pas même un regard, se contentant d’attraper un biscuit (recouvert de chocolat : son pêché mignon), pour finalement croquer dedans, observant sa cousine, impatiente d’entendre sa réponse.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thepricemustbepaid.forumactif.org/

« Tea time. » ♧ [Victoria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz :: Le Monde :: Angleterre :: Londres :: Londres Moldue :: Centre Historique-