Revenir en haut Aller en bas


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un repas tout en Bleu et Bronze.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

Invité


MessageSujet: Un repas tout en Bleu et Bronze. Jeu 15 Mar - 21:10

Le soleil commençait à se coucher quand le professeur de Soins aux Créatures Magiques ferma la porte de l’enclos qui se trouvait dans le Parc. Les troisièmes et quatrièmes années avaient quitté la salle de cours sans ranger leur bureau donc le professeur dû le faire à leur place. Il avait dû également ramener les Salamandres à leur nid respectif. Ce qui s’avéra plus difficile que ce que Xander avait imaginé. L’enseignant enferma chacune des créatures dans un piège, qui ne leur ferait pas de mal afin de les transporter plus facilement jusque dans la Forêt Interdite, lieu où l’on trouvait la majeure partie des créatures magiques. Quand il eut terminé, il se dirigea vers le château. Ensuite il monta jusqu’au premier étage, pour rejoindre la pièce qui lui était destiné. Dans cette pièce, il y avait son bureau où une porte dans le fond menait jusque sa chambre et sa salle d’eau. L’enseignant y entra pour prendre une douche afin d’enlever toute la poussière et les saletés qu’il avait ramassé dans la journée.
Le professeur de Soins aux Créatures Magiques en profita pour se raser et se parfumer. Il se vêtit d’un beau costume qui surprendrait beaucoup de personnes au château. Cette tenue qui mettait en valeur l’enseignant était pour le soir même…

Ce soir était un soir particulier. Il avait organisé une soirée pour les Serdaigle et pour se présenter à eux comme le nouveau directeur de la maison à l’insigne d’aigle aux couleurs bleu et bronze.
Pour cette soirée, il avait demandé au directeur de Poudlard qu’il interdise l’accès aux élèves à la Salle Commune, ainsi il pourrait décorer et préparer les lieux à sa convenance. Mais les élèves pourraient toujours accéder à leur dortoir pour qu’il puisse se changer.
Il était 19 heure quand il s’y rendit. Il poussa les meubles, les canapés vers les murs. Il installa une table immense qui permettrait d’accueillir chaque élève de chaque année. Et autant de chaises qu’il y a d’élèves. Il réserva une petite place qui servirait de piste de danse. Ensuite il fit flotter des bannières aux couleurs des Serdaigle et des bougies au plafond. Il changea la couleur de la moquette au sol. A présent elle était bleue avec des dessins alambiqués en fil de bronze. La touche finale fut un hologramme d’un aigle grandeur nature qui se baladait dans toute la pièce.
Sur la table, il n’y avait pour l’instant que des assiettes, couverts et des verres, ainsi que des serviettes. Mais elle se remplirait bien assez tôt de mets plus délicieux les uns que les autres.

Il était 19 heure 45 quand Xander eut terminé sa décoration. Vêtu de son costume bleu marine, il était pour une fois présentable et ça serait la première fois que les élèves le verraient dans cette tenue. Il portait également une chemise blanche sous sa veste.
A présent il n’attendait plus que les élèves de sa maison pour que la soirée commence vraiment. Mais pour cela, il fallait attendre 20 heure que le directeur de Poudlard annonce à tous les Serdaigle qu’ils ne mangeraient exceptionnellement pas dans la Grande Salle avec les élèves des autres maisons.


[FLOOD 1 : Suite à une question de Dirk sur le fait de se changer sans avoir accès à la Salle Commune, nous pouvons dire que votre porte menant à cette salle vous mènerez immédiatement à votre dortoir et ils vous serraient impossible d’accéder à la pièce principale grâce à un sortilège. Ainsi vous pourrez vous vêtir, pas de tenue de soirée, vous n'êtes au courant qu'à la dernière minute]
[FLOOD 2 : Le diner se passe une semaine après le troisième cours.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


5ème année ϟ Préfet


ϟ Parchemins postés : 326
ϟ Date d'inscription : 14/09/2011
ϟ Points : 50

Feuille de personnage
ϟ Âge: 15 ans
ϟ Maison/Profession: Serdaigle
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Un repas tout en Bleu et Bronze. Dim 18 Mar - 19:11

