Revenir en haut Aller en bas


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Réunion au sommet {Pv: Xander}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


5ème année ϟ Préfet


ϟ Parchemins postés : 326
ϟ Date d'inscription : 14/09/2011
ϟ Points : 50

Feuille de personnage
ϟ Âge: 15 ans
ϟ Maison/Profession: Serdaigle
ϟ Relations:
MessageSujet: Réunion au sommet {Pv: Xander} Dim 12 Fév - 20:36

Réunion au sommet


Xander N. Lemalf feat. Dirk Cresswell

Dirk était allongé tout habillé sur son lit défait, contemplant le plafond de la tour des Serdaigles. Il baignait dans la lumière provenant de la grande fenêtre à sa droite. Le jeune préfet somnolait dans un était de semi-conscience. C'est durant ces phases de rêverie que l'esprit s'évade, crée, médite. Mais l'esprit de Dirk n'était dirigé que vers une idée fixe. Une idée appelée Gabriel.

Gabriel avait énormément évolué depuis que Dirk l'avait embrassé, même s'ils ne se côtoyaient plus. Le Gryffon était devenu plus mature, plus joyeux. Mais était-ce vraiment grâce à lui? Ou était-ce Dana McBrien qui lui faisait pousser des ailes? Pourquoi elle, d'abord? Pourquoi l'une de ses amies devait-elle attirer le garçon sur lequel Dirk avait craqué? Cette interrogation était insupportable pour le Serdaigle. Il trouvait cela injuste. Une fille pouvait-elle démolir tout ce qu'un garçon avait bâti juste d'un battement de cil? Vive l'égalité des chances. Le seul maigre réconfort que cette question contenait, était le mince espoir que Gabriel ne soit pas entièrement sous le charme de Dana.

Voilà donc le type de pensées qui envahissaient inlassablement l'esprit de Dirk Cresswell, contre son gré. Pourquoi cette sorte de dépression avait-elle lieu maintenant? Après tout, cette histoire n'était pas toute récente. Mais la raison de cette tristesse était sûrement l'absence de Gabriel à ses côtés, ce qui le rendait de plus en plus mélancolique. Il n'avait plus à coeur de travailler, de lire. Les métamorphoses d'Ovide trônait depuis des mois sur sa table de chevet et Dirk n'avançait pas dans sa lecture. Il passait donc son temps dans son lit, le livre sur ses genoux, à réfléchir et à ressasser des pensées négatives. En cours, il n'écoutait presque plus et était de nouveau assailli par ces pensées parasites. Les matières les plus passionnantes le rendaient presque somnolents et même le beau professeur de Soin Aux Créatures Magiques ne pouvait même plus capter son attention plus de quelques minutes.
D'ailleurs celui-ci l'avait retenu à la fin de son dernier cours.

Dirk était presque couché sur la table ronde en écoutant les explications de Lemalf sur une quelconque créature que Dirk aurait pu trouver intéressante auparavant. Le jean's serré du professeur avait fini par le désintéresser et il feuilletait sans motivation son livre. Lorsque le cours fut terminé, Lemalf lui avait demandé de venir le voir à la fin des cours dans son bureau "pour discuter". Discuter de quoi au juste? De son attitude flegmatique? A moins qu'il n'aie remarqué les regards de Dirk sur son postérieur et qu'il souhaite mettre un terme à cela? Il l'ignorait. Toujours est-il qu'il avait accepté l'entrevue (avait-il seulement le choix?).

Le Serdaigle sortit une petite montre à gousset de sa poche intérieure. Il était bientôt l'heure du rendez-vous. Dirk se redressa et descendit de la Tour. Il avait extrait durant le déjeuner une petite fiole de boisson énergisante. Il n'avait pas envie de paraitre mou devant le directeur de sa Maison. Dirk débouchonna le flacon et avala d'un trait son contenu. Il se sentit de suite revigoré, à moins qu'il ne s'agisse d'un effet mental de type placebo.
Il s'orienta sans mal dans les couloirs jusqu'au bureau de son professeur. Son coeur battait de plus en plus fort dans sa poitrine, pour une raison inconsciente. Peut-être la crainte de réprimandes à son égard, sur n'importe quel sujet.
Il arriva finalement avec dix minutes d'avance face à la porte en bois du bureau. Il s'assit, accolé au mur d'en face, et patienta la dizaine de minutes restante, jugeant qu'il n'était pas poli d'arriver en retard mais également à l'avance. Son professeur n'était peut-être pas disposé à le recevoir pour l'instant, pour une raison X ou Y.
Enfin, avec une ponctualité d'horloge suisse, il frappa trois petits coups timides sur l'imposante porte en bois. Il se revoyait lors du premier cours de Soin Aux Créatures Magiques, tout aussi timide. Etait-il condamné à rester intimidé face à Lemalf?
Il attendit un signe lui indiquant qu'il pouvait entrer. Croyant entendre la voix de Monsieur Lemalf lui accorder son autorisation, Dirk Cresswell pénétra dans le bureau.
La pièce était à l'image de son professeur. Classe, rassurante, avec une petite touche sauvage omniprésente.
Il repéra directement son professeur et le salua, tout aussi incertain de lui.

« Bonsoir, professeur. »

Il avait une impression de déjà-vu. Tout cela lui faisait songer au premier cours de Soin Aux Créatures Magiques.
Il resta, stoïque, devant la porte, n'osant pas bouger. Dès qu'il avait senti le regard de son professeur sur lui, il avait abandonné sa démarche sans entrain et se tenait droit.
Enfin, il fit quelques pas vers le bureau de son enseignant.

______________________

LOVE ME BACK TO LIFE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Mer 15 Fév - 20:50

La journée avait été difficile aussi bien pour les élèves que pour Xander. Les élèves de cinquième, sixième et septième année étaient particulièrement fatigués avec toutes les révisions qu'ils avaient et la préparation de leurs divers examens. Et malheureusement pour eux, le programme du cours du Soins aux Créatures Magiques ne leur avait pas facilité la tâche. Le jeune homme leur avait fait passé un test sur les cours précédents avant de leur parler de la merveilleuse et troublante créature qui est le Phénix. Lors de cours, Xander leur donna un chapitre à lire dans Le Monstrueux Livre des Monstres. Pendant ce temps là, il en profita pour commencer à corriger les copies qu'ils venaient de ramasser. La première copie qu'il eut entre les mains fut excellente, la suivante un peu moins, celle qui suivait n'était pas bonne, le résultat était médiocre. Le nouvel enseignant jeta donc un œil sur le nom du propriétaire et se rendit compte qu'il s'agissait de Dirk Cresswell. En voyant le nom de cet élève, il se reconcentra sur le test mais il n'y avait pas d'erreur de sa part. D'après son dossier scolaire, il était un excellent élève et très sérieux mais pour l'instant ses résultats n'étaient pas à la hauteur de sa réputation. Xander prit donc la décision de le convier dans son bureau pour mettre les choses au point. Quand il autorisa les élèves à sortir, il se dirigea vers Dirk, qui était encore en train de ranger ses affaires dans son sac, et lui demanda de venir à 18h45 afin qu'il puisse discuter.

Lorsque tous les élèves fut sortis de la salle de classe, Xander en profita pour la ranger. Il ramassa les divers objets qui trainaient dans les recoins de la pièce. Il essuya son tableau et nettoya l'enclos réservé à l'accueil des diverses créatures. Quand il eut terminé, il se dirigea vers son bureau pour terminer de corriger les copies du test qu'il venait de faire passer.

Alors qu'il avait la tête dans les copies, Xander entendit trois coups frappés à la porte. Il leva les yeux vers l'horloge et vit qu'il était 18h45 pile. Le jeune homme se dit alors que son élève était d'une ponctualité à toute épreuve et le fit entrer. Les yeux de Dirk firent un tour rapide de la pièce et se posèrent sur Xander, auquel il adressa un petit bonjour timide. L'élève fit quelques pas vers le bureau où était assis son professeur qui s'adressa à lui.

« Bonjour Monsieur Cresswell, je vous en prie, asseyez vous. »

Dirk s'exécuta. Quand il fut assis confortablement, le professeur de Soins aux Créatures Magiques lui proposa une boisson rafraichissante puisqu'avec le feu qui brûlait dans la cheminée réchauffé énormément la pièce. Xander servit donc deux Biéraubeurres puis se plaça de nouveau derrière son bureau.

