Revenir en haut Aller en bas


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

Invité


MessageSujet: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Ven 23 Mar - 22:38

Sevastian était de bonne humeur ce midi-l. En effet malgré le fait qu’il avait un faim de loup, il pourrait même manger un élève si celui-ci lui cassait un peu trop les pieds, il avait fait pleurer certains de ses élèves de Troisième Année particulièrement débiles, comme la plupart de la classe d’ailleurs, à son grand dam. Sevastian cruel ? Non il aimait juste mettre un peu de piquant dans ses cours pour éviter la routine et toute familiarité avec ses élèves. Seuls les Durmstrang étaient permis à avoir plus de contact avec lui, même s’il gardait toujours son caractère qu’il ne changerait pour rien au monde. Il était ce qu’il était et tampis s’il recevait chaque semaine des plaintes de parents inquiets pour leurs pauvres enfants. Eh bien quoi ? Il avait été engagé comme professeur et non comme nourrice attitré or ce qu’il leur fallait c’était de la discipline, ce qui ne manquait pas dans ses cours. Mais une chose était sûre, quand il n’aimait pas un élève ça se voyait. Comme par exemple ce Russe né Moldu, qui même s’il essayait de se faire discret ne manquait pas d’avoir une remarque de l’enseignant. Tout chez cet élève était abject aux yeux du Russe : une véritable erreur de la nature comme il aimait le penser. C’était des mots durs mais il les pensait, la plupart du temps. Ce n’était pas pour rien que les nés moldus étaient refusés chez les Durmstrang ! Après avoir donc passer une matinée à être un vrai tyran pour ses classes, Sevastian fit sortir ses élèves en vitesse, n’hésitant pas à user de menaces.

Dans les couloirs, les élèves s’écartaient de son passage, par peur de sa réaction si jamais ils le bousculaient. Le premier jour de son arrivée, un petit Gryffondor fanfaron avait voulu tenir tête à Sakarov pour épater ses amis, et n’avait pas voulu dégager le passage. Ses amis en question durent l’emmener d’urgence voir le Professeur McGonagall, car d’élève le jeune homme n’était plus qu’un misérable furet. Désormais, il baisse les yeux et pâlit dès que l’enseignant lui adresser la parole…
Sevastian avait donc une faim de loup, ce qui était normal car il était un bon midi. Il se dirigea donc d’un pas ferme et rapide, comme à son habitude, vers la Grande Salle, qui une fois de plus vit son volume sonore diminuait considérablement à l’arrivée de l’enseignant. Sevastian aimait voir la crainte qu’il inspirait. Le brouhaha recommença néanmoins de plus belle quand il arriva près de la longue table des Professeurs. Il avait du aller déposer un paquet de copie dans son bureau et était donc arrivé bon dernier, il ne rester donc quasiment plus de place, la plupart des enseignants étant déjà installés. Et là il le vit … Comme au premier jour, toujours aussi délicat, sensuel dans sa manière de regarder et de discuter. Xander Lemalf … Son ancienne passion… Et le comble : la seule place qui restait était à côté de lui… Sevastian déglutit donc, sa pomme d’Adam montant et redescendant lentement puis, un peu ému de revoir le bel homme, prit place à ses côtés. Tant de souvenirs revenaient à la surface…

C’était en Russie, alors qu’il venait d’avoir son diplôme d’accréditation d’Auror. Le gouvernement lu iavait demandé de protéger et de surveiller un jeune sorcier américain venu faire des recherches sur des créatures magiques typiquement russe. Protégé car les plaines de Russie pouvaient être dangereuses pour ceux qui n’en avaient pas l’habitude, et surveiller car le Ministre se méfiait des Américains, craignant qu’il ne s’agisse d’un espion. Dès le premier coup d’œil, il était tombé sous le charme. Jamais un homme ne lui avait causé cet émoi. Lui qui se croyait hétéro il se trompait peut-être… Cela faisait deux jours qu’ils marchaient dans les steppes enneigées d’une Russie en hiver quand ils commencèrent à se parler plus familièrement même si Sevastian restait assez froid, il n’avait d’ailleurs pas changé depuis. Puis tout s’était précipité. Un baiser fougueux sous les flocons, dans la nature… La tendresse, la première fois, l’émotion, l’amour tout simplement. Deux mois de pur bonheur. L’Américain aimait son caractère froid et sec, il trouvait ça attirant et sexy. C’était la première fois que le caractère du Russe provoquait de tels sentiments, de quoi l’attendrir un peu face à ce jeune homme qu’il connaissait pourtant depuis si peu de temps mais qu’il aimait déjà comme si des années.

Puis le départ… Ils restèrent en contact par lettres puis décidèrent d’un commun accord de cesser toute correspondance, la distance étant trop dure à surmonter pour eux deux… Leur relation était vouée à l’échec… Et pourtant, aujourd’hui ils étaient de nouveau côte à côte.

Après quelques minutes de silence, Sevastian osa enfin prendre la parole, même s’il ne put s’empêcher de dire des choses badines…


« Professeur Lemalf, pouvez-vous me passer le pain s’il-vous-plait ? »

Mais comment pouvait-il être aussi bête ?! On aurait dit un gamin. Etre en présence de cet amant du passé lui faisait vraiment perdre tous les moyens…Il détestait être faible et espérait vite reprendre ses esprits. Il ne devait pas laisser voir son trouble ! Foi de Russe ! Il prit son courage à deux mains et dit d’une faible voix, marqué par un accent russe appuyé du à la gêne :

« Je voulais dire, peux-tu me passer le pain Xan’ ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Dim 25 Mar - 16:01


Le nouvel enseignant avait terminé son cours aux troisièmes années beaucoup plus tôt que prévu. Il avait donc décidé de libérer ses élèves pour qu’ils puissent aller manger. Ainsi, ils pourraient s’empiffrer de toutes les cochonneries qui leur étaient servies et non se retrouver à nourrir de ce qu’il restait, c’est-à-dire les moins bonnes choses du repas. De toute façon, ils avaient extrêmement bien travaillé, donc il méritait ce traitement de faveur. Ils avaient réussi à boucler leur travail en deux heures au lieu des trois prévues. Pour ne pas qu’ils se fassent engueuler si on les voyait dans les couloirs, Xander décida de les accompagner jusque la Grande Salle, ainsi il pouvait parler avec eux autrement qu’en tant que professeur. Certains élèves lui posèrent des questions qui montraient un certain intérêt mais d’autres restèrent en arrière ou plus avant et parler entre eux. Bien sûr les élèves qui étaient restés à ses côtés étaient généralement des filles. Le professeur de Soins aux Créatures Magiques provoquait un certain émoi chez ses demoiselles, c’est pour cela que certaines de sixièmes et septièmes années regrettaient de ne pas s’être inscrites à son cours.
Ils avaient atteints la Grande Salle très rapidement. Quand ils passèrent la grande porte d’entrée, ils étaient les premiers arrivés. Chaque élèves de chaque maison s’installèrent à leur table attitrée et commencèrent à discuter entre eux. Quant à Xander, il s’installa à la table réservée aux enseignants. Il se plaça à la quatrième place à la gauche de la place du directeur, Albus Dumbledore. Cette position lui permettrait de discuter aussi bien avec son voisin de gauche que de droite, il pourrait même s’adresser à Dumbledore s’il en avait envie.
Quand midi arriva, la Salle commença à se remplir. Les élèves et les professeurs vinrent prendre place dans la Grande Salle. Le directeur voyant que tous les sièges étaient occupés ou presque, fit apparaitre la nourriture. Tout le monde commença à se servir. Xander lui attendit que tout le monde se servent quand le siège à sa gauche se vit être occupé. Il tourna la tête et vit un jeune homme. Un très bel homme. Son visage ne lui était pas inconnu et apparemment pour lui aussi, le visage de Xander lui rappelait quelqu’un. Le cœur du professeur qui s’occupaient des créatures magiques battait un peu plus fort dès que son collègue s’était assis à ses côtés. Et tout d’un coup, une image du passé lui vint à l’esprit.