Cela faisait plus au moins une semaine que Dirk avait été convoqué au bureau de son enseignant, le Professeur Lemalf. Lemalf, au prénom inconnu. Lemalf qui l'avait embrassé plusieurs fois mais qui l'avait néanmoins repoussé. C'est fou mais Dirk s'était senti proche de franchir la ligne de non-retour mais quelque chose l'en avait empêché. Quoi donc? Peut-être ne s'était-il pas senti prêt à aller plus loin dans l'immédiat, avec cet homme en tout cas. Au fond, Lemalf l'intimidait à l'origine et cette crainte l'avait peut-être bloqué...
Il ignorait lui-même ce qu'il ressentait. Etait-ce comme cela que vivait au quotidien Gabriel? En se posant 100 questions sans réponses? Il avait bien du courage...
Peut-être était-il prêt à vivre une aventure avec Lemalf e désormais, mais cette époque lui semblait résolue. Il avait quand même agressé et rabaissé son professeur alors qu'il lui avait tendu la main. Lemalf, lui, faisait travailler dur le Serdaigle pour que sa moyenne remonte. Mais la motivation n'était plus au rendez-vous et le fait que Lemalf soit toujours sur son dos l'embêtait parce qu'il se sentait bête et parce qu'il devait faire semblant de rien.
Cela hantait ses journées, déjà bien remplies en pensées parasites et il retrouvait son lit, soulagé de pouvoir enfin reposer son esprit. Sauf qu'il n'y arrivait et était victime d'insomnies fréquentes. Il était moins concentré et ça, même les encouragements de Lemalf n'y jamais rien.

Après une énième longue journée, Dirk se dirigea vers la Salle Commune des Serdaigles, en haut de la tour, afin d'y déposer ses livres avant de faire une balade dans le parc. Il traversa la porte et...se retrouva dans son dortoir. Intrigué, il passa la tête par la porte et vit le couloir. Son petit manège dura ainsi plusieurs minutes, traversant la porte dans tous les sens et dans toutes les positions. Mais où était donc la Salle Commune?

Résolu Dirk se dirigea vers le bureau de Lemalf, instinctivement, et frappa à la porte sans réponse. Un peu plus inquiet par ces événements étranges, il alla voir le directeur. Le jeune Serdaigle patienta devant le bureau en attendant que la porte s'ouvre. Une fois dans la pièce, il exposa son problème au Directeur qui, avec un sourire malicieux dont il avait le secret, lui répondit:

« Huhu. Je ne peux rien vous dire, Monsieur Cresswell. Tâchez juste d'être un peu présentable. »

Et Dirk fut gentiment envoyé dehors.
Il retourna donc dans le vortex spatial qui le conduit directement dans son dortoir et réarrangea ses habits.
Il avait enfilé un pantalon de toile noir et une ceinture en cuir, puis une chemise grise à lignes, dont il arrangea le col, et un polo à grands carreaux. Cependant, il chaussa ses souliers de soirée cirés. Tant pis s'il le salissait en marchant dans le parc, il les nettoierais par magie.
Mélancolique, il entama donc sa promenade. Il croisa ensuite Ambrosius et ils continuèrent à marcher à deux, en se racontant des choses futiles qui détendaient Dirk.

L'heure du dîner sonna. Dirk rejoignit donc la Grande Salle et s'assit à côté de son ami. Lorsque tous les élèves furent assis, le directeur s'avança, pour entamer un discours sans doute. Sauf que lorsqu'il ouvrit la bouche, c'était pour demander aux Serdaigles de rejoindre leur Salle Commune.
La Maison entière se leva donc, sous les regards intrigués des trois autres, et montèrent les escaliers.
Allaient-ils se retrouver dans les dortoirs? Non. Ils franchirent la porte et entrèrent dans une Salle Commune décorée avec soin. Un aigle magique volait dans la pièce, le sol était aux couleurs des Serdaigles et une table était dressée. Et il y avait Lemalf. Séduisant dans son costume bleu marine. Dirk regrettait de l'avoir rejeté dans le bureau mais c'était trop tard.