« Monsieur Cresswell, si je vous est convoqué dans mon bureau c'est pour vous parler de vos résultats aux tests que je vous ai fait passé. On m'a dit beaucoup de bien sur votre compte. Vous aviez de très bon résultat et un sérieux irréprochable. Par contre, je constate qu'avec moi, dans mon cours, vous vous laissez aller. Il me semble que vous êtes distrait par différentes choses et personnes. Si vous avez des problèmes et que vous avez besoin de parler, sachez que je suis là. Je suis le directeur de votre maison donc je pense être la personne la plus à même de vous aider. Si vous n'en avez pas l'envie pour diverses raisons, qui vous regardent, je peux comprendre, seulement je m'inquiète pour vos résultats et surtout pour vous. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


5ème année ϟ Préfet


ϟ Parchemins postés : 326
ϟ Date d'inscription : 14/09/2011
ϟ Points : 50

Feuille de personnage
ϟ Âge: 15 ans
ϟ Maison/Profession: Serdaigle
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Ven 17 Fév - 16:56

Il n'attendait plus que l'invitation du professeur pour prendre place. Celle-ci vint rapidement.

« Bonjour Monsieur Cresswell, je vous en prie, asseyez vous. »

Dirk tira la chaise vers lui, s'assit et se rapprocha du bureau en faisant glisser son siège sur le sol. Il était visiblement mal à l'aise et se tenait droit comme un I. Il voulait se donner une contenance et s'efforça à se donner un air détaché, ou du moins paisible.
"Le Mâle" lui proposa une boisson fraîche. En effet, l'air, que Dirk trouvait agréablement chauffé en entrant, se faisait désormais plus étouffant, de par sa proximité avec la cheminée. Alors que Dirk s'attendait à une boisson basique, comme un verre d'eau ou un jus de citrouille, le professeur lui tendit une Bièraubeurre. En soit, ce n'était pas plus mal. Le professeur retourna derrière son bureau, s'installa et le regarda gravement. Dirk n'aurait presque pas été étonné si Lemalf pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert. La discussion démarra et Dirk serra fermement la planche de sa chaise.

« Monsieur Cresswell, si je vous est convoqué dans mon bureau c'est pour vous parler de vos résultats aux tests que je vous ai fait passé. On m'a dit beaucoup de bien sur votre compte. Vous aviez de très bon résultat et un sérieux irréprochable. Par contre, je constate qu'avec moi, dans mon cours, vous vous laissez aller. Il me semble que vous êtes distrait par différentes choses et personnes. Si vous avez des problèmes et que vous avez besoin de parler, sachez que je suis là. Je suis le directeur de votre maison donc je pense être la personne la plus à même de vous aider. Si vous n'en avez pas l'envie pour diverses raisons, qui vous regardent, je peux comprendre, seulement je m'inquiète pour vos résultats et surtout pour vous. »

Soulagement. Le professeur n'avait pas remarqué qu'il le reluquait en cours. Ou, si jamais c'était le cas, il ne s'agissait pas du problème en question.
Panique. Dirk devrait révéler toute son aventure avec Gabriel à un de ses professeurs. Même la plupart de ses amis l'ignorait.

Oh, le petit Serdaigle pouvait mentir, bien qu'il pensait être un bien piètre menteur. Mais quelque chose dans le regard de son enseignant et de son ton rassurant et conciliant lui disait de ne pas mentir. Il pouvait bien spur passer quelques détails. Il se racla la gorge et se passa machinalement une main dans les cheveux. Il se décida enfin, après de longues secondes de silence, à révéler son secret.

« Hum...c'est...compliqué. La première chose que vous devez savoir, et je vous le dit franchement car ce n'est plus un secret, c'est que...j'aime les hommes. »

Il marqua une pause, le temps que son professeur digère peu à peu ses révélations.

« Oh, cela ne m'a jamais perturbé outre mesure ni entravé mes résultats. J'ai assez vite assumé et mes parents l'ont bien prit. Certains pensent sans doute qu'à mon âge, c'est trop tôt pour savoir qui je suis et qui j'aime, mais j'en suis sûr. »

Sans doute avait-il besoin de détourner la conversation du problème ou, du moins, de gagner du temps.

« Désolé. Je m'égare. Je n'avais jamais vraiment eu de coup de foudre ou quoique se soit se rapprochant. Sauf qu'à un moment, j'ai commencé à ressentir plus que de l'amitié pour... »

Il parlait jusque là plutôt sincèrement, son professeur ne l'intimidait plus, que du contraire. Il voyait désormais en lui une personne capable de l'aider tout en ne le jugeant pas. Cependant, révéler le nom qui le taraudait depuis si longtemps lui demandait un peu plus de force.

« Gabriel D'Angelo. Ce garçon est ce que la nature a fait de plus innocent et pur mais de plus naïf aussi. On a fini par se disputer. Enfin non, ce n'est pas le terme exact. Je l'ai...engueulé...parce que je m'étais ridiculisé et qu'il s'était moqué de moi. J'aime rire des autres, mais je n'apprécie pas quand je suis la cible. »

Il trouva judicieux d'éviter de relater l'épisode dramatique de l'agression avec les cailloux, cela pouvant lui coûter une retenue.

« Toujours est-il que je l'ai finalement embrassé. Sur la bouche. On ne s'ait plus reparlé depuis. En plus de cela, ma meilleure amie à l'air de lui plaire. Du coup, j'ai l'impression d'être délaissé dans cette histoire... »

Dirk avait appelé cette situation "La malédiction du gay face à la beauté hétéro". Titre peut-être un peu péjoratif mais exprimant clairement sa pensée. Il ne se sentait pas totalement délaissé, il y avait Ambrosius, mais ce n'était le genre de détail à raconter devant un professeur, aussi conciliant soit-il.

« C'est un peu près tout ce que je peux vous dire...ça m'enlève tout enthousiasme. Et si cette baisse dans mes notes se fait plus ressentir dans votre cours c'est...hum... »

Il jeta un regard éloquent à son professeur, tout en buvant une gorgée de sa Bièraubeurre. Puis il la reposa sur le bureau. Il avait honte de lui, se sentait sale de dire des choses pareilles. Il voulait disparaitre. Tellement de gêne, tellement de pression. Pourquoi s'était-il confié comme ça, sans réfléchir? Le professeur avait-il glissé du Veritas Serum ou quelque breuvage magique du genre? Fort peu probable. Mais les paroles avaient jaillies bien trop vite, et il ne pouvait les effacer.
Il sentit ses yeux piquer à l'arrivée des larmes. Il se frotta les paupières du revers de la main. Il regarda ses chaussures et ne comptait plus relever la tête.

« Excusez-moi... »

Adieu la bonne réputation...

______________________

LOVE ME BACK TO LIFE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Dim 19 Fév - 16:52

Après que le tout jeune Dirk est pris la peine de s'asseoir et qu'il ait accepté de prendre une Bièraubeurre avec son professeur, il écouta attentivement ce que Xander avait à lui dire. À la fin de son discours, l'élève semblait soulagé et commença à se confier.

« Hum...c'est...compliqué. La première chose que vous devez savoir, et je vous le dit franchement car ce n'est plus un secret, c'est que...j'aime les hommes.Oh, cela ne m'a jamais perturbé outre mesure ni entravé mes résultats. J'ai assez vite assumé et mes parents l'ont bien prit. Certains pensent sans doute qu'à mon âge, c'est trop tôt pour savoir qui je suis et qui j'aime, mais j'en suis sûr.Désolé. Je m'égare. Je n'avais jamais vraiment eu de coup de foudre ou quoique se soit se rapprochant. Sauf qu'à un moment, j'ai commencé à ressentir plus que de l'amitié pour...Gabriel D'Angelo. Ce garçon est ce que la nature a fait de plus innocent et pur mais de plus naïf aussi. On a fini par se disputer. Enfin non, ce n'est pas le terme exact. Je l'ai...engueulé...parce que je m'étais ridiculisé et qu'il s'était moqué de moi. J'aime rire des autres, mais je n'apprécie pas quand je suis la cible.Toujours est-il que je l'ai finalement embrassé. Sur la bouche. On ne s'est plus reparlé depuis. En plus de cela, ma meilleure amie à l'air de lui plaire. Du coup, j'ai l'impression d'être délaissé dans cette histoire...C'est un peu près tout ce que je peux vous dire...ça m'enlève tout enthousiasme. Et si cette baisse dans mes notes se fait plus ressentir dans votre cours c'est...hum... »

« Excusez-moi... »


Le ton de Dirk était hésitant. C'était tout à fait normal. C'était la première fois qu'ils se retrouvaient tous les deux seul à seul. D'ailleurs, c'était la première fois que Xander recevait un élève dans son bureau. Même s'il était le directeur de la maison Serdaigle, le nouvel enseignant n'avait pas vraiment eu l'occasion de parler à ses élèves et de se présenter à eux.