Xander était emmitouflé dans les couvertures.
C’était à l’époque où il était parti en Russie pendant deux mois, pour étudier une nouvelle espèce de créature magique. Le bureau des Aurors russe lui avait envoyé un de leur meilleur membre pour assurer sa sécurité. Tout d’abord réticent, l’un envers l’autre, ils se lièrent très vite d’amitié. Mais pour Xander se fut bien plus que cela. Cet homme faisait battre son cœur bien plus vite que la normale.
Xander et l’Auror admiraient un très beau coucher de soleil. Les lumières naturelles, le décor, le bruit du vent et les cris des animaux rendaient l’instant magique. Tout était magnifique. Le Russe avait posé son bras autour du corps de Xander. Les deux hommes étaient assis par terre, l’un contre l’autre. Enfin, Xander tourna son visage vers son amant, et s’embrassèrent tendrement. C’est alors que l’américain le regarda dans les yeux et lui dit alors : '' Je t’aime Sevastian. ''


Sevastian était donc arrivé à Poudlard et était devenu professeur. Xander ne savait même pas qu’il venait en Grande Bretagne. Le directeur des Serdaigle était triste, il croyait que ce qu’ils avaient vécu était intense et que le russe lui dirait s’il viendrait sur le continent mais peut-être qu’il se trompait. Et la seule chose, que Sevastian su lui dire, c’est :

« « Professeur Lemalf, pouvez-vous me passer le pain s’il-vous-plait ? »

Enfin il se reprit et lui dit plutôt :

« Je voulais dire, peux-tu me passer le pain Xan’ ? »

Xander lui passa le pain et lui souhait un bon appétit. Dans sa voix, on pouvait entendre toute la tristesse et la souffrance. Voilà comment il était traité après une passion de plusieurs mois ? Xander pensait que Sevastian était l’homme de sa vie, il le pensait toujours mais apparemment ce n’était plus réciproque, si ça l’avait été un jour.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Ven 30 Mar - 22:11

Sevastian se sentait vraiment bête. En il ne savait même pas que Xander était enseignant à Poudlard, sans quoi il lui aurait envoyé une lettre, car cet ancien amant lui manquait terriblement ! Cela faisait vraiment bizarre de le revoir après tant d’années. Et pourtant, c’était comme s’ils s’étaient quittés la veille, malgré une petite tension qui avait l’air de subsister. En même des retrouvailles ne se font généralement pas en demandant du pain… Mais ça c’était tout Sevastian, son cœur était si habitué à être froid qu’il n’avait pas l’habitude de montrer ses sentiments, surtout aussi brusquement. Lui-même n’était à Poudlard que depuis peu de temps, étant arrivés en même temps que les élèves, mais devant remplir quelques formalités administratives et acquérir un droit de séjour sur le territoire anglais avait été plus long que prévu et c’était son prédécesseur, qui partait à la retraite qui avait assuré les quelques premières semaines qui avaient consisté en des révisions des années ultérieures. Quand Sevastian était arrivé il avait d’abord présenté la matière à sa façon avant de commencer les cours à proprement parler. Mais il n’était venu que brièvement, et à l’époque il n’avait pas vu Xander. Celui-ci avait dû arriver entre temps. Il le croyait aux Etats-Unis, dans sa famille, ou aux côtés d’un homme délicieux et pourtant non il était ici à Poudlard, en tant que Professeur de Soins aux Créatures Magiques. Autant dire que la surprise avait été grande. Si grande que le Russe en avait eu le souffle coupé et s’était ridiculisé comme un jeune puceau.

Demander du pain, non mais franchement. Et pourtant, lorsque l’homme lui passa la corbeille contenant le pain, leurs mains se frôlèrent. Sa peau était aussi douce que dans ses souvenirs, malgré les soins qu’ils prodiguaient aux créatures en tout genre. Son regard clair était toujours aussi limpide et ensorceleur. Mais sa voix était emplie de tristesse quand il lui souhaita un bon appétit. Sevastian se voulut se ressaisir et but une gorgée de vodka, comme il en avait l’habitude quand il était nerveux, puis s’adressa à son voisin, à voix basse afin que leurs voisins ne puissent pas les entendre.


« Xander, je ne savais pas que tu étais ici à Poudlard …Il faut dire que cela fait si longtemps que l’on ne s’est pas parlé, ne serait-ce que par lettres… Tu m’as manqué tu sais ? Profondément. J’espère que tu m’excuses pour la phrase assez bête que je viens de te sortir. Si j’avais su que tu étais ici, nos retrouvailles se seraient passées autrement crois-moi. »

Sevastian baissa les yeux, n’osant affronter le regard franc de son ancien petit ami… Petit-ami, eh oui même si sa famille l’avait toujours ignoré, le Russe avait succombé au charme de l’Américain, lui qui ne succombait pourtant jamais ni à un homme ni à une femme. Il avait certes eu des coups d’un soir, mais jamais plus. Et d’ailleurs, depuis sa séparation avec Xander, sa vie avait été bien solitaire, bien qu’occupé par des missions et son poste d’Aide-Enseignant à Durmstrang… Ils auraient très bien pu ne jamais se revoir, mais le hasard, ou le destin avait bien fait les choses et là aujourd’hui, celui qui avait tant compté pour lui et qui comptait encore autant se tenait à ses côtés. Prenant son courage à deux mains, entre deux cuillérées de velouté de châtaignes, Sevastian s’adressa de nouveau au bel homme :

« Alors Xan’, qu’as-tu fais de ta vie depuis la dernière fois ? Ça me fait vraiment plaisir que l’on se soit retrouvé tu sais ? »

Derrière la première question, Sevastian se posait une autre question qu’il n’osait posé mais qui était sous-entendu : avait-il rencontré quelqu’un d’autre ? Avait-il refait sa vie ? Et surtout, lui manquait-il ? Il aurait très bien pu savoir tout cela en s'infiltrant dans l'esprit de l'homme, mais il le respectait bien trop pour ça


Dernière édition par Sevastian A. Sakarov le Sam 7 Avr - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Sam 31 Mar - 15:58


Quand Xander avait passé la corbeille de pain à son voisin leurs mains se frôlèrent. Il ne le regardait même pas et pourtant, il savait qu’il avait son regard posé sur lui. Il ressentait la même chose qu’il y a des années. L’enseignant avait tout de même peur de retomber amoureux et de souffrir à nouveau. Ce n’était pas la faute de Sevastian. Il n’y pouvait rien si Xander devait retourner à l’université pour finir sa dernière année. Leur séparation avait été d’un commun accord. La distance était insupportable.
Aujourd’hui ils se retrouvaient à enseigner tous les deux dans la même école. C’était étrange d’ailleurs. Xander pensait ne jamais revoir son amour de jeunesse à Poudlard. Il ne pensait même pas le revoir un jour. Ce fut une véritable surprise quand il entendit sa voix. Xander était pourtant partagé entre bonheur et tristesse. Il était heureux de le revoir mais triste de cette prise de contact à laquelle il ne se serait jamais attendue.
Sevastian s’adressa une nouvelle fois à l’enseignant :

« Xander, je ne savais pas que tu étais ici à Poudlard …Il faut dire que cela fait si longtemps que l’on ne s’est pas parlé, ne serait-ce que par lettres… Tu m’as manqué tu sais ? Profondément. J’espère que tu m’excuses pour la phrase assez bête que je viens de te sortir. Si j’avais su que tu étais ici, nos retrouvailles se seraient passées autrement crois-moi. »

Xander restait perplexe face à ces excuses. Pour l’instant ce n’était que des mots. Il avait besoin de quelque chose de plus. Et puis, il y avait tout le monde autour. Les professeurs et les élèves. Il n’y avait rien de naturel dans tout ça. Il devrait se contenter de parler à voix basse mais il y aurait toujours des oreilles qui traineraient par-ci par-là.