Un dîner. Voilà le programme de la soirée. Les soirées, gastronomiques de surcroit, ne dérangeaient Dirk. Surtout que la fête n'était que pour les Serdaigles, ce qu'il donnait l'impression d'être un privilégié et lui garantissait la présence de bons amis. Mais...le repas était organisé en l'honneur du Professeur Lemalf, nouveau directeur de la Maison, soit la dernière personne qu'il voulait voir malgré l'attirance qu'il ressentait pour lui.
Son visage s'assombrit mais Dirk essaya de garder un sourire de façade.

______________________

LOVE ME BACK TO LIFE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Un repas tout en Bleu et Bronze. Lun 19 Mar - 11:24

Dana venait de terminer sa dernière heure de cours de la journée et s'apprêtait à rentrer dans son dortoir ranger tous ses livres. Peut-être irait-elle étudier à la bibliothèque ensuite. Elle prévoyait également d'aller s'entraîner au terrain de Quidditch. Le prochain match des Serdaigles approchait à grand pas et la toute jeune attrapeuse avait gagné sa place récemment, elle devait encore faire ses preuves. Elle proposerait donc à Ambrosius s'il souhaitait l'accompagner lorsqu'elle le retrouverait dans la Salle Commune, car le capitaine des bleu et bronze avait déjà filé de la salle de cours. La jeune fille haussa les épaules et sortit à son tour. En chemin elle croisa le professeur Lemalf, leur nouveau professeur de Soins aux Créatures Magiques. L'homme lui adressa un sourire que Dana lui rendit aussitôt. Elle s'arrêta un instant lorsqu'elle se rendit compte que la mine de l'homme avait pris un petit air amusé lorsqu'il la dépassa. Étrange... Même si cela avait interpelé la jeune métamorphomage, elle n'en fit pas de cas. Elle le trouvait étrange en toutes circonstances, disons qu'il l'intriguait très souvent. En dehors de cela, elle le trouvait vraiment très gentil avec ses élèves, et elle qui avait toujours eu un peu de mal avec la matière qu'il enseignait, elle commençait à y prendre goût. Sans représenter un exploit, elle devait tout de même féliciter le professionnalisme et les efforts de son professeur.

En arrivant dans la salle commune, ou plutôt dans son dortoir, Dana marqua un nouveau temps d'arrêt. Alors ça, c'était vraiment bizarre. La salle commune avait disparu ! Elle voulut ressortir pour voir si elle n'avait pas rêvé mais les camarades qui partageaient sa chambre l'arrêtèrent.

« On a déjà essayé. Trois fois. Mais rien à faire, à chaque fois on passe directement du couloir aux dortoirs. »

« Oui et il paraît qu'une préfète de septième année a voulu en parler à Dumbledore et qu'il n'a rien voulu lui dire. »

Dana soupira en s'installant sur son lit. Tous ses projets tombaient à l'eau. Elle n'avait visiblement pas accès au dortoir des garçons non plus, elle ne pouvait donc pas proposer à Ambrosius d'aller s'entraîner. Ni à Dirk d'aller étudier. D'ailleurs elle était curieuse de connaître la théorie de son ami concernant cet étrange phénomène. L'une de ses amies proposa alors aux autres de commencer le devoir que leur avait laissé le professeur Flitwick le jour même. Dana secoua machinalement la tête et se saisit de son livre de Sortilèges. Elles n'avaient que ça de mieux à faire. Même s'il y avait mieux comme endroit pour faire ses devoirs. La jeune fille sentait déjà arriver les tâches d'encre sur ses couvertures. L'heure du dîner arriva alors et Dana et ses acolytes se dirigèrent donc jusqu'à la Grande Salle. Elle s'installa face à Dirk et Ambrosius qui étaient déjà arrivés, comme la plupart des autres élèves. Décidément, lorsqu'elle traînait avec les filles elle n'était jamais très à l'heure pour manger. Elle voulut leur demander ce qu'ils pouvaient savoir sur la disparition de leur Salle Commune, mais un mouvement du côté de la table des professeurs l'en empêcha. Dumbledore venait de se lever. Dana remarqua alors l'absence du professeur Lemalf qu'elle fit remarquer à ceux qui se trouvaient près d'elle. Peut-être était-il resté dans l'enclos, mais il aurait pu faire un effort si le directeur de Poudlard souhaitait faire un discours. Tous les autres professeurs étaient là.