« Sache, Dirk, que le fait que tu aimes les hommes n'est pas un problème pour moi puisque moi-même je les aimes également. J'ai traversé la même période à ton âge et je sais que c'est difficile mais comme tu le dis si bien tu as la chance d'être soutenu pas comme je l'ai été. Il n'y a pas vraiment d'âge pour se rendre compte de la personne que l'on aime. Comme on le dit si bien : l'Amour n'a pas d'âge »

Xander pensait qu'il était préférable qu'il fasse par de son expérience plutôt que de laisser le jeune Serdaigle seul avec ses soucis. Le professeur de Soins aux Créatures Magiques ne pensait pas devoir faire part de sa bisexualité aussitôt dès son arrivée mais il n'avait rien à cacher donc autant jouer carte sur table.
C'est en quatrième année qu'il se rendit compte qu'il aimait les hommes autant que les femmes. Il a suffit d'un regard pour qu'il succombe à un jeune homme qui ne voulait pas de lui. Plus Xander grandissait plus il s'épanouissait enfin. Il s'était enfin révélé à lui même.

« En ce qui concerne ton camarade Gabriel, il faut peut être lui laisser du temps, il n'arrive peut être pas à se faire à l'idée de ce qu'il ressent ; Ce n'est pas toujours facile d'admettre que l'on aime les personnes du même sexe que soi. Certaines ont plus de facilité que d'autres. Tout dépend de l'éducation et de l'ouverture d'esprit que l'on a. Pour ton bien, si je peux me permettre, il faudrait que tu ne le brusques pas. S'il t'aime il viendra à toi. »

Xander ne savait pas s'il était d'un grand secours mais il essayait de faire ce qu'il aurait aimé qu'on fasse pour lui. Et avec son visage angélique, l'enseignant n'avait qu'une envie, aider ce pauvre garçon perdu. Il avait envie de le serrer dans ses bras et de lui dire que tout irait bien mais cela ne se faisait pas de la part d'un professeur donc il s'en tiendrait qu'à ses paroles.

« Sache Dirk que tu n'as pas à t'excuser. Je comprends ce qui se passe dans ta vie mais j'espère que tu pourras y faire face et remonter tes résultats. Tu es un très bon élève et je n'ai pas envie de te mettre des heures de colles, même si cela me permettrait de rester plus longtemps avec toi. Et je sais bien que tu ne serais pas contre cette idée. »

Sur ses paroles, Xander adressa un clin d’œil à Dirk pour lui faire comprendre qu'il n'était pas dupe sur le fait que le jeune homme regarder les fesses de son professeur mais qu'il ne lui tiendrait pas rigueur, au contraire, il en était flatté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


5ème année ϟ Préfet


ϟ Parchemins postés : 326
ϟ Date d'inscription : 14/09/2011
ϟ Points : 50

Feuille de personnage
ϟ Âge: 15 ans
ϟ Maison/Profession: Serdaigle
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Mar 21 Fév - 15:24

Le jeune Dirk s'attendait à des réprimandes. Il avait avoué tacitement que ses yeux parcouraient souvent le physique de son professeur. Il le regrettait amèrement désormais. Si cela s'ébruitait, il était mal.

« Sache, Dirk, que le fait que tu aimes les hommes n'est pas un problème pour moi puisque moi-même je les aimes également. J'ai traversé la même période à ton âge et je sais que c'est difficile mais comme tu le dis si bien tu as la chance d'être soutenu pas comme je l'ai été. »

Dirk releva soudain la tête. Son professeur partageait ce même trait commun avec lui ! Etait-ce pour cela qu'inconsciemment, il avait senti qu'il pouvait lui parler? Dirk fut rasséréné par le fait qu'il lui ai parlé sur un ton amical, sans aucune once de reproche. La vie privée de son professeur était dissimulée derrière un voile qui venait de se soulever légèrement. Il désirait en savoir plus sur lui, mais jugeant que ce comportement serait inconvenant, il ne le questionna pas davantage.
La plupart des filles disaient des jolis garçons "Il doit sans doute être gay, dommage...". Bizarrement, dès qu'il s'agissait de lui, les beaux garçons devenaient hétéros. Adonis et cetera. Gabriel, lui, était sur la tangente, impossible de savoir ce qu'il aimait. Peut-être n'aimait-il rien...

« Il n'y a pas vraiment d'âge pour se rendre compte de la personne que l'on aime. Comme on le dit si bien : l'Amour n'a pas d'âge »

Il avait au final développé pour son professeur une profonde admiration et ces paroles encourageantes n'amplifiat que ce sentiment. Mais cette admiration était couplée à quelque chose de plus grand, de plus ambigu.

« En ce qui concerne ton camarade Gabriel, il faut peut être lui laisser du temps, il n'arrive peut être pas à se faire à l'idée de ce qu'il ressent ; Ce n'est pas toujours facile d'admettre que l'on aime les personnes du même sexe que soi. Certaines ont plus de facilité que d'autres. Tout dépend de l'éducation et de l'ouverture d'esprit que l'on a. Pour ton bien, si je peux me permettre, il faudrait que tu ne le brusques pas. S'il t'aime il viendra à toi. »

Comment pouvait-il le brusquer? Ils ne se parlaient plus ! Quand à attendre qu'il vienne à lui, il pouvait attendre encore longtemps. Niveau ouverture d'esprit et éducation, Gabriel ne semblait pas être psychorigide ni rien de ce genre. Juste un peu coincé peut-être...
S'il s'était écouté, Dirk aurait trouvé en Lemalf un substitut de père à Poudlard, en plus de son père moldu. Sauf qu'il devait garder en tête qu'il s'agissait de son professeur et non pas d'un ami.

« Sache Dirk que tu n'as pas à t'excuser. Je comprends ce qui se passe dans ta vie mais j'espère que tu pourras y faire face et remonter tes résultats. Tu es un très bon élève et je n'ai pas envie de te mettre des heures de colles, même si cela me permettrait de rester plus longtemps avec toi. Et je sais bien que tu ne serais pas contre cette idée. »

Le professeur accompagna ses paroles par un clin d'oeil qui lui donnait un air encore plus désirable.
Dirk n'en croyais pas ses oreilles. "Même si cela me permettrait de rester plus longtemps avec toi" "Tu ne serais pas contre cette idée". Etaient-ce des avances? Son esprit s'affolait. Il ne savait pas trop comment réagir. Devait-il partir ? Ou suivre ses envies les plus profondes en jouant le jeu de Lemalf, c'est-à-dire en lui faisant du charme? Difficile à trancher. Pour la première fois de sa vie, Dirk avait presque envie d'être en colle.
Il but sa Bièraubeurre d'un trait, tellement sa gorge était sèche. Sa proximité avec la cheminée, qu'il avait un peu oublié jusque là, lui donnait des bouffées de chaleur. A moins que ce ne soit son professeur, mais passons.
Il sourit à son enseignant, dévoilant ses deux rangées de dents. Il ôta sa veste et s'excusa, en faisant mine de se ventiler avec sa main:

« Il faut chaud. »

Il posa ses mains successivement ses mains sur le bureau, sur ses genoux puis les laissa pendre dans le vide. Ne sachant que faire avec, il en passa une dans ses cheveux puis s'obligea à les laisser tranquilles, jointes, sur le bureau. Elles étaient près de celles de son professeur. Il n'avait qu'à les déplacer légèrement pour entrer en contact avec lui.

« Merci professeur. Vraiment, vous...enfin, je me sens mieux. Je vous promets de remonter vos notes. Vous serez fier, vous verrez ! Et je n'aurai malheureusement pas besoin d'aller en retenue... »

Son coeur allait exploser dans sa poitrine, tandis qu'il posa tout en douceur le bout de ses doigts sur le dos de la main de son directeur de Maison. Il dit dans un souffle:

« Merci... »

Voilà c'était ça qu'il ressentait. De l'admiration, de la reconnaissance mais aussi une effrayante attirance. Il devait la taire, pour ne pas perdre ses privilèges de préfet, mais il ne le pouvait. Pourquoi était-ce si compliqué? Peut-être avait-il besoin d'autres bras rassurants que ceux de Gabriel, bien qu'il n'eut jamais l'occasion de s'y blottir et qu'il ne l'aurai probablement jamais...
Lemalf devait avoir l'âge actuel de Dirk quand ce dernier était venu au monde...C'était en soi une énorme différence.
Mais il venait de dire que l'Amour n'avait pas d'âge. Et Dirk le croyait.