« Alors Xan’, qu’as-tu fais de ta vie depuis la dernière fois ? Ça me fait vraiment plaisir que l’on se soit retrouvé tu sais ? »

« Après l’université, j’ai voyagé un peu partout dans le monde. J’ai pu étudier toutes sortes de créatures. J’ai rencontré beaucoup d’autres sorciers, femmes, hommes. Mais au final j’étais souvent seul. Mais c’est ça voyager, tu me diras. Et puis, le mois dernier j’ai reçu un hibou du directeur Dumbledore pour me demander de remplacer l’ancien professeur de Soins aux Créatures Magiques. Et maintenant, je suis ici. Et toi, qu’as-tu fait depuis notre rencontre en Russie ? »


Xander ne répondit même pas à la deuxième partie de la question. Il ne voulait pas s’exprimer sur le fait que le professeur de Défense Contre les Forces du Mal lui avait manqué. Il ne voulait pas lui confier qu’il avait très mal vécu leur séparation. Il s’était renfermé sur lui-même pendant plusieurs moi. C’est pour cela qu’il avait décidé de partir faire le tour du monde. Dans chaque pays, il trouvait une personne avec laquelle il pouvait s’amuser. Mais rien, ni personne, lui avait fait oublier Sevastian Sakarov. Il l’aimait, il l’aime et il l’aimerait toute sa vie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Sam 7 Avr - 22:03

C’était peut-être la première fois qu’il parlait autant à la table des Professeurs lors d’un dîner avec un collègue depuis son arrivée, en un temps aussi réduit. Mais la raison était pourtant très bonne : ce n’était pas n’importe quel enseignant, c’était Xander Lemalf. Son ami. Son amant. Et pourquoi pas plus s’il avait encore ses chances… car il fallait bien l’avouer, Xander avait été la seule personne pour qui Sevastian s’était autant attaché. Jamais il n’avait accordé autant d’importance à une personne, à son avis, à ses envies … Il n’avait toujours pensé que pour lui et ses intérêts, voir ceux du peuple mais jamais une personne en particulier. Et pourtant en rencontrant cet homme, tout avait changé. Il était toujours aussi dur, mais il avait appris à utiliser une nouvelle partie de son âme avec cet Américain. Et ça n’avait pas altéré ses dons contrairement à ce que disait sa grand-mère comme quoi l’amour amoindrissait le sorcier et qu’il fallait toujours être au dessus des autres, ne jamais se mettre à leur niveau. Preuve que pour une fois elle avait tort.

Et pourtant, cette sensation de gêne persistait entre eux deux. Peut-être que cela était dû au lieu, il est vrai qu’une salle remplie d’élèves et de leurs professeurs n’est pas vraiment un lieu de retrouvailles idéal pour une retrouvaille de deux vieux amants… Mais il fallait passer outre. Sevastian ne voulait pas avoir l’impression de louper ces premiers instants retrouvés avec son ancien amant… Il avait fort souffert, il ne voulait pas que le revoir le fasse autant souffrir que de ne pas le voir… Xander n’avait rien dit face à ses excuses, ce qui lui faisait assez bizarre car d’ordinaire il lui disait tout ce qu’il pensait. Enfin d’habitude … Avant plutôt. Il ne répondit en effet qu’à la deuxième partie de sa question. Il lui raconta en effet ce qu’il avait manqué depuis la dernière fois qu’ils s’étaient vu, ou même parlé …

« Après l’université, j’ai voyagé un peu partout dans le monde. J’ai pu étudier toutes sortes de créatures. J’ai rencontré beaucoup d’autres sorciers, femmes, hommes. Mais au final j’étais souvent seul. Mais c’est ça voyager, tu me diras. Et puis, le mois dernier j’ai reçu un hibou du directeur Dumbledore pour me demander de remplacer l’ancien professeur de Soins aux Créatures Magiques. Et maintenant, je suis ici. Et toi, qu’as-tu fait depuis notre rencontre en Russie ? »

Ainsi, il avait fait le tour du monde … Il fallait s’y attendre, un Américain qui venait en Russie alors que les deux pays étaient en mésentente dans le seul but d’étudier une créature rare et dangereuse était parfaitement le type d’homme courageux à parcourir le monde pour en découvrir ses secrets les plus profonds et étudier sur le terrain de nombreuses créatures. C’était peut-être cette hardiesse qui avait plu à Sevastian … Non en fait c’était plutôt la douceur de l’homme, son esprit très fin et son esprit. Il était vraiment merveilleux. Pendant de très longs mois après leur séparation, Sevastian rêvait encore de l’homme mais il savait qu’il devait l’oublier. Il avait à peu près réussi à le faire mais le retrouver remuer tous ses souvenirs. Xander lui demanda d’ailleurs ce que lui-même avait fait depuis la dernière fois où ils avaient été en contact. Sevastian lui répondit donc, sans le regarder car il savait son regard braqué sur lui :

« Eh bien, une fois que tu es parti, le Ministère de la Magie m’a donné quelques missions à accomplir contre des sorciers un peu trop imbus de leur personne qui voulaient utiliser la Magie Noire pour renverser le pouvoir. La révolte, car ils étaient plusieurs, a rapidement été maté, et j’ai été félicité par le Ministre de la Magie Russe. Puis lors d’une mission d’infiltration, ça a failli mal tourner mais je n’ai récolté qu’un mois d’hôpital et je peux te dire que ce ne sont pas des tendres chez les slaves ! Puis j’ai continué mes activités en devant en même temps stagiaire à Durmstrang pour aider le Professeur de Magie Noire dans ses cours. Et lors de l’envoi du contingent russe pour venir ici à Poudlard, j’ai décidé à les suivre, ce qui m’a été largement accordé, d’où ma présence ici, où j’ai pris le poste de Défense contre les Forces du Mal à la suite d’une enseignante prenant sa retraite. Et me voici ! »


Que dire de plus ? Pas grand-chose … Il n’avait en effet rien fait et n’avait eu aucune aventure depuis sa séparation avec Xander. Il pensait trop à lui pour cela. Oh il avait certes été la proie de certaines jeunes femmes fort belles et même de messieurs, mais il avait toujours dit non. Même quand la personne en question était magnifique. Il aimait encore Xander, même s’il ne voulait pas se l’avouer. Jamais peut-être il ne se l’avouerait. Ces retrouvailles seraient-elles l’occasion de reprendre là où ils s’étaient arrêtés ? Aucune idée … Il préféra changer de sujet plutôt que de ruminer :

« Sinon, ces premiers cours se passent bien ? Les élèves ne sont pas trop insolents ? »