« Chers élèves de Serdaigle, ce soir vous ne dinerez pas dans la Grande Salle avec vos autres camarades. Je vais vous demander de rejoindre immédiatement votre Salle Commune. »

Il avait prononcé ces paroles sur un ton tellement solennel que tout les concernés s'exécutèrent. Le brouhaha habituel s'intensifia alors, les bleu et bronze voulaient savoir ce qui pouvait bien les attendre tandis que les autres voulaient savoir ce que les Aigles avaient bien pu faire pour mériter un tel sort. Les élèves renvoyés arrivèrent enfin à la tour Nord. Dana se demanda s'ils allaient se retrouver dans leur dortoir une fois de plus. Si tel était le cas, il n'aurait plus qu'à aller se coucher sans manger. Mais à son grand soulagement la Salle Commune était là de nouveau. Et décorée comme jamais elle ne l'avait été. Tout était aux couleurs de la maison de Rowena Serdaigle, le bleu prédominait, agrémenté de jolis motifs bronze. Un aigle volait dans la pièce avec toute la majesté qu'on connaissait à cet animal. Un dîner en l'honneur des Serdaigles, voilà ce que tout le monde leur cachait depuis la fin de la journée ! La jeune fille voulut se mettre aux couleurs de la soirée, sa chevelure magenta devint alors bleu marine. Elle prit même le soin d'y ajouter quelques mèches plus foncées, rappelant le bronze de leur blason. Dana aperçut alors le professeur Lemalf dans un coin de la pièce, habillé avec beaucoup d'élégance. Elle lui adressa un immense sourire, entre l'amusement, l'excitation et le soulagement. Tout s'expliquait à présent. Et elle avait hâte que la soirée commence !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Un repas tout en Bleu et Bronze. Ven 18 Mai - 9:44

Enfin! Oui, la journée était enfin finit! C'était la première fois que Lucy se sentait si fatigué et si soulagée que les cours soient finit pour la journée. Elle marchait aussi vite que possible pour sortir de la salle. La fatigue faisait presque tomber ses yeux, alors elle décida d'aller dans le dortoir pour entamer une sieste. Elle monta les escaliers très lentement de peur de tombait de fatigue si elle faisait trop d'effort. Une fois arrivée dans la tour Nord, elle fonça vers son dortoir, et ne se rendit pratiquement pas compte que la salle commune avait disparut, elle se contenta de hausser les épales en pensant que la fatigue la faisait divaguer. Elle s'allongea bruyamment dans son lit, et régla son réveille pour qu'il sonne avant l'heure du dîner.
Quelques secondes plus tard, d'autres Serdaigles, plus bruyantes et pipelettes les unes que les autres arrivèrent en trombes en se demandant pourquoi la salle commune avait disparut. Lucy furieuse d'avoir été réveillée se leva, croisa les bras, tapota son pied sur le sol et dit d'un ton sec:

"Vous avez vraiment besoin d'aller dans la salle commune? Parce que pour crier vous pouvez allez autre part que le dortoir en tout cas!"