______________________

LOVE ME BACK TO LIFE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Ven 24 Fév - 21:03

« Il faut chaud. »

Dirk avait enlevé sa veste. Voyant cela, Xander ne se leva même pas pour baisser le feu de la cheminée, au contraire il récita une formule inaudible pour augmenter la chaleur de la pièce. Il ne savait absolument pas pourquoi il faisait ça, c'était une pulsion. Il proposa tout de même une nouvelle boisson fraiche puisque son élève venait de terminer la sienne.
Monsieur Cresswell semblait gêné puisqu'il ne savait pas quoi faire de ses mains. Il les posa, les balança, les passa dans ses cheveux pour enfin les poser sur le bureau a proximité de celles de son professeur. D'ailleurs, l'élève les regarda un petit instant ce qui fut vite remarqué par l’œil avisé de Xander, avant de s'adresser à lui :

« Merci professeur. Vraiment, vous...enfin, je me sens mieux. Je vous promets de remonter vos notes. Vous serez fier, vous verrez ! Et je n'aurai malheureusement pas besoin d'aller en retenue... »

Apparemment le fait de se confier avait fait beaucoup de bien au jeune homme. Xander était content de lui mais il ne laisserait pas son élève partir de sitôt. Il allait tout de même garder un œil sur lui pendant un bon bout de temps, pour ne pas dire tout le temps.
Le professeur de Soins aux Créatures Magiques eut un petit sourire quand il entendit son élève lui dire qu'il n'aurait malheureusement pas besoin d'aller en retenue. Il semblait qu'ils étaient tous les deux sur la même longueur d'ondes, puisque le jeune homme en face de lui posa sa main sur la sienne, ce qui surpris quelque peu Xander mais il ne l'enleva pas pour autant. Le contact de la peau sur la sienne était agréable et le son de la voix que Dirk utilisa pour dire '' Merci '' à l'enseignant , lui donna des frissons partout.
Lemalf entendait tout de même un besoin de réconfort dans la voix de son élève. Il avait très envie de le prendre dans ses bras mais il ne le pouvait pas et il ne le pourrait sans doute jamais. Mis à part qu'il y avait la différence d'âge, qui n'avait pas une grande importance, leur position, lui préfet et Xander professeur, et surtout il y avait Gabriel dans le cœur de Dirk Cresswell.

« Écoute, Dirk si tu as besoin de parler, je suis là. Tu peux venir à n'importe quel moment, pour n'importe quelle raison, dans mon bureau, tu seras toujours le bienvenu. »

Xander avait agrémenté son discours d'un petit clin d'oeil à peine visible. Il ne savait pas exactement ce qu'il lui prenait mais avec le jeune homme dans son bureau, il perdait tout ses moyens. Et pourtant, c'était la première fois qu'il se trouvait ensemble, en tête à tête. Que cela donnerait-il après plusieurs semaines, quand ils auarient appris à se connaître et que Dirk ait plus confiance en son professeur.

« Auraios tu quelque chose à ajouter Dirk ? Si jamais tu as des questions à me poser par rapport à mon passé et mon expérience avec les hommes, je pourrais te répondre sans aucun soucis, enfin dans les limites du raisonnables ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


5ème année ϟ Préfet


ϟ Parchemins postés : 326
ϟ Date d'inscription : 14/09/2011
ϟ Points : 50

Feuille de personnage
ϟ Âge: 15 ans
ϟ Maison/Profession: Serdaigle
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Sam 25 Fév - 17:22

Dirk se sentait plus léger d'avoir mis à jour ce qu'il avait sur le coeur, bien que ses préoccupations pesaient encore sur lui.
La température s'éleva encore d'un cran, alors que le jeune Serdaigle avait ôté sa veste. Il était désormais vêtu d'un polo gris et d'une chemise blanche. Quelle idée d'avoir mis autant de couches, mais il était tellement frileux qu'il en avait pris l'habitude.
Son professeur lui tendit une nouvelle Bièraubeurre, pour le rafraichir. Dirk ignorait si cette boisson était alcoolisée ou pas, étant d'origine moldue. Mais jugeant que son professeur ne le saoulerait pas impunément, il estima que sa teneur en alcool devait être faible. Il adressa un sourire d'excuse à son enseignant en enlevant son polo. Il avait l'impression de s'effeuiller, bien que la présence de son directeur de Maison en fasse de lui ne le dérangeait pas.

« Écoute, Dirk si tu as besoin de parler, je suis là. Tu peux venir à n'importe quel moment, pour n'importe quelle raison, dans mon bureau, tu seras toujours le bienvenu. »

« Si ça ne tenait qu'à moi, je passerai ma vie dans votre bureau... »

C'était vrai. Enfin, il ne désirait pas être tout seul, non, juste en compagnie de Lemalf. Il avait l'impression d'être entré dans une phase de sympathie avec lui que le nommer par son nom de famille lui semblait presque étrange. Il s'était confié à lui en à peine quelques minutes alors que même ses meilleurs amis ne faisaient jamais office de confesseur.
Honnêtement, il n'avait pas envie que ce rendez-vous prenne fin, mais toute chose a un fin. Il souhaitait donc réitérer le plus souvent possible ces rencontres.

[b]« Aurais-tu quelque chose à ajouter Dirk ? Si jamais tu as des questions à me poser par rapport à mon passé et mon expérience avec les hommes, je pourrais te répondre sans aucun soucis, enfin dans les limites du raisonnable ? »

Dirk voulait le mitrailler de questions. Le professeur l'intriguait, l'aura qu'il dégageait était étrange. Mais il jugeait ces sujets pour l'instant trop indiscrets et sans lien avec la discussion.

« J'ai bien des questions. Une histoire avec un homme a-t-elle aboutit pour vous? Peut-être que oui, peut-être que non. Mais franchement, je crois que non. Je ne dis pas ça pour vous blesser, mais c'est vrai...Les chances pour un homosexuel d'être en couple sont au final très, voire trop, minces. Ma principale question serait donc: Comment avez-vous fait pour oublier le garçon qui avait fait battre votre coeur auparavant? Je voudrais oublier, recommencer à zéro, mais ce n'est pas si simple...»

Sa main était toujours posée sur celle de son enseignant et il n'avait pas envie dans l'immédiat de la libérer. Dirk était brûlant, sans doute à cause du feu ou était-ce Lemalf qui lui faisait cet effet-là? Il était tellement...Dirk ne trouvait pas les mots justes pour exprimer ce qu'il ressentait alors pour lui en ce moment. Grâce à son autre main, il but sa boisson à longues gorgées et re-déposa le verre sur le bureau.

« A vrai dire...J'ai une idée mais elle n'est pas vraiment...conventionnelle. Et risque d'avoir de lourdes conséquences. Mais comme l'a très justement dit je-ne-sais-plus-qui: Qui ne tente rien, n'a rien. »

Le bureau n'était pas très large, et juste une quarantaine, ou un petit peu plus, de centimètres sépraient les deux individus. Dirk frissonnait à présent, alors que la chaleur était élevée. Sa bouche et sa gorge s'asséchaient et il finit son verre, dans le but de les humecter.

« J'espère que vous me comprendrez. »

Sur ces mots, il se redressa, passa outre du bureau. Ses mouvements avaient été rapides et désormais il se trouvait là, ses lèvres à quelques centimètres de celles de son enseignant. Il avait eut la même vivacité avec Gabriel, et cela fut le glas de leur amitié. Dirk s'arrêta. Il sentait le souffle de Lemalf sur son visage et prit conscience de son acte. Toujours à moitié sur le bureau, à quart sur Lemalf, il soupira:

« Je gâche toujours tout. Vous me tendez la main pour m'aider et moi, je vous saute dessus comme un sauvage. Vous me dites d'être raisonnable, je ne trouve rien de mieux à faire que...ça ! »

Il avait craché ce dernier mot presque avec rage.

« Je mériterai l'expulsion. »

Des larmes vinrent picoter ses yeux. Il fit mine de se relever, pour quitter la pièce et disparaitre à jamais de la vue de son enseignant, qu'il respectait tant. Au revoir poste de préfet, au revoir Poudlard...Au revoir la vie qu'il chérissait tant. Il aurait pu jeter un sortilège d'Amnésie sur son professeur mais il ne le pouvait. C'était au-dessus de ses forces.
Et il faisait encore et toujours trop chaud...



-------
HRPG: Je te l'avais dis que j'étais direct What a Face

______________________

LOVE ME BACK TO LIFE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Dim 26 Fév - 11:59

a tentation. »[/b
« J'ai bien des questions. Une histoire avec un homme a-t-elle aboutit pour vous? Peut-être que oui, peut-être que non. Mais franchement, je crois que non. Je ne dis pas ça pour vous blesser, mais c'est vrai...Les chances pour un homosexuel d'être en couple sont au final très, voire trop, minces. Ma principale question serait donc: Comment avez-vous fait pour oublier le garçon qui avait fait battre votre cœur auparavant? Je voudrais oublier, recommencer à zéro, mais ce n'est pas si simple...»