Malgré tout, Sevastian ne pouvait pas ne pas lui dire ce qu'il avait sur le cœur... Mais il ne voulait pas non plus montrer ses sentiments aux yeux de tous, il avait toujours été un peu timide. Il sortit donc baguette sous la table, cachée de tous, et lança un sort informulé qui forma quelques mots en grain de sel à côté de l'assiette de Xander : "Tu n'as jamais quitté mon coeur ..."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Lun 14 Mai - 21:37


Xander posa la même question que lui avait posée son ancien amant. Il le regarda alors que Sevastian avait les yeux fixés sur son plat. Le russe lui apprit que le gouvernement lui avait donné plusieurs missions après le départ de Xander, qu’il avait mises à bien avec succès. Puis il se retrouva à Poudlard quelques années plus tard.
Le professeur de Soins aux Créatures Magiques reconnut bien son ancien petit ami là. Il avait toujours gardé son air supérieur. Il se croyait au-dessus de tout. Si certaines choses arrivaient, c’était grâce à lui. Il n’admettrait jamais qu’il avait des failles. La preuve, il ne dirait pas franchement à Xander qu’il l’aimait encore. Il ne le ferait pas en public. L’enseignant ne le ferait pas. Dans leur histoire, il s’était mis trop souvent à nu. Aujourd’hui les choses avaient changé.

« Sinon, ces premiers cours se passent bien ? Les élèves ne sont pas trop insolents ? »

« Je n’ai eu que mon premier cours ce matin même. Il s’est très bien déroulé. Les élèves sont sympathiques et m’ont accueilli joyeusement. »


Xander ne parla pas des absents qui avaient délibérément sécher son cours. Il aurait une discussion avec chacun d’entre eux dans son bureau. Il avait le droit de connaître les raisons de ces absences. Le nouvel enseignant ne s’attarda pas sur le sujet et ne retourna même pas la question à son ancien amant. Il savait très bien que dans les cours de Sevastian Sakarov, il n’y aurait aucun débordement. Les élèves se tiendraient à carreau. Si un seul des étudiants faisait un pas de travers, il pouvait s’attendre à subir une terrible punition. Xander connaissait tellement bien Sevastian qu’il n’avait pas besoin de lui demander si ses élèves osaient être insolents.

« Je sens que je vais me plaire à Poudlard. »

Le directeur des Serdaigle n’avait pas dit ça parce qu’il se retrouvait avec son amour de jeunesse dans le même bâtiment mais parce qu’il avait déjà aimé donner son premier cours. Il avait adoré voir le visage des élèves s’éclairait en voyant, pour certains, leur premier hippogriffe. Partagé son savoir lui avait donné satisfaction.
La seule chose qui pouvait le faire partir en courant, c’était le fait de voir Sevastian et Jenna dans le même bâtiment, deux de ses ex amants.
Mais ils avaient tous grandi, et ils devraient faire avec.
« Ecoute Sevastian, les choses ont changé. Ils s’est passé beaucoup de choses depuis que l’on s’est séparé. Moi je t’aime toujours et je n’ai pas peur de le dire. »

Xander se détourna de Sevastian, qui était resté bouche-bé de la façon dont le nouvel enseignant venait de parler. Il s’agissait de la première fois que le professeur de Soins aux Créatures Magiques s’adresse de cette façon. Il acceptait tout à fait sa bissexualité et encore plus les sentiments qu’il avait eus et qu’il ressentait encore pur Sevastian mais il ne plierait pas. Si le professeur de Défense Contre les Forces du Mal voulait retrouver Xander, il allait devoir se mettre à nu. Il devra ravaler sa fierté et lui dire directement ce qu’il avait au fond de son cœur. Il venait peut être de dire « Tu n’as jamais quitté mon cœur … » mais cela ne voulait pas dire qu’il aimait d’un amour véritable. Xander voulait construire quelque chose de sérieux. Il avait envie de se poser avec quelqu’un et fonder une famille. Mais est ce que Sevastian pourrait être à la hauteur ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Ven 18 Mai - 21:20

Sevastian savait qu’après tant d’années sans nouvelles la reprise de contact serait difficile. D’une part, ils avaient tous les deux bien changés, que ce soit en bien ou en mal, avaient peut-être eu d’autres aventures et leur séparation avait été si dure, que se retrouver aujourd’hui l’était tout autant. Sevastian était persuadé qu’il avait encore des sentiments pour Xander, et il espérait que ce soit réciproque, car quelle meilleure nouvelle lorsque l’on retrouve son ancien amant que de repartir de zéro à deux pour construire quelque chose de solide et stable, ce qui leur avait été impossible à l’époque étant trop jeunes. Le Russe essayait de montrer à l’Américain que de son côté, en tout cas il y croyait, ses sentiments n’avaient jamais disparu. Et c’était vrai, mais il savait pertinemment que même si Xander pensait comme lui, ils ne pourraient pas recommencer leur relation aussi vite après tant de temps passé séparés. Il faudrait qu’ils se charment de nouveau. Bien entendu, Sakarov ignorait qu’une autre ex de Xander était dans l’établissement, sinon ses poupées vaudous lui auraient été bien utiles. Lui jaloux ? Vous croyez ?

Essayant de ne pas jeter de froid et de ne pas laisser de gêne ni de silence s’installer entre eux, Sevastian lui avait demandé comment ses cours s’étaient déroulés, une question somme toute badine que n’importe quel autre professeur aurait pu lui poser. Mais à la décharge de Sevastian, quand il était sur les nerfs, il avait tendance à dire des choses assez idiotes, avant de se ressaisir rapidement. Le Professeur de Soins aux Créatures Magiques lui répondit :

« Je n’ai eu que mon premier cours ce matin même. Il s’est très bien déroulé. Les élèves sont sympathiques et m’ont accueilli joyeusement. »

Bizarrement, il ne lui retourna pas la question. Le connaissait-il si bien qu’il se doutait qu’au vu de son caractère pointilleux et sévère ses cours seraient tenus d’une main de fer et que la seule présence et la voix du Professeur suffiraient à tenir en respect les élèves, même les plus récalcitrants ? Sevastian préféra se dire cela plutôt que se dire que la réponse ne suscitait pas l’intérêt de son ancien amant. Ce dernier continua en disant :

« Je sens que je vais me plaire à Poudlard. »

« Ecoute Sevastian, les choses ont changé. Ils s’est passé beaucoup de choses depuis que l’on s’est séparé. Moi je t’aime toujours et je n’ai pas peur de le dire. »


Pour Sevastian, ces phrases très crus étaient un choc. Lui, si peu expressif en temps normal était bouche bée et ses yeux commençaient à être humides. Il n’y avait que Xander qui était capable de provoquer de telles émotions, preuve qu’il était encore dans son cœur non ? Et pourtant, l’Américain ne lui avait jamais parlé de la sorte, aussi froidement. Oui, Sevastian avait conscience que les choses avaient changé, et pourtant il disait l’aimer ! Et il le disait sans se soucier des quelques regards de leurs collègues britanniques. Les nerfs à vif, Sevastian sortit sa flasque et but une gorgée de vodka qui réchauffa sa gorge d’un feu liquide. Il prit son courage à deux mains après avoir dégluti et dit, sans regarder Xander car pour lui c’était trop dur.