Une élève de 7° année trouvant son ton très déplaisant la regarda, et lui dit que si elle était pas contente elle allez devoir dormir ailleurs; alors avec toute la logique du monde Lucy lui rit au nez en lui disant qu'un dortoir d'après son sens, était fait pour dormir. La jeune Serdaigle sentit alors une sensation de bien être l'envahir, envoyer une 7° année se faire voir l'avait bien amusé. Incapable de se rendormir après un tel réveille, la jeune fille décida d'aller à la bibliothèque. Elle trouva de nombreux livres sur l'histoire de la magie; elle lisait a une vitesse incroyable, au bout d'une demi-heure elle avait déjà lu 150 voir 200 pages d'un livres qui en contenait 348. Après avoir finit le quatrième livre elle se rendit compte que tout les élèves étaient partis et qu'il était l'heure du dîner, seule la bibliothécaire était encore présente.
Lucy sortie de la bibliothèque et courut aussi vite qu'elle pu. Elle croisa de nombreux fantômes qui lui dirent tour à tour "Bonsoir! Vous êtes en retard pour dîner" ou "Salutation! Le dîner à commencé!" ce qui stressait de plus en plus Lucy. Elle espérait que la porte serait déjà ouverte car si elle ne l'était pas elle ferait un bruit épouvantable quand la jeune fille l'ouvrirait et tout le monde se tournerait vers elle en la dévisageant d'un regard qui dirait "Elle est en retard! Quelle honte!". Heureusement elle apercevait de la lumière et la porte entrouverte, juste assez entrouverte pour qu'elle s'y glisse. Elle chercha une place près d'une tête connue mais il ne restait qu'un petit bout de banc à côté d'un gros garçon de troisième année, qui commençait déjà à s'empiffrer; comme si il n'était pas déjà assez gros! La jeune Serdaigle en avait l'appétit coupé, elle eut envie de vomir. Elle respira profondément en se disant que le repas serait vite terminé.
Le directeur de l'école se leva de sa chaise et s'avança vers les élèves. Lucy n'y prêta que peu d'attention, puis Dumbeldore annonça que les élèves de la maison Serdaigle ne mangeraient pas dans la Grande Salle mais de leur Salle commune.
Lucy ne comprenait rien mais s'exécuta comme les autres élèves de la maison Serdaigle.
En montant l'escalier elle n'arrêtait pas de penser que c'était étrange que leur salle commune disparaisse mais qu'on leur ordonne portant d'aller manger dedans; cela n'avait aucun sens à ses yeux.
Quand les Serdaigles entrèrent dans leur Salle commune ils virent qu'elle n'était plus du tout comme ils la connaissaient. Elle étaient décorée aux couleurs de la maison Serdaigle, soit bleu et bronze. Un aigle, animal symbolique de la maison de Rowena Serdaigle volait majestueusement dans la pièce.
Lucy baissa ses yeux qu'elle avait fixés sur l'oiseau et vit le professeur Lemalf dans un coin de la salle. Il était beau, c'était la première fois que la jeune serdaigle le trouvait élégant. Il avait un grand sourire sur les lèvres.
Puis la jeune fille vit Dana se changer, elle décida de faire de même : le ruban qui tenait ses cheveux en une queue de cheval disparut pour laisser sa chevelure brune et bouclée tombée en cascade sur ses épaules, puis son uniforme d'élève laissa place à une robe courte de couleur bleu et bronze, une ceinture ornée d'un noeud bleu affinait sa taille et une paire de chaussures à talons allongeaient ses jambes d'une dizaine de centimètres. Elle était très fière de sa tenue et attendait patiemment que le repas commence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


7ème année ϟ Préfète-en-Chef


ϟ Parchemins postés : 86
ϟ Date d'inscription : 08/05/2012
ϟ Points : 42
ϟ Localisation : A la bibliothèque, naturellement !

Feuille de personnage
ϟ Âge: 17 ans
ϟ Maison/Profession: Serdaigle
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Un repas tout en Bleu et Bronze. Ven 18 Mai - 12:08

Il n'y avait rien de surprenant, lorsqu'il y avait un évènement particulier, d'en entendre parler à longueur de journée, autant chez les élèves, que chez les fantômes, ou les nombreux tableaux du château. Mais ce soir, c'était particulier. Nous ne le sûmes qu'à l'heure du diner, dans la Grande Salle alors que nous nous y étions installés comme d'habitude. Apparemment, la rumeur comme quoi la salle commune des serdaigles avait été réquisitionnée pour la soirée s'était vite propagée. A l'instant sûrement où les élèves de ma maison s'étaient rendus compte qu'ils ne pouvaient y accéder, et que le passage habituel les menaient directement aux dortoirs. J'en avais fait l'expérience moi-même, et ce fut avec surprise que j'avais constaté que pour une fois, les rumeurs étaient vraies. En tout cas, personne ne savait comment nous allions tous rentrer dans la salle commune après le dîner. Quelques minutes avant d'aller dans la Grande Salle, j'étais rentrée tranquillement dans mon dortoir, et avais déposé mes livres sur ma table de chevet. Je ne fis pas attention à mes camarades de chambre. Je ne leur parlais que très peu, ou seulement lorsqu'elles s'adressaient à moi. Je n'aimais pas leurs manières, leurs faux-semblants, et surtout..elles ne pensaient qu'à elles. Qui avait dit que les Serdaigles étaient tous matures ? J' avais les preuves vivantes que ce préjugé était faux. Pour ma part, je ne pris qu'une minute pour me défaire de mon uniforme, et j'enfilais mon habituelle robe bleue pour le repas du soir, et des ballerines noires, pour plus de confort. Je laissais mes cheveux tranquilles, et il était hors de question de me maquiller. Surtout pour aller dans la Grande Salle.