« Je ne vais pas te mentir Dirk mais il est difficile à notre époque d’être bien vu quand on est homosexuel. Donc les chances de vivre une relation durable avec une personne du même sexe sont plutôt minces. Mais il y a des exceptions. Personnellement, je n’ai pas eu la chance de vivre avec un homme. Mes histoires sont celles d’une nuit ou des histoires d’adolescence.
Pour être sincère, je n’ai pas oublié le garçon qui a fait battre mon cœur, j’ai juste appris à vivre avec. Parfois, il me manque mais je me dis que ce n’était pas avec lui que je devais finir mes jours ou alors nous nous retrouverons le moment venu. Je l’aime toujours et je l’aimerai longtemps mais si une autre personne fait chavirer mon cœur je ferais tout pour m’y accrocher et essayer de construire une véritable histoire.
Il te suffira d’attendre, tu pourras recommencer à zéro. Je ne me fais pas de soucis pour toi, tu es un garçon gentil et mignon, les autres garçons vont se battre pour toi. Si j’avais ton âge, je serais déjà en train de te courir après.»


Xander avait dit ses derniers mots sans réfléchir mais il les pensait vraiment. Leurs mains étaient toujours en train de se toucher. Même si son statut de professeur aurait dû lui faire retirer depuis longtemps mais il n’en avait pas envie. Ce contact chaud et doux permettait de montrer à Dirk qu’il pouvait lui faire confiance. C’était un contact amical ou alors c’était plus que ça. Il ne savait pas vraiment ce que signifiait ce geste.
De son autre main Dirk but une gorgée de sa Bièraubeurre fraiche et finit par dire à l’enseignant :

« A vrai dire...J'ai une idée mais elle n'est pas vraiment...conventionnelle. Et risque d'avoir de lourdes conséquences. Mais comme l'a très justement dit je-ne-sais-plus-qui: Qui ne tente rien, n'a rien.
J'espère que vous me comprendrez. »


Soudainement, Dirk s’approcha de Xander tellement vite qu’ils se trouvèrent nez à nez, les yeux dans les yeux. Le professeur sentit le souffle de son élève mais aussi l’envie qu’il avait à finir ce qu’il avait commencé mais il s’arrêta avant de terminer son geste. Il s’adressa à nouveau à Xander et s’excusa. Il se prépara à partir mais Xander le retint et lui dit :

« Monsieur Cresswell, je comprends que vous êtes perturbé donc ce que vous venez de faire ne vous portera pas préjudice. Vous vous êtes arrêté à temps. J’aurais peut-être dû baisser le feu de la cheminée, je voyais que vous aviez chaud et je vous ai laissé vous dévêtir. Votre réaction est justifiable et tout est de ma faute.
Vous vous sentez seul, vous avez besoin d’être consolé, d’être soutenu. Je suis là pour vous aider et vous écouter. Je ferais plus attention à mes paroles.
Apparemment votre histoire avec Gabriel vous a beaucoup bouleversé et vous avez vu en moi une échappatoire. Mais dites-moi avez-vous fait ce geste pour trouver du réconfort ou pour une autre raison ? »


Xander avait posé cette question même s’il connaissait déjà la réponse. Il s’approcha de nouveau de Dirk et lui tint les mains. Il ne put s’empêcher et fit le geste que son élève avait essayé de faire. Le professeur approcha ses lèvres de celles de son élève.
Quand elles se touchèrent, il y eut comme une connexion entre les deux hommes. Xander avait franchi la ligne et il avait entraîné avec lui un élève innocent. Il aurait des problèmes et Dirk en aurait également par sa faute. Il se recula.

« Excuse-moi Dirk. Je n’aurais jamais dû subir à la tentation. »

-------
FLOOD : Tu vois j'ai fait pire que toi !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


5ème année ϟ Préfet


ϟ Parchemins postés : 326
ϟ Date d'inscription : 14/09/2011
ϟ Points : 50

Feuille de personnage
ϟ Âge: 15 ans
ϟ Maison/Profession: Serdaigle
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Dim 26 Fév - 16:34

La réponse que lui avait fourni son enseignant lui avait fait ressentir maintes émotions, dont la tristesse et le dégoût de soi.

« Je ne vais pas te mentir Dirk mais il est difficile à notre époque d’être bien vu quand on est homosexuel. Donc les chances de vivre une relation durable avec une personne du même sexe sont plutôt minces. Mais il y a des exceptions. Personnellement, je n’ai pas eu la chance de vivre avec un homme. Mes histoires sont celles d’une nuit ou des histoires d’adolescence.
Pour être sincère, je n’ai pas oublié le garçon qui a fait battre mon cœur, j’ai juste appris à vivre avec. Parfois, il me manque mais je me dis que ce n’était pas avec lui que je devais finir mes jours ou alors nous nous retrouverons le moment venu. Je l’aime toujours et je l’aimerai longtemps mais si une autre personne fait chavirer mon cœur je ferais tout pour m’y accrocher et essayer de construire une véritable histoire.
Il te suffira d’attendre, tu pourras recommencer à zéro. Je ne me fais pas de soucis pour toi, tu es un garçon gentil et mignon, les autres garçons vont se battre pour toi. Si j’avais ton âge, je serais déjà en train de te courir après.»


Aventures d'un soir. Bien sûr. Etait-ce là son avenir? Avoir son lit ouvert à disposition du premier venu pour le voir s'en aller au petit matin? Très peu pour lui, qui était très romantique. Peut-être avait-il tendance, du moins pour l'instant, à être perdu et un peu volage mais il accordait une grande place à la franchise des sentiments.
Dirk avait sentit le rouge lui monté aux joues lors de la dernière partie de son discours. Son enseignant le trouvait donc mignon? Gentil, ce n'était pas une surprise, mais mignon, on ne lui avait dit que peu de fois.
De plus, sa dernière phrase avait laissé à penser qu'il était intéressé par lui...C'en était presque inespéré mais il avait également rappelé leurs âges respectifs. Oh, au diable le nombre d'années ! avait-il de nouveau pensé.

Désormais, une poignée de secondes plus tard, il s'était retrouvé perché à une distance minime des lèvres de son professeur. Il avait fermé les yeux durant sa lancée mais lorsqu'il s'était arrêté, il avait de nouveau ouvert les yeux et fixait intensément son enseignant, tiraillé entre l'envie et le devoir. Las de ce dilemme cornélien, il avait finalement décidé d'oublier cet entretien et de sortir mais Xander fut plus rapide et le retint. Dirk s'attendait à une quelconque sanction pour ce comportement honteux envers un supérieur, mais Lemalf dit, toujours avec tendresse et gentillesse:

« Monsieur Cresswell, je comprends que vous êtes perturbé donc ce que vous venez de faire ne vous portera pas préjudice. Vous vous êtes arrêté à temps. J’aurais peut-être dû baisser le feu de la cheminée, je voyais que vous aviez chaud et je vous ai laissé vous dévêtir. Votre réaction est justifiable et tout est de ma faute.
Vous vous sentez seul, vous avez besoin d’être consolé, d’être soutenu. Je suis là pour vous aider et vous écouter. Je ferais plus attention à mes paroles.
Apparemment votre histoire avec Gabriel vous a beaucoup bouleversé et vous avez vu en moi une échappatoire. Mais dites-moi avez-vous fait ce geste pour trouver du réconfort ou pour une autre raison ? »


Dirk fut un peu soulagé, bien que pas énormément. Ainsi, il faisait monter la température pour que Dirk s'effeuille devant lui? Derrière ce masque de tranquillité et de responsabilité se cachait donc un homme comme les autres, avec des envies pas vraiment avouables mais faisant partie de la nature humaine. Concernant la fonction de Lemalf de cette histoire, Dirk s'apprêtait à répondre quand soudain Lemalf lui tint les deux mains cette fois-ci et unit ses lèvres aux siennes. Dirk avait envie de caresser la joue de son enseignant, mais celui-ci entravait ses mains. Cependant rien que leur baiser le comblait intensément. Le Serdaigle voulait rester ainsi longtemps, tellement cet échange l'envahissait d'une sensation de bien-être. En plus d'avoir chaud à l'extérieur, son être intérieur était en ébullition. Malheureusement, Lemalf se recula, pour se soustraire à leur embrassade.

« Excuse-moi Dirk. Je n’aurais jamais dû subir à la tentation. »

Dirk se libéra une main et, réalisant son envie, la glissa sur le côté du visage de son enseignant.

« C'est à mon tour de vous dire de ne pas vous excuser... C'était...hmpft...bien. »

Encore sous le coup de l'émotion, le jeune Serdaigle avait du mal à trouver ses mots et à s'exprimer clairement.