« Je sais Xander, les choses ont beaucoup changé, et on ne peut pas reprendre comme si de rien n’était. Moi aussi je t’aime, en tout cas c’est ce que je pense être au fond de mon cœur. Cœur qui s’emballe à ta vue, comme pris d’un stress dont j’ignore encore l’origine. Je pense qu’il va nous falloir du temps avant d’oublier notre séparation donc pour l’instant, il vaut mieux que nous restions amis. Peut-être que nous allons réitérer notre passé, mais il est beaucoup trop tôt pour le dire. »

Voilà, la chose était dite, et il pouvait sentir le regard de Xander à présent sur son visage. Surtout ne pas céder à le regarder, sinon il saurait que la partie était gagnée. S’ils devaient se remettre ensemble, il faudrait qu’ils se fassent la cour de nouveau, un cœur est une forteresse et quand l’ennemi est parti, il doit la reconquérir pour la gouverner. Soudain, après quelques bouchées, Sevastian eut une idée, et se tournant vers son collègue, il dit :

« Que dirais-tu d’un dîner en tête à tête, dans une auberge sur Pré-au-Lard, un week end ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Sam 26 Mai - 8:49


Voilà ce que pensait, Sevastian, il voulait que Xander et lui soient simplement amis et rien d’autre. Il lui avait tout de même avoué qu’il l’aimait mais cela ne suffisait pas. Xander était encore fou amoureux de lui mais ce n’était pas réciproque ou alors le professeur de Magie Noire avait peur de montrer sa vraie nature. Il ne voulait pas montrer qu’il aimait les hommes et qu’au fond de son cœur, c’était une personne tendre et avec un cœur énorme.
Peut-être que Xander avait surestimé la force de l’amour. Après tout, il ne s’était rencontré que lors des vacances d’été, il n’avait vécu que deux mois ensemble, ce n’était rien comparé à ceux qui avaient vécu une histoire de trois ans ou plus. C’était un amour de jeunesse, une amourette d’été. Xander l’avait aimé mais le temps les avait séparés. Il allait devoir faire avec et essayer d’être ami avec Sevastian Sakarov.

« Que dirais-tu d’un dîner en tête à tête, dans une auberge sur Pré-au-Lard, un week end ? »

Xander hésita longuement. Après les révélations du russe, il ne savait pas quoi penser de cette proposition qui était assez étrange. D’une part, il voulait qu’ils soient amis et maintenant, il lui donnait rendez-vous en tête à tête. Qu’attendait Sevastian de Xander ?
Le professeur de Défense Contre les Forces du Mal était un manipulateur et Xander était parfaitement au courant, mais il ne l’avait jamais été avec lui. Il espérait qu’il ne commencerait pas à l’être avec lui à partir de maintenant.

« Tu sais, Sevastian, je viens juste d’arriver. J’ai énormément de travail qui m’attend. Comme l’ancien professeur est parti à la retraite, je dois récupérer toutes les heures que les élèves ont manquées pour qu’ils soient à jour pour leurs examens. Mais je vais essayer de m’organiser pour qu’on puisse se retrouver un moment à deux, si c’est vraiment ce que tu souhaites. »

Le professeur de Soins aux Créatures Magiques avait eu la chance de pouvoir détourner ce rendez-vous. Après ce que venait de lui apprendre Sevastian, il n’avait aucunement envie de se retrouver seul avec lui. Mais il ne lui avait pas menti pour autant. Il avait juste utilisé comme excuse sa nomination tardive au poste de professeur.

Xander Lemalf sentait que cette année serait très compliquée. Avec deux de ses anciens amants à Poudlard, il allait devoir faire preuve de force et de courage, lui qui s’avérait être très sensible. Il allait devoir gérer comme il l’avait toujours fait. Comme pour sa bisexualité, comme pour sa condition de loup-garou. Mais l’amour était une autre histoire. Il se laissait trop souvent submergé par ses émotions. Comme en cet instant. Et comme d’habitude, il essayait vainement de la cacher.

« Sinon, tu penses quoi du niveau des élèves ici ? »

Xander détournait la conversation, même s’il se doutait que Sevastian remettrait le sujet sur le couvert.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Jeu 7 Juin - 20:59

Depuis toutes ces années qu’ils s’étaient quittés, les sentiments de Sevastian envers Xander n’avaient jamais changé, et aujourd’hui encore, quand il l’avait vu à côté de lui, il avait senti battre son cœur comme au premier jour. Et pourtant, il avait peur que rien ne soit plus jamais pareil entre eux depuis leur séparation. Ils s’étaient quittés à cause de la distance, mais il savait qu’il ne pourrait pas le récupérer aussi facilement rien qu’en se revoyant, surtout pour la première fois. C’était le seul être avec qui il était sensible et doux. Avec le reste de ses proches, il restait assez froid et secret. On aurait même pu dire que c’était Xander qui détenait les clés de son cœur, même s’il l’ignorait. En effet, il ne l’avait jamais oublié et avait tenu à respecter leur relation en restant vierge de toute nouvelle relation qu’elle soit sentimentale ou sexuelle. Et oui, un bel homme comme Sevastian n’avait pas goûté à la chair depuis qu’il avait goûté celle de l’Américain. Ses sentiments étaient-ils réciproques ? Il avait du mal à se le dire, il avait l’impression –qui était peut-être fausse – qu’une distance s’était installée. En plus, à ce qu’il avait entendu dire, la professeure de vol était une des exs du Professeur Lemalf, ex qu’il avait eu APRES leur relation ! De quoi être perdu. Leurs retrouvailles n’avaient pas été parfaites, mais il espérait néanmoins retrouver celui qu’il avait quitté. Mais il ne voulait pas forcément l’homme à côté de lui, si ses sentiments n’étaient plus assez forts, il s’y plierait… Bien entendu, il aurait pu lui prendre la main en le regardant tendrement comme ils le faisaient des années auparavant, mais le contexte était particulier, et pour son autorité, il ne pouvait afficher aucune faiblesse, que ce soit au sein des Professeurs, qui le prenaient pour un rustre prétentieux voulant faire sa loi, et encore moins pour les élèves, il voulait garder le contrôle sur eux, que sa main de fer ne devienne pas main de mousse. Il savait que Xander le comprendrait, ou en tout il l ‘espérait.

Xander répondit à sa question très simplement. La distance était plus que perceptible, ce qui blessait intérieurement Sevastian sans qu’il le montre. Il hésitait beaucoup, mais pourquoi donc ? Ne voulait-il pas qu’ils se retrouvent en intimité, pour ne plus cacher ce qu’ils voulaient se dire et que le naturel soit au rendez-vous ? Ou peut-être tout simplement que de son côté, les sentiments n’étaient plus aussi forts, et qu’il ne voulait pas blesser Sevastian en disant non trop rapidement. Il prit des pincettes pour finalement dire :

« Tu sais, Sevastian, je viens juste d’arriver. J’ai énormément de travail qui m’attend. Comme l’ancien professeur est parti à la retraite, je dois récupérer toutes les heures que les élèves ont manquées pour qu’ils soient à jour pour leurs examens. Mais je vais essayer de m’organiser pour qu’on puisse se retrouver un moment à deux, si c’est vraiment ce que tu souhaites. »

L’excuse du travail. Oh lui aussi avait beaucoup de travail mais bon, les Soins aux Créatures Magiques étaient une option non ? Il ne devait pas y avoir tant d’élèves que cela, et puis Sevastian n’avait pas demandé tout de suite, mais un jour où ils auraient tous les deux du temps. Il concédait que préparer des cours prenait du temps, mais il avait peur que ça soit une excuse pour l’éviter. Sevastian acquiesça néanmoins calmement, acceptant cette réponse. Xander continua sur des banalités, pour ne pas revenir sur le sujet tout de suite en lui demandant ce qu’il pensait du niveau des élèves. Le Russe s’obligea à détourner les yeux de son ancien amant, et répondit d’une voix calme, comme s’il réfléchissait, alors que sa réponse était déjà toute préparée.