Mais à peine assis, attablés autour de la grande table des serdaigles, Dumbledore s'était levé, et nous avait gentiment convié à quitter la Grande Salle pour rejoindre notre salle commune. Apparemment, nous n'allions pas manger ici ce soir. Et alors, le fait que la salle commune soit occupée et interdite d'accès, ne m'étonna plus. Qui donc avait eu l'idée d'organiser un diner dans la salle commune ? En jetant un coup d'oeil à la table des professeurs, au fond, je ne vis pas le Pr. LeMalf. Ainsi, c'était surement lui l'instigateur de tout ceci. A bien y réfléchir, c'était évident. Il était notre nouveau directeur de maison, et tous les élèves ne le connaissaient pas encore. Nous montâmes tous les escaliers, et McGonagall m'intima de bien veiller à ce que tous les élèves rentrent bien dans la salle commune, comme j'étais préfète en chef. Aussi, j'y veillais et attendis qu'ils quittent tous la Grande Salle pour les suivre. Arrivés devant la porte de la salle commune, ils entrèrent, et j'entendis des exclamations surprises. J'attendis également qu'ils fussent tous rentrés.
Lorsque je mis les pieds dans la salle commune, je fus étonnée. La décoration était splendide, et les couleurs de Serdaigle étaient mises à l'honneur. Des tables avaient été installées, et je me dis que le Pr. Le Malf avait sûrement du passer toute la soirée à organiser ça. Tous furent agréablement surpris. Et moi avec. Je reconnus Lucy Jackson, une jeune cinquième année avec qui je m'entendais très bien, et à qui j'avais donné quelques conseils pour ses examens futurs. Elle était mince, brune, et avait toujours les yeux pétillants et rieurs. Sa voix me faisait penser aux carillons de Noël. Je me glissai à ses côtés, les bras croisés, un léger sourire aux lèvres.

- Le Professeur LeMalf semble s'être donné un mal fou ce soir,
lui dis-je.

En effet, il se tenait droit, entre les tables, avec un large sourire, et dans une tenue que nous découvrions totalement, trop habitués à le voir porter des habits qui lui convenaient mieux pour travailler. Il était très élégant, et je vis les regards surpris de certains élèves. Cela me fit presque rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Un repas tout en Bleu et Bronze. Ven 18 Mai - 21:47


Tous les élèves de la maison de Rowena Serdaigle arriveraient bientôt dans la salle commune qui était décoré pour l’occasion. Quand ils pousseraient la porte, ils ne se trouveraient pas directement dans leur dortoir comme c’était le cas il y a quelques instants auparavant, mais bien dans le salon de la salle commune. La première personne qui entra dans la pièce fut Dirk Cresswell. La dernière fois qu’il l’avait vu, c’était à son cours. Il avait été froid avec l’enseignant. C’était tout à fait compréhensible. Leur entrevue dans le bureau du professeur Lemalf avait très bien commencé mais c’était dégradé au fil des minutes. Bien sûr, il y avait l’histoire des baisers, pour lesquels Xander s’en voulait. Il avait tout bonnement profité d’un élève et du fait qu’il ne se sentait pas très bien. Il avait joué le mâle dominant et c’était laissé submerger par ses pulsions sexuelles. Donc quand Dirk fut entré dans la salle, il lui adressa un sourire forcé, auquel Xander répondit par un petit sourire lui montrant qu’il était désolé de ce qui s’était passé. Il eut même l’envie d’aller lui parler mais une autre personne passa la porte d’entrée.
Tous les membres de la maison Serdaigle entrèrent l’un à la suite des autres. Les premières années et les dernières années en passant par les troisièmes et quatrièmes années se confondirent et se rassemblèrent au milieu de la salle. L’aigle de bronze passa au-dessus de toutes les têtes et se dirigea vers le bras du professeur de Soins aux Créatures Magiques. Il s’y posa dessus. Toutes les têtes se tournèrent alors vers l’enseignant qui prit la parole.