« Même plus que bien. Je vais répondre à votre question maintenant, professeur. Certes, je comptais sur vous pour oublier Gabriel, ce qui vaut mieux étant donné que la dernière fois qu'on s'est vu, je lui ai jeté des cailloux. Et puis vous...vous êtes tout ce dont je peux rêver. »

Ses doigts couraient sur le visage de l'enseignant, glissant sur la courbe de ses oreilles et sur ses lèvres.

« Je cherchais du réconfort d'un côté, mais ce n'était pas uniquement dans ce but que j'ai voulu vous embrasser...C'était dans le même but que vous, parce que je...je... »

Il avait désormais du mal à révéler l'étendue de ses sentiments, après le râteau qu'il s'était pris...En fait non, ce n'était pas vraiment un râteau, vu qu'il n'avait pas vu la réaction de Gabriel. Il avait suivi son instinct en quittant les lieux et en tournant les talons sur une histoire morte dans l'oeuf.

« Enfin, vous m'avez compris. J'ai suivi mon coeur, au détriment de ma raison. »

Ses doigts frôlaient désormais la courbe du nez de son enseignant. Il se mordit la lèvre inférieure, retenant à peine un sourire.

« Et puis...tout ce qui se passe dans cette pièce peut rester entre nous. »

Il entendait par là "Ce qui vient de se passer et ce qui se passera par la suite". Il espérait en effet ne pas s'arrêter en si bon chemin et revoir Lemalf le plus souvent possible.
Se rendant compte que sa position sur le bureau n'était pas des plus agréables, il se laissait tomber en douceur sur les genoux de son professeur.
Sa main glissa désormais derrière son cou.

______________________

LOVE ME BACK TO LIFE.


Dernière édition par Dirk Cresswell le Ven 2 Mar - 14:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Mar 28 Fév - 19:55

Xander venait d’embrasser le jeune homme sans aucune pudeur. Il avait subi à la tentation. Il avait compromis son poste de professeur. Mais ce geste avait été fait naturellement. Il n’avait pas pu se retenir. Il avait simplement posé ses yeux dans le regard de son élève et voilà que leurs lèvres s’étaient frôlées. Même plus que ça, elles s’étaient touchées.
Xander avait volé l’innocence de Dirk et il s’en voulait terriblement. Pourtant l’élève lui ne voulait que ça, il attendait simplement que le professeur fasse enfin ce que lui n’avait pas osé. Il voulait oublier Gabriel et l’enseignant lui avait peut être rendu les choses plus faciles. Ou alors ce serait tout le contraire, leur relation allait compliquer beaucoup de choses.

« Et puis...tout ce qui se passe dans cette pièce peut rester entre nous. »

« Il faut que tout ce qui s’est passé dans ce bureau reste entre nous. D’accord Dirk ? »

Xander était un peu perturbé et mal à l’aise. Dirk s’était assis sur les genoux de l’enseignant sans aucune pudeur. Il le tenait par le coup. Ils avaient l’air de former un tout jeune couple. Si quelqu’un entrait dans le bureau à cet instant, Xander ne serait même pas quelle excuse donnait.

« Dirk, tu ne peux pas rester ici. Je préfèrerais que tu ailles t’assoir sur la chaise ou que tu restes debout à côté de moi, si tu y tiens.
Nous devons parler de ce qu’il vient de se passer. »


Le professeur de Soins aux Créatures Magiques ne trouvait plus ses mots. Il était gêné de ce qu’il avait fait. Ce geste n’était pas digne d’un professeur. Il devait se comporter comme tel mais il devrait prendre des pincettes pour ne pas faire souffrir ce pauvre Dirk qui n’était qu’une victime.

« Ce qui vient d’arriver est une erreur. »

Voyant l’état du pauvre garçon, Xander changea de stratégie et prit d’autre termes :

« Ce n’est pas vraiment une erreur mais disons que ça n’aurait jamais dû arriver. En tant qu’enseignant, je me dois de te montrer l’exemple, à toi et à tes camarades. Je t’aime beaucoup mais nous devons garder une relation élève-professeur rien de plus. Tu dois comprendre qu’on ne peut pas être un couple à part entière, même si on se cachait. Tu me comprends, n’est-ce pas ? »

« Il vaudrait mieux pour nous que tu t’en ailles, tu ne crois pas ? »


Xander accompagna Dirk jusqu’à la porte. L’élève se retourna et adressa un ’’Au revoir’’ à l’enseignant. Il avait les larmes aux yeux. Xander essuya les pleurs avec sa main. Dirk avait la peau si douce, il n’était qu’un enfant, un adolescent. Pur et innocent.
Ce contact dura plusieurs minutes. Une minute de trop. Puisque Xander approcha, à nouveau, ses lèvres de celles du jeune Serdaigle. Et lui offrit un vrai baiser. Emplit de passion.
A partir de maintenant, ils allaient devoir faire attention. Leur relation avait pris une nouvelle tournure.
Dirk était toujours appuyé contre la porte. Ils continuaient de s’embrasser sans aucun état d’âme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


5ème année ϟ Préfet


ϟ Parchemins postés : 326
ϟ Date d'inscription : 14/09/2011
ϟ Points : 50

Feuille de personnage
ϟ Âge: 15 ans
ϟ Maison/Profession: Serdaigle
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Dim 4 Mar - 14:05

Les minces espérances qu'avait Dirk d'entretenir une relation plus approfondie avec ce bellâtre se désagrégèrent sur ces paroles:

« Il faut que tout ce qui s’est passé dans ce bureau reste entre nous. D’accord Dirk ? »

Il avait emploi un temps appartenant au passé. Autant dire tout de suite qu'il voulait tout arrêter. Dirk hocha piteusement la tête.

« Dirk, tu ne peux pas rester ici. Je préfèrerais que tu ailles t’assoir sur la chaise ou que tu restes debout à côté de moi, si tu y tiens.
Nous devons parler de ce qu’il vient de se passer. »


C'était ridicule. Il s'était arrêté lui. C'est Lemalf qui l'avait ensuite embrassé. C'est aussi Lemalf qui avait fait monté la température pour qu'il enlève ses vêtements. Et tout retombait sur lui. Dans les paroles de son professeur, c'était presque lui le coupable. Il avait céder à ses pulsions mais s'était freiné. Son enseignant n'avait pas pu se retenir, lui.
Dirk se releva, le regard vide et froid, et reste debout au milieu de la pièce, derrière sa chaise.

« Ce qui vient d’arriver est une erreur. »

*Tu parles. Tu n'avais pas vraiment l'air de trouver que c'était une erreur sur le coup* pensa Dirk, avec amertume. Mais il ne formula pas cette pensée et se contenta de fixer la cheminée et les flammes rougeoyantes. Il venait de se prendre un râteau, ça faisait mal.

« Ce n’est pas vraiment une erreur mais disons que ça n’aurait jamais dû arriver. En tant qu’enseignant, je me dois de te montrer l’exemple, à toi et à tes camarades. Je t’aime beaucoup mais nous devons garder une relation élève-professeur rien de plus. Tu dois comprendre qu’on ne peut pas être un couple à part entière, même si on se cachait. Tu me comprends, n’est-ce pas ? »

Non, il ne comprenait pas. Il n'avait pas envie de comprendre. Il s'en voulait d'être homosexuel et voué à un destin amoureux totalement désert ou instable.

« Il vaudrait mieux pour nous que tu t’en ailles, tu ne crois pas ? »

Dirk n'opina même pas du chef mais se dirigea, après avoir repris ses affaires, vers la porte. Xander suivait le jeune Serdaigle, qui ne voulait pas qu'on l'accompagne. Il voulait partir sans un mot, en claquant la porte. Faire regretter à Lemalf la douleur et la honte qui l'habitaient. Il se retourna, mettant fin à ses promesses tacites, et salua son professeur. Il songeait maintenant à prendre une grande quantité de potion du sommeil. Sa vie ne serait plus comme avant, il le savait. Tout lui échappait: Gabriel, Lemalf, ses notes...
Ses larmes étaient toujours retenues mais n'attendaient que peu de choses pour couler. Lasses d'être ainsi emmagasinées, elles tombèrent sur ses joues. Son professeur les remarqua et les essuya.
A quoi jouait-il? Cela lui procurait-il du plaisir d'enfoncer Dirk? De le détruire? Derrière cet homme charmant se cachait-il un sadique?
Sans préavis, Lemalf embrassa de nouveau Dirk, sans que celui-ci ait pu réagir. Le jeune Serdaigle avait toujours trouvé cela excitant de se faire embrasser, plaqué contre un mur. Leur baiser durèrent, aucun de deux ne cherchant à se soustraire à ce contact. Un peu à contre-coeur Dirk le repoussa. Enfin, il tenta de le repousser, sa masse corporelle était ridicule à côté des muscles que cachait Lemalf sous sa chemise.