« Globalement, il est plutôt moyen. Beaucoup d’élèves ont l’air de préférer dormir que de travailler malheureusement et rares sont les éléments à se détacher du lot. Cela ne fait pas assez longtemps que je les ai pour pouvoir en juger à vrai dire. Pour vraiment connaître leur niveau il faudrait organiser une sorte de concours, j’attends toujours que l’ancien professeur me donne les résultats de leurs BUSEs or il a l’air de ne plus s’en préoccuper. Ces Anglais, à part leur thé, on peut se demander leurs priorités… Et toi, ils ont l’air d’aimer ta matière ? Par contre, c’est quoi ces griffures que tu as dans le cou ? »

Joignant le geste à la parole, Sevastian porta sa main libre au col de son voisin de table, voulant voir de plus près ces meurtrissures. Une créature qui ne s’était pas laissé faire peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Lun 11 Juin - 10:59


Sevastian pensait que le niveau scolaire de Poudlard n’était pas des plus impressionnants. Il le trouvait plutôt moyen. Mais il faut dire le professeur de Défense Contre les Forces du Mal était une personne exigeante et encore plus avec lui-même. Il n’appréciait pas que ses élèves soit médiocres ou même moyens, ils devaient être les meilleurs. En soit c’était compréhensible, chaque professeur voulait que ses élèves aient un avenir convenable surtout par les temps qui court. Le russe retourna la question à Xander.

« Je ne sais pas si les élèves aiment ma matière mais je l’espère. J’ai quelques éléments qui se démarquent des autres. Ils semblent promus à un bel avenir mais après ce n’est que par rapport à ma matière. Je sais que cela ne veut rien dire pour toi, que tu as toujours considéré les Soins aux Créatures Magiques comme une matière optionnelle sans aucune importance pour les BUSE ou les ASPIC. Mais c’est une matière difficile au contraire de ce que tu penses. »

Xander savait très bien que Sevastian pensait que sa matière n’était pas difficile comparée à la sienne, qu’elle demandait moins de travail de la part des élèves. Mais il se trompait surtout que cette année était vraiment particulière. C’était aussi bien difficile pour Xander que pour les élèves de rattraper toutes les heures perdues lors de l’absence et du départ en retraire de l’ancien enseignant. Ils avaient perdu trois mois voire quatre mois de cours. Donc cela demander beaucoup de travail de la part de Xander, même s’il avait dû regrouper les années ensembles. Mais le professeur de Soins aux Créatures Magiques n’avait pas à s’expliquer devant son amant.

Alors que Xander prenait une bouchée de son dessert, Sevastian vint lui toucher le cou en lui demanda qu’elles étaient les griffures qui s’y trouvaient. L’enseignant les avait presque oubliés. Il avait, en effet, attrapé ses marques à cause d’une créature mais Sevastian ne se douterait pas de laquelle.
L’américain s’était battu le week-end dernier avec une terrible créature. C’était effectivement une nuit de pleine lune donc une nuit de transformation. C’était lors de cette nuit que Xander s’était battu avec un autre loup garou qui avait trouvé refuge dans la Cabane Hurlante. Il avait à faire à un loup plus vieux que lieu mais pas de beaucoup, ils se disputaient la place d’alpha. Les deux loups s’étaient réveillés le lendemain matin avec des marques de morsures et de griffures. Heureusement pour lui, Sevastian ne le verrait pas nu. En se réveillant au matin, Xander reconnut alors un des élèves, le jeune Remus Lupin. Ils s’expliquèrent quelques instants et se séparèrent pour retourner à Poudlard.

« Ce n’est rien Sevastian, j’ai donné un cours avec des hippogriffes. Tu sais à quel point, ils peuvent être susceptibles. Je n’ai pas fait attention en voulant protéger un élève. Et voilà ce qu’il arrive. »

L’américain espérait que son histoire collerait, que son ex-amant n’aurait aucun soupçon. Personne n’était au courant de sa condition de lycanthropie. sauf Remus Lupin maintenant, mais c’était particulier.

« Ce ne sont que de petites marques, tu as connu pire toi en Russie. Je me rappelle que j’ai déjà du te soigner à mainte reprises. J’ai même du te faire repousser un bras. C’était le bon vieux temps. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Jeu 5 Juil - 13:39

A l’origine, le Professeur de Défense contre les Forces du Mal n’avait rien de bien particulier contre les Anglais, bien au contraire, ils étaient connus dans le monde entier pour leur finesse d’esprit et leur extrême délicatesse tout en restant fortement attaché à d’anciennes valeurs, cela se voyait au fait qu’ils étaient un des derniers pays avec une Reine à sa tête. Autant les Britanniques étaient connus pour leur étrangeté, isolés sur leur île, que les Russes étaient réputés pour leur froideur qui n’avait que d’égale que la Sibérie, et leur rigidité, leur rigueur et leur intransigeance. Tout le monde se souvenait de l’Armée Rouge, si célèbre et si discipliné, presque autant que les Allemands d’ailleurs pendant la Seconde Guerre Mondiale. Et Sevastian était l’exemple même du Russe au caractère plus rugueux que le bitume sur les routes, et à la façon d’être aussi froide qu’un glacier. Il considérait les Anglais comme extrêmement superficiel, et cela était notamment dû à son éducation très stricte dans sa jeunesse et à son passé à Durmstrang. Dans l’Institut de Magie scandinave, l’ordre était le mot souverain, pas comme ici à Poudlard où les élèves se permettaient de ne pas respecter l’uniforme, les jeunes filles se maquillant à outrance et les jeunes hommes avaient leur cravate un peu trop détendu, pour impressionner les filles peut-être. En bref, de vrais paons. A Durmstrang on était des Aigles, fier t majestueux. D’où la critique de Sakarov sur les élèves britanniques, mais il espérait bien en dénicher quelques uns plus robustes, les meilleurs d’entre eux, comme lui avait été un des meilleurs à son époque. Sur cette piste, il avait beaucoup d’espoirs dans certains Serpentards qui se montraient très intelligents et ambitieux, des valeurs défendues chez Durmstrang, comme ce Rabastan Lestrange par exemple, qui faisait un peu penser à Sevastian une bonne dizaine d’année auparavant. Pour sûr, Xander, son ancien amant, n’était pas du tout en adéquation avec ces valeurs de rigueur presque tyrannique, mais cela n’avait jusqu’alors jamais posé de problème dans leur relation, bien que celle-ci ait perdu de la substance depuis leur séparation. L’Américain exposa ainsi ce que lui pensait du niveau des élèves mais dans sa matière, que Sevastian considérait plutôt comme optionnelle car ce n’était pas le Soin aux Créatures Magiques qui permettait de devenir Ministre de la Magie … En tout cas, en son sens.