« Bienvenue chers élèves dans votre salle commune. Comme vous pouvez le constater, cette soirée vous est dédiée. Vous vous demandez sûrement pourquoi ? C’est très simple. Notre très cher directeur, Albus Dumbledore, m’a nommé au poste de directeur de votre maison. Comme toutes les personnes présentes ce soir n’assistent pas forcément à mon cours, j’ai pensé à cette soirée pour que l’on puisse faire amplement connaissance sans être ennuyé par les autres maisons. Je suis donc le professeur Lemalf mais pour ce soir, et uniquement ce soir, vous pourrez m’appeler Xander. Maintenant que les présentations sont faites, la soirée peut enfin commencer. »

Suite à ce discours, Xander Lemalf fit apparaitre des plateaux volants sur lesquels étaient posés des coupes de champagne à la framboise, exceptionnellement il avait eu l’autorisation de servir de l’alcool, mais uniquement aux cinquièmes, sixièmes et septièmes années, et de jus de citrouilles pour les autres. Sur d’autres plateaux étaient servis des petits fours de différentes formes et composés de plusieurs ingrédients. Les élèves n’avaient plus qu’à se servir.
En fond sonore passait de la musique. Différents styles étaient proposés et les étudiants pouvaient les choisir à tout moment sans demander la permission au professeur. Il s’agit de leur soirée, ils avaient donc, quasiment, carte blanche.

« Je lève mon verre à cette soirée et à cette nouvelle année que l’on passera ensemble. »

Tout le monde but une gorgée de sa boisson. Et la soirée commença véritablement. Alors que certains commencèrent à danser, d’autres s’assirent et commencèrent à bavarder. Xander se servit une bouchée au bacon-tomate-mozzarella quand un élève se dirigea vers lui et commença à lui parler. A l’arrivée de l’étudiant, l’aigle s’envola et se posa sur le rebord de la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


6ème année ϟ (C) Poursuiveur


ϟ Parchemins postés : 361
ϟ Date d'inscription : 18/05/2012
ϟ Age : 26
ϟ Points : 70
ϟ Localisation : Poudlard

Feuille de personnage
ϟ Âge: 16 ans
ϟ Maison/Profession: Serdaigle
ϟ Relations:
MessageSujet: Re: Un repas tout en Bleu et Bronze. Mer 23 Mai - 10:26

Quelle idée de finir une journée de cours par Histoire de la Magie ! Leroy ignorait qui avait l’emploi du temps des sixième années de Serdaigle mais la personne en question avait dû avoir un instant de distraction. Après une bonne journée de cours, les paroles du professeur Binns acquéraient un nouveau pouvoir soporifique. Leroy n’eut qu’à jeter un coup d’œil à ses condisciples pour constater que tous dodelinaient de la tête sans beaucoup écrire. Ses premières notes apparaissaient également lacunaires au début, puis il était passé en mode automatique, notant les mots du professeur sans chercher à comprendre leur signification. Si jamais cela ressemblait trop à du charabia, il aurait toujours la ressource de fouiner dans les étagères de la bibliothèque afin de compléter la leçon. C’était dommage en même temps de s’être efforcé de garder cette matière pour aboutir à un tel résultat. Avec les excellents résultats qu’il avait obtenus aux BUSEs, le garçon n’avait voulu abandonner aucune de ses matières, ce qui lui donnait un des emplois du temps les plus chargés de son année. L’histoire de la magie lui était apparue comme une sorte de bonus, une façon de satisfaire sa curiosité insatiable. Mais il se disait parfois qu’il aurait été plus efficace d’apprendre par lui-même dans la bibliothèque et de s’entraîner à autre chose pendant ces heures de cours.