« Je pensais que c'était une erreur. »

Sa voix n'était aucunement agressive, juste lasse et mélancolique.

« Vous savez ce que je pense? Je pense qu'à part le fait d'aimer me blesser et de voir mes larmes couler, la seule raison qui vous pousse à m'embrasser est votre envie de vivre un amour par procuration. Vous vous en foutez de moi ! »

Il avait crié. Il ne l'avait pas voulu, mais n'avait pas pu s'en empêcher.

« Ce qui vous intéresse, c'est de faire comme si j'étais ce garçon que vous avez aimé. Sauf que je ne suis pas ce type. Je suis Dirk Cresswell. Que ça vous plaise ou non. »

Il voulait de nouveau partir, mais ses mains étaient inconsciemment accrochées à la chemise de son professeur. Il le regardait droit dans les yeux. Dans ses beaux yeux...
Ses lèvres lui manquaient déjà. Mais elles lui semblaient désormais hors d'atteinte.

______________________

LOVE ME BACK TO LIFE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Dim 4 Mar - 17:43

Xander venait d’embrasser à nouveau son élève. Le discours qu’il venait de tenir n’avait plus aucune valeur. Il s’était laissé emporter par ses émotions. Le jeune homme essayait difficilement de se dégager de l’étreinte de son enseignant. Il était blessé et le fit vite comprendre :

« Je pensais que c'était une erreur.
Vous savez ce que je pense? Je pense qu'à part le fait d'aimer me blesser et de voir mes larmes couler, la seule raison qui vous pousse à m'embrasser est votre envie de vivre un amour par procuration. Vous vous en foutez de moi !
Ce qui vous intéresse, c'est de faire comme si j'étais ce garçon que vous avez aimé. Sauf que je ne suis pas ce type. Je suis Dirk Cresswell. Que ça vous plaise ou non. »


Dirk pensait qu’il était le substitut de l’amour de jeunesse mais c’était faux. Seulement, Xander n’arrivait pas à prononcer un mot. Il aurait voulu dire au jeune homme qu’il se trompait que ce n’était pas le cas. L’enseignant ne se servirait pas de son élève préféré.
Il est vrai que son histoire d’amour d’adolescence avait pris beaucoup d’ampleur. Elle avait duré plusieurs années mais à l’heure d’aujourd’hui, elle était terminée. La personne qu’il avait tant aimée lui manquait mais Xander Lemalf avait pris l’habitude de cette absence. Il ne porterait jamais ses frustrations ou quoi que ce soit sur une autre personne. Il ne ferait pas ça à Dirk.

« Vous avez raison Monsieur Cresswell. Je n’aurais jamais dû faire ça. Vous avez su retenir vos pulsions et moi non. J’ai quinze années de plus que vous et je me comporte comme un adolescent pré-pubère alors que vous vous comportez comme un adulte. Comme un homme. Vous devriez prévenir le directeur de Poudlard afin qu’il fasse ce qui lui semblera le meilleur pour son établissement…

Xander lui avait menti pour son bien. Il ne voulait pas voir Dirk dans une situation aussi compliquée. Cela compromettrait son avenir. En tant que professeur et adulte, il devait laisser toutes les chances à son élève de devenir une personne bien, sans problème. Lui-même avait fait de nombreuses erreurs dans le passé, et il ne pourrait pas supporter que son élève Serdaigle ait des complications pour réaliser ses rêves.

« Sachez Monsieur Cresswelle que ma porte sera tout de même toujours ouverte si vous avez besoin de parler à quelqu’un. Si vous jugez que je suis encore une personne de confiance, je serai toujours ravi de vous accueillir.
Si vous avez d’autres choses à me dire, je suis tout ouïe.»


Xander entendait par là que si Dirk voulait parler de ce qu’il venait de se passer, s’il voulait avouer ses sentiments, qu’il serait là pour en parler tout de même.
Le professeur de Soins aux Créatures Magiques avait un faible pour le Serdaigle. Son cœur s’accélérait quand ils étaient dans la même pièce. Il avait les mains moites. Tous les symptômes de l’amour. Il les possédait tous mais il ne pouvait le montrer.
L’Amour n’est pas simple et vous joue parfois de sales tours. Xander l’apprenait à ses dépens. Il avait juste envie de dire à Dirk qu’il l’aimait et que ce n’était pas un jeu. S’il croyait encore au coup de foudre, il aurait été persuadé que leur rencontre était dû à cette force inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


5ème année ϟ Préfet


ϟ Parchemins postés : 326
ϟ Date d'inscription : 14/09/2011
ϟ Points : 50

Feuille de personnage
ϟ Âge: 15 ans
ϟ Maison/Profession: Serdaigle
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Mar 6 Mar - 20:35

Les paroles de son professeurs devaient être réconfortantes et faire en sorte de diminuer sa douleur comme un baume. Mais non, elles remuaient le couteau dans la plaie béante.

« Vous avez raison Monsieur Cresswell. Je n’aurais jamais dû faire ça. Vous avez su retenir vos pulsions et moi non. J’ai quinze années de plus que vous et je me comporte comme un adolescent pré-pubère alors que vous vous comportez comme un adulte. Comme un homme. Vous devriez prévenir le directeur de Poudlard afin qu’il fasse ce qui lui semblera le meilleur pour son établissement… Sachez Monsieur Cresswelle que ma porte sera tout de même toujours ouverte si vous avez besoin de parler à quelqu’un. Si vous jugez que je suis encore une personne de confiance, je serai toujours ravi de vous accueillir.
Si vous avez d’autres choses à me dire, je suis tout ouïe.»


Bon nombre de pensées affluèrent à l'esprit de Dirk, dans un tourbillon de phrases murmurées par cette mystérieuse petite voix résidant dans la tête. Le jeune Serdaigle voulait toutes les prononcer mais un seul larynx ne suffisait pas. Il eut un regain d'énergie, s'efforçant de mémoriser chaque phrase, chaque mot qui lui traversait l'esprit.
Il pivota soudain sur ses talons, fonça vers le bureau et chercha à l'aide de ses yeux et de ses mains un morceau de parchemin. Elle saisit un encrier, l'ouvrit et trempa frénétiquement une plume dedans.
Il avait besoin d'écrire, n'arrivant plus à parler face à cet homme, qu'il ne pouvait même plus regarder dans ses yeux intenses.
Son écriture était d'habitude fine et serrée, afin d'écrire le maximum de choses sur une surface minime, mais désormais elle était large et détachée, en courbes exagérées sous la panique. Ne rien perdre.

Citation :
Professeur,
Je ne vous parle pas en direct pour la simple et bonne raison que je ne le peux. J'en serai incapable.
Je n'ai jamais eu aussi honte de ce que j'étais de toute ma vie depuis que je suis entré dans ce bureau. Pourquoi ne pouvais-je pas être normal? Regarder des filles en jupes au lieu des jean's trop serrés de certains garçons? Pourquoi ma vie doit-elle être compliquée?!
Pourquoi dois-je être amoureux d'un professeur qui fait le double de mon âge et que je ne connais que depuis peu? Est-ce normal d'être sous le charme d'un adulte dont on ne connait rien, même pas le prénom et que je dois vouvoyer? Non, je ne pense pas que cela soit tout à fait normal...et pensable. Et pourtant...
Je n'ai que très rarement vécu quelque chose d'aussi...wow...enfin, excitant et tout ça...pour et avec quelqu'un. Avec Gabriel, c'est plus doux et calme. Avec vous, je sens le feu en moi. Autant j'ai l'impression d'être misérable lorsque vous me regardez, autant je ne me suis jamais aussi senti...désirable.

Je veux vos lèvres sur les miennes.
Je veux votre corps près du mien. Vos bras autour de moi, votre front collé au mien...
Je veux entendre votre coeur battre à l'unisson avec le mien.
Je veux votre souffle sur mon cou.

Je n'en reviens pas de dire des choses pareilles.
Je pourrai vous citer ainsi des centaines de choses dont j'ai envie et qui vous concernent. Nous concernent. Tout en sachant que ce sont des coups d'épée dans l'eau.
Je suis attiré par vous, professeur, c'est indéniable. Malheureusement.
Vous êtes un Soleil. Un corps intense en fusion qui attire les regards tout en faisant en sorte qu'on ne puisse pas s'y attarder. C'est vraiment l'effet que ça me fait.
Vous êtes insaisissable.

Je ne dirai rien au directeur. Ne plus vous voir serait bien la dernière chose que je désire et l'avoir sur la conscience ne ferait qu'empirer les choses.

J'ai probablement oublié la moitié de choses que je voulais vous dire, mais ce n'est pas important...Je crois que vous m'avez compris.