« Je ne sais pas si les élèves aiment ma matière mais je l’espère. J’ai quelques éléments qui se démarquent des autres. Ils semblent promus à un bel avenir mais après ce n’est que par rapport à ma matière. Je sais que cela ne veut rien dire pour toi, que tu as toujours considéré les Soins aux Créatures Magiques comme une matière optionnelle sans aucune importance pour les BUSE ou les ASPIC. Mais c’est une matière difficile au contraire de ce que tu penses. »

Au moins, Xander savait très bien ce que Sevastian pensait de sa matière. Il ne répondit pas à sa phrase, il ne voulait pas gâcher ces retrouvailles. Matière difficile, il n’en doutait pas, ce n’était de la difficulté pour laquelle il avait des doutes, car le nombre de morsures et autres piqûres étaient impressionnantes pour ceux qui suivaient ce cours, et puis la plupart des créatures dangereuses servaient aussi au Russe dans ses cours car il y apprenait à ses élèves à s’en défendre, ce qui n’était parfois pas une mince affaire. Observant l’ancien homme qui partageait ses nuits, Sakarov remarqua des sortes de griffure ou des petites cicatrices étranges. S’oubliant, l’homme porta le bout de ses doigts à ce cou en demandant à son ami quelles étaient ces blessures. Il se demanda d’ailleurs si d’autres marques étaient présentes à ses bras, car cela semblait logique pour un Professeur de Soins aux Créatures Magiques. Celui-ci sembla distant en répondant, et en éloignant surtout la main de son collègue. Il lui répondit qu’il avait voulu protéger un élève lros du cours sur les Hippogriffes et la créature l’avait blessé. C’était étrange tout de même, Sevastian savait que son collègue était très prudent et qu’il avait un véritable don avec les créatures, comment avait-il pu être blessé aussi bêtement ? D’un froncement de sourcil, il essaya de remettre cette question à plus tard et écouta Xander lui rappelait ce passé où Sevastian, lui-même blessé suite à une course poursuite contre une créature particulièrement maléfique, avait perdu un bras, obligeant l’Américain à le faire repousser – l’opération avait été fort douloureuse, ça Sevastian s’en souvenait. Saisissant l’occasion au vol de faire un peu dans la nostalgie, il répondit donc :

« Ah oui je me souviens très bien de ce jour-là. Tu te souviens pourquoi j’avais perdu ce bras au moins. J’en garde encore une cicatrice d’ailleurs, au niveau de l’épaule, et ça me lance un peu parfois mais c’est plus que tolérable, ça ne m’empêche pas de lancer des sorts c’est le principal. Je m’en souviens comme si c’était hier. Le Ministère m’avait envoyé dans un petit village dans le nord de la Russie où des Moldus avaient cru apercevoir un loup de 3 mètres, semblable à la Bête du Gévaudan. Et cette saleté pour se défendre m’a arraché le bras, mais j’ai tout de même réussi à la capturer. Et tu te souviens ? Il s’agissait d’un Loup-Garou ! Non déclaré bien sûr, sinon on lui aurait mis une puce pour surveiller ses faits et gestes les soirs de Pleine Lune. C’était un jeune assez mal habile. Il faudrait un programme prévu pour eux : ils peuvent tuer sans même s’en apercevoir, de vrais dangers, tu ne trouves pas ? »

Bien entendu, Sevastian ignorait que son propre ex était devenu il y a peu un de ces lycanthropes, comme le jeune Lupin d’ailleurs…
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Mar 10 Juil - 17:38


Xander écoutait son ancien amant parler de l’attaque qui lui avait couté un bras. C’était un lycanthrope qui lui avait arraché. Mais grâce à des sorts puissants, Sevastian vit son bras repousser. C’est d’ailleurs cette terrible attaque qui lui valut d’avoir une mauvaise image des loups garous. Bien sûr, Xander avait ces mêmes pensées auparavant. Il croyait que les hommes n’étaient plus des hommes, ils devenaient des bêtes à part entière. Ils n’avaient plus aucune conscience et ne répondaient plus qu’à leur instinct. Seulement, en devenant lui-même, un lycanthrope, le jeune américain modifia sa façon de penser. Ce n’était pas parce que l’on était un homme qui se transformait à chaque pleine lune que l’on avait plus de conscience, qu’on ne vivait plus normalement. Au contraire, Xander réussit à devenir professeur de Soins aux Créatures Magiques pour preuve. Il fallait juste un temps d’adaptation. Xander mit deux ans environ avant de combattre sa malédiction. Ou plutôt de l’accepter. Il était seul et devait s’habituer. Il souffrait à chacune de ses métamorphoses. La douleur qu’il pouvait ressentir quand ses os se brisaient pour laisser place à son corps de canidé.

« Il est vrai que les loups garous peuvent tuer d’un coup de dents ou d’un coup de griffes, mais il ne faut pas les mettre tous dans le même panier. J’ai rencontré pas mal de ses créatures et elles ne sont pas toutes des tueuses. D’ailleurs, on ne devrait plus les appeler créatures. C’est très négligeant pour eux. »

Xander regarda son ancien amant. Il avait un regard surpris. Mais étant un loup garou, Xander se devait de défendre les siens et surtout en tant que professeur de Soins aux Créatures Magiques, il se devait de défendre n’importe quelles créatures magiques.

« Ce n’est pas la peine de me regarder comme ça, Sevastian. Je sais très bien ce que tu penses mais tu as tort. Si tu étais un loup garou, est ce que tu accepterais que l’on parle de toi comme tu viens de le faire ? En tant qu’enseignant, je ne le conçois pas. Nous sommes là pour enseigner de vraie valeur aux étudiants. Mais où est donc passé ta tolérance ? »

Xander était déçu, il ne s’attendait pas à entendre de tels propos de la bouche du professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Après tout, il avait entendu que l’enseignant était une mauvaise personne qui effrayait les élèves dès qu’il le pouvait. Xander n’en crut pas un mot parce qu’il le connaissait bien, enfin c’est ce qu’il croyait jusqu’à aujourd’hui.

« Et si moi j’étais un loup garou, tu réagirais comment ? Tu irais me dénoncer ? Ou même pire, tu me tuerais par peur que je te morde ou te tue ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Mer 25 Juil - 21:23

Sevastian était ce que l’on pouvait appeler un homme très froid, avec un caractère aussi trempé que l’acier du même nom, et qui n’avait pas peur de dire ce qu’il pensait, sans parfois penser aux conséquences de ses paroles sur les gens. Bien souvent, ces paroles étaient dites exprès, le Russe ayant d’abord fait un petit tour du propriétaire en visionnant les pensées flottantes de son interlocuteur, mais pour ses proches, il respectait la règle de ne jamais le faire. Il ne le faisait qu’avec les élèves pour mieux les mater et leur imposer son autorité, ou avec des suspects Mangemorts. Mais il n’entrait dans l’esprit d’aucun collègue, ami, membre de sa famille, ou amant. Pour peu qu’il se serait rapproché d’un élève, il se serait automatiquement empêché d’accéder à son esprit, par respect. Ainsi, lorsqu’il parlait avec Xander, il ne lisait pas ses pensées, et était d’imaginer l’impact de ses accusations et préjugés sur les lycanthropes, ignorant que son ancien amant en soit devenu un récemment. S’il l’avait su, il aurait certainement parlé avec plus de tact, ne voulant qu’une chose lors de ces retrouvailles : le récupérer, le reconquérir de nouveau, dans le fol espoir de retrouver son bonheur passé… Mais il avait peur que son collègue ne veuille pas la même chose, surtout avec les paroles très dures qu’étaient en train de débiter Sevastian. Il fut donc étonné de la réaction virulente et rapide de l’Américain face à ses paroles :