Je comprenne que vous me demandiez de sortir de ce bureau, c'est parfaitement logique.
Mais au moins, j'ai mis en clair ce que je ressentais. Même si j'ai dû utiliser un romantisme dégoulinant...

Malheureusement.

Dirk.

La lettre était parsemée de tâches humides, suite des larmes de Dirk. D'un coup de baguette, celui-ci fit sécher l'encre et retourna vers son enseignant pour lui donner sa lettre. Il n'attendit pas qu'il la déroule, faisant face et feu et se rapprochant de l'âtre. Il se perdit dans la contemplation des flammes qui dévoraient les bûches.
Ne pas penser à son enseignant qui lisait ses mots...
Désormais, environ 3000 choses qu'il aurait dû mettre dans sa lettre affluait de nouveau dans son esprit.
Mais soit.
Les dés étaient lancés.


______________________

LOVE ME BACK TO LIFE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Ven 9 Mar - 18:46

Dirk avait pris un papier et un crayon afin d’écrire une lettre. Il n’arrivait pas à dire ce qu’il ressentait vraiment donc il avait pris l’initiative d’écrire ses ressentiments face à cette situation. Quand il eut terminé, il tendit le bout de parchemin et Xander se mit à le lire.

Le professeur était perturbé par ce qu’il venait de lire. Il avait blessé un élève qu’il adorait. Dirk avait avoué ses sentiments, ses désirs mais l’enseignant n’avait pas le choix de le repousser. Il avait fait l’erreur de l’embrasser et de le rejeter. Maintenant il s’en voulait terriblement de lui avoir laissé croire qu’il pourrait y avoir quelque chose entre eux.
Le pauvre garçon était déjà perdu avec sa relation avec Gabriel et voilà que Dirk se trouvait pris entre deux hommes qui le désiraient mais qui n’arrivaient pas à aboutir à une véritable relation.
Xander allait devoir aider le jeune homme sans trop le blesser.

« Dirk, je suis désolé. Je sais que c’est difficile d’être homosexuel. Tu vas dire que je me répète mais tu ne peux rien y faire, tu es né ainsi. Tu n’as rien choisi. Cela s’est imposé à toi. Tu as de la chance de le savoir à ton âge, certaines personnes mettent des années à l’admettre. »

Le professeur de Soins aux Créatures Magiques prit une grande inspiration avant de reprendre ses explications. C’était tellement dur de devoir donner des explications à une personne pour laquelle on ressentait une forte attirance mais avec laquelle il ne pourrait rien y avoir de concret.

« Malheureusement pour toi, tu es pris entre deux hommes, Gabriel et moi-même. Mais je pense qu’entre nous, il ne peut rien y avoir. Tu es un élève et moi un professeur. J’aurais une discussion avec Gabriel pour qu’il en ait une avec toi. Je recherche ton bien et ton bonheur. Je sais que c’est difficile à croire après ce que je viens de te faire mais je veux t’aider. »

Xander voulait être un bon professeur mais par dessus tout il voulait être un conseiller et une oreille pour ses élèves. Il se voulait être un ami plus qu’un professeur, du moment qu’il ait un respect entre tout le monde.

« Maintenant, tu es libre de sortir de mon bureau réfléchir à tout ça et revenir vers moi plus tard ou vers quelqu’un d’autre qui pourra t’aider beaucoup plus que je ne l’ai fait. Mais tu peux aussi bien rester et continuer à parler avec moi, de tout ce que tu veux. Il vaut mieux ne plus parler de ce qu’il s’est passé aujourd’hui. Il vaudrait mieux qu’on en reparle plus tard, si tu y tiens. »

Xander regarda Dirk dans les yeux et lui dit :

« Je t’aime bien également Dirk Cresswell. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


5ème année ϟ Préfet


ϟ Parchemins postés : 326
ϟ Date d'inscription : 14/09/2011
ϟ Points : 50

Feuille de personnage
ϟ Âge: 15 ans
ϟ Maison/Profession: Serdaigle
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander} Dim 11 Mar - 18:41

Dirk avait mal aux yeux à force de fixer intensément les flammes et de retenir son appréhension à travers ses larmes. Derrière lui, il imaginait Xander lisant sa lettre, ses mots d'amour désespéré. Sa honte.

« Dirk, je suis désolé. Je sais que c’est difficile d’être homosexuel. Tu vas dire que je me répète mais tu ne peux rien y faire, tu es né ainsi. Tu n’as rien choisi. Cela s’est imposé à toi. Tu as de la chance de le savoir à ton âge, certaines personnes mettent des années à l’admettre. »

Quelle chance, en effet! Il s'était pris deux râteaux en presque un trimestre et les deux personnes n'étaient pas hétérosexuelles à 100%. Qu'est-ce qui clochait chez lui? N'était-il pas assez beau? Pas assez gentil? Il aurait tout donné pour avoir au moins une relation durable. Il aurait préféré ignorer cela pour le moment et sortir avec quelques filles, quitte à se leurrer. Parce que là, c'était trop. Pourquoi avait-il un flash sur les garçons les plus inaccessibles de Poudlard?

« Malheureusement pour toi, tu es pris entre deux hommes, Gabriel et moi-même. Mais je pense qu’entre nous, il ne peut rien y avoir. Tu es un élève et moi un professeur. J’aurais une discussion avec Gabriel pour qu’il en ait une avec toi. Je recherche ton bien et ton bonheur. Je sais que c’est difficile à croire après ce que je viens de te faire mais je veux t’aider. Maintenant, tu es libre de sortir de mon bureau réfléchir à tout ça et revenir vers moi plus tard ou vers quelqu’un d’autre qui pourra t’aider beaucoup plus que je ne l’ai fait. Mais tu peux aussi bien rester et continuer à parler avec moi, de tout ce que tu veux. Il vaut mieux ne plus parler de ce qu’il s’est passé aujourd’hui. Il vaudrait mieux qu’on en reparle plus tard, si tu y tiens. »

Ah, parce que maintenant il voulait parler à Gabriel? Pour l'enfoncer sans doute plus. En plus de radoter et de refuser toute relation, il voulait lui arranger un rendez-vous avec Gabriel. De quoi aurait-il l'air? D'un élève qui va voir son professeur au moindre problème, sans doute. Désormais, Dirk avait l'impression que chaque parole était de mauvaise volonté. Le professeur le fixa.

« Je t’aime bien également Dirk Cresswell. »

« C'est drôle que vous recherchiez mon bonheur, professeur, parce que là, j'ai pas trop envie d'être heureux. Vous êtes comme ce professeur de Défense contre les Forces du Mal, un monstre. Sauf que lui, il a le mérite d'être franc. »

Il pleurait désormais, sans se retenir. Sa voix était presque hystérique et déchirée.

« Je ne vais pas rester et faire la causette comme si de rien n'était, je ne le pourrai pas. Et puis, ça fait bien la troisième fois que vous me conseillez de sortir, je vais donc obéir avant que vos souvenirs d'antan ne vous fasse croire que je suis l'homme que vous aimiez. Vous avez raison, enterrons cette histoire même si c'est impossible! Et je me vois mal revenir de nouveau pour vous rappeler "On s'est embrassé et après...Bah vous m'avez détruit en me disant que vous vouliez mon bien.". Je vais juste passer le fait que vous vouliez que je me déshabille devant vous, inutile de se faire des idées sur ce genre de détails...physiques. En venant vous voir, je pensais effacer mes soucis, mais non! Je m'en retrouve avec le quintuple! Vu votre manière de "donner des conseils", beaucoup de personnes pourront se montrer plus douées que vous. Sans vous manquez de respect. »

Il était presque méchant, il en avait conscience. Mais il avait besoin de cracher son venin. Ses larmes avaient cessé, laissant place à une espèce de gravité triste.

« Maintenant, si vous permettez, je vais partir. »

Il remit ses couches de vêtements et ouvrit la porte.

« Dernière chose. Je ne crois pas avoir dit que je vous aimais bien. J'ai dis que je vous aimais. Entre les deux, il y a une grande différence. »

Il referma la porte -sans la claquer, alors qu'il aurait bien voulu- et se dirigea calmement vers son dortoir. Il mit son pyjama et se glissa dans ses draps. Il était aller voir son professeur avec le manque de Gabriel. Et il en ressortait avec le manque de Gabriel et celui de son professeur, malgré tout.
Il avait entendu parler d'une Serdaigle droguée. Peut-être pourrait-elle lui fournir de quoi oublier.
Dirk n'avait même plus la force de pleurer. Quand il s'endormit, il rêva de Gabriel Lemalf. Si seulement il existait...


Fin.

______________________

LOVE ME BACK TO LIFE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Réunion au sommet {Pv: Xander}

Revenir en haut Aller en bas

Réunion au sommet {Pv: Xander}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz :: AUTRES :: Corbeille-