« Il est vrai que les loups garous peuvent tuer d’un coup de dents ou d’un coup de griffes, mais il ne faut pas les mettre tous dans le même panier. J’ai rencontré pas mal de ses créatures et elles ne sont pas toutes des tueuses. D’ailleurs, on ne devrait plus les appeler créatures. C’est très négligeant pour eux. »

Sevastian était vraiment étonné que Xander prenne la défense de ces bêtes voraces et carnassières aussi rapidement, comme s’il défendait un membre de sa famille ou quelqu’un de qui il était très proche. Le Russe ne put s’empêcher de montrer sa surprise en écarquillant légèrement les yeux, et en s’interrompant quelques secondes de manger son repas. Il venait de finir son plat principal, du gigot d’agneau avec des haricotes verts et des pommes vapeurs à la crème fraîche. Avant qu’il n’ait pu dire un seul mot, son collègue reprit la parole, se faisant l’avocat attitré de ces hybrides mi-homme mi-loup…

« Ce n’est pas la peine de me regarder comme ça, Sevastian. Je sais très bien ce que tu penses mais tu as tort. Si tu étais un loup garou, est ce que tu accepterais que l’on parle de toi comme tu viens de le faire ? En tant qu’enseignant, je ne le conçois pas. Nous sommes là pour enseigner de vraie valeur aux étudiants. Mais où est donc passé ta tolérance ? »

« Et si moi j’étais un loup garou, tu réagirais comment ? Tu irais me dénoncer ? Ou même pire, tu me tuerais par peur que je te morde ou te tue ? »


Sevastian comprit alors ce qu’il croyait être la raison d’une telle véhémence : la fibre sensible du professeur de Soins aux Créatures Magiques ressortissait là. Il prenait le parti d’être un exemple pour les jeunes générations et d’être tolérants envers les gens différents, chose avec laquelle Sevastian avait toujours eu du mal, à cause de son éducation certainement. Quand on vous apprend à 5 ans que non vous ne pouvez pas jouer avec votre voisin car il s’agit d’une pourriture de moldu ayant la rage et capable de provoquer le malheur dans votre famille, vous devenez tout de suite plus susceptibles de développer des préjugés malsains sur les êtres différents… Et les loups garous en faisaient parti, la créature était différente et en plus l’avait attaqué dans le passé et lui avait arraché un bras. Sevastian réfléchit quand même intensément aux dires de son ami, apparemment il prenait cette lutte très à cœur. Le Russe choisit de creuser un peu dans ce terrain-là, pendant qu’il entamait son dessert avec une grimace de dégout : une saleté de gelée britannique à la violette, fade sans coup et beaucoup trop élastique à son goût, lui qui préférait les bons desserts aux chocolat et aux cerises griottes, son dessert préféré.

« Je comprends tout à fait ton point de vue Xander. Excuse moi si mes paroles extrêmes t’ont choqué, mais ce n’était qu’une réaction à ce qu’il s’est passé. Ca m’étonnerait que tu veuilles caresser un loup-garou si un autre t’a arraché le bras pour te tuer dans le passé. On voit que cela ne t’est jamais arrivé. Je suis tolérant, et je suis d’accord pour dire qu’ils ne sont pas tous comme ça. Je ne parlais que des mauvais lycans, ceux avec un instinct meurtrier jouissif obéissant au Seigneur des Ténèbres par exemple, les autres je les respecte et les ai en haute estime car ce ne sont que des victimes. Ce Lupin par exemple, est un excellent élève malgré ses problèmes liés à la lycanthropie. Peut-être me remplacera-t-il un jour d’ailleurs. Je suis un enseignant et je sais quand dire telle ou telle chose, fais moi confiance comme l’a fait le Professeur Dumbledore. »

Sevastian fit une courte pause, pendant laquelle il s’obligea à avaler une cuillère de cette gelée aussi rebondissante qu’un ventre de troll après son diner, puis continua, cherchant à en savoir un peu plus sur Xander…

« Mais dis-moi, pour que tu prennes leur défense comme ça, c’est que tu en connais un peut-être ? Ne me dis pas que tu as eu une relation avec un lycan si ? Au moins ça expliquerait un peu mieux ces griffures dans ta nuque que tu imputes à un hippogriffe… Allez, dis-moi la vérité. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf] Jeu 26 Juil - 20:58


« Mais dis-moi, pour que tu prennes leur défense comme ça, c’est que tu en connais un peut-être ? Ne me dis pas que tu as eu une relation avec un lycan si ? Au moins ça expliquerait un peu mieux ces griffures dans ta nuque que tu imputes à un hippogriffe… Allez, dis-moi la vérité. »

Voilà ce que redoutait le plus Xander. Dire la vérité à son ancien amant. Il le souhaitait tant mais il avait peur. Les propos de Sevastian sur les loups garous étaient très blessants. L’américain avait peur de ce qu’aurait pu penser le russe. Lui dire que lui-même était un lycanthrope était une chose impossible, enfin pas pour l’instant. Ce n’est pas que Xander ne lui faisait pas confiance, au contraire il s’agit de la seule personne digne de confiance à Poudlard. Le professeur de Soins aux Créatures Magiques n’avait qu’à appeler son collègue à l’aide pour qu’il arrive. Il pouvait compter sur lui et le pourrait toute la vie. C’est simplement un sujet délicat.
Une larme naquit dans l’œil droit de Xander. Il l’essuya immédiatement avant que l’homme à ses côtés ne le remarque. Il avait tant envie de le retrouver mais ses secrets gâcher tout. Plus rien n’était comme avant depuis qu’à chaque pleine lune il devenait une créature horrible qui repoussait Sevastian.

« Non Sevastian, je ne suis pas sorti avec un lycanthrope. Mais oui j’en connais un très bien. Je suis très proche de lui. On ne forme qu’un d’ailleurs. Et puis en tant que professeur de Soins aux Créatures Magiques, il est normal que je les défende, tu ne crois pas ? Surtout qu’il ne devienne animal qu’une fois de temps en temps, à la pleine lune. Le reste du temps, ils sont humains comme nous. »

Xander essayait de ne pas mentir à son amant. Il a juste essayé de cacher la vérité et ça ce n’était pas un mensonge. Il n’était pas prêt à dévoiler sa condition de loup-garou. Personne n’était au courant, même pas sa famille. Seul, l’élève de Gryffondor, Remus Lupin, était au courant mais par un concours de circonstance. Ils s’étaient retrouvés ensemble dans la Cabane Hurlante juste avant leur transformation. C’est ainsi que le jeune Lupin découvrit que son enseignant était aussi un loup-garou. Mais ceci est une autre histoire.
L’américain réfléchit à ce secret. Cela le faisait souffrir que personne ne soit au courant. Il se retrouvait seul et s’enfermait dans la solitude. Il prit son courage à deux mains et regarda son collègue, son ami, son ex, son amant, l’amour de sa vie dans les yeux et lui dit :

« Pour tout te dire, je suis moi-même un lycanthrope. »

Sur ces mots, Xander se leva de table, fit le tour de la table. Il traversa la Grande Salle sans se retourner. Il ne pouvait pas voir la réaction de Sevastian et ne préférait pas la voir. Cela lui aurait brisé le cœur. Il pensa ‘‘Je t’aime’’ en espérant que son amant l’entende. Il savait qu’il était Legilimens et donc qu’il pouvait lire les pensées de presque tout le monde. Mais est ce qu’il le ferait avec Xander ?


FIN
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf]

Revenir en haut Aller en bas

Se retrouver après tant d'années [Xander N. Lemalf]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz :: AUTRES :: Corbeille-