Leroy posa sa plume lorsque retentit la sonnerie de fin des cours, et rangea rapidement ses affaires. Il ne s’attarda pas pour discuter avec les autres et reprit rapidement le chemin de la tour de Serdaigle. Arrivé devant la porte, il remarqua un attroupement. Aucun d’eux n’étaient-ils donc capable de répondre à la question posée ? Absurde. Ou alors le recrutement avait singulièrement baissé en qualité. Le garçon eut la réponse en s’approchant. De ce qu’il comprit, l’accès à la Salle commune avait été verrouillé et seuls les dortoirs demeuraient encore accessibles. Il fronça les sourcils. Qui avait bien pu faire une telle chose ? Ou y avait-il eu un acte de vandalisme ? Les préfets partis en quête de réponse auprès du directeur revinrent bredouilles. Aucune réponse ne leur avait été fournie et les élèves décidèrent d’en prendre leur parti, incapables de comprendre ce qui se passait.

Leroy rejoignit rapidement son dortoir, où les garçons s’interrogeaient encore sur le devenir de leur Salle Commune. Il n’était pas possible de rayer une pièce de Poudlard, quand même ? Leroy haussa les épaules devant leurs hypothèses farfelues. La salle reviendrait quand il faudrait. En attendant, il devait travailler. Le garçon se débarrassa de son uniforme, enfilant un pantalon plus confortable, une chemise et une veste, plus élégante que le pull de Poudlard.
Il se résolut à rejoindre la bibliothèque pour travailler, grognant malgré toute contre la perte de temps qu’impliquait la descente jusqu’au premier étage. Métamorphose et défense contre les forces du mal, voilà qui l’occuperait bien jusqu’à l’heure du dîner.

La bibliothèque abritait encore plus de Serdaigles que d’habitude, puisqu’ils n’avaient aucun autre endroit où travailler pour l’heure. Leroy s’installa à une table à l’écart et se plongea dans ses livres. Il se concentra surtout sur la défense. Après tout, c’était la matière la plus importante pour qui voulait devenir Auror. Le garçon avait assez négligé cette matière dans ses premières années puisqu’il préférait largement la magie noire et que l’approche des professeurs de Poudlard était plus que réductrice. Ses connaissances en magie noire lui assuraient cependant de s’en sortir convenablement. Leroy abandonna bientôt ses devoirs pour tâcher de trouver un livre concernant les puissantes défenses mises en œuvre par la magie blanche. Il n’eut pas le temps de mettre à profit ses recherches, l’heure du dîner approchait. Avec un soupir, le garçon remit ses livres dans sa sacoche et descendit au rez-de chaussée.

Il était à peine installé à sa table que Dumbledore se leva et prononça quelques paroles à l’intention des Serdaigle. Pas de dîner dans la Grande Salle pour eux ce soir. Leroy laissa échapper un soupir d’exaspération. Cette décision avait-elle un lien avec ce qui se passait dans la Salle Commune ? Etait-ce une forme de punition collective ? Pour une fois, il n’avait rien fait ! Et remonter tout en haut du château avec le ventre vide n’avait rien de plaisant…
Cependant, les autres élèves avaient commencé à se lever et le garçon suivit le mouvement.

Une surprise les attendait dans leur tour : la Salle Commune était de nouveau accessible. Et elle avait été décorée aux couleurs de la maison. Le parquet ancien avait été remplacé par une moquette bleu et bronze, des bannières avaient été ajoutées et un aigle fantomatique planait doucement au-dessus des têtes des élèves. Tout annonçait qu’une fête se préparait. Heureusement qu’il s’était changé après les cours… Leroy passa machinalement une main dans ses cheveux noirs pour les arranger un peu, et les rabattre sur sa balafre, dans un geste devenu réflexe. Inutile, elle était trop longue, trop importante, mais il ne pouvait s’en empêcher. Son père lui avait rarement fait des présents mais Leroy se serait volontiers passé de ce cadeau d’adieu…

Son regard gris se posa sur le professeur de Soins aux créatures magiques, nouvellement arrivé et qui était aussi devenu le directeur de leur maison. Leroy ne l’avait vu qu’en cours pour l’instant. Le professeur se présenta et expliqua le but de la soirée. Une bonne idée, songea le garçon. D’ordinaire, les enseignants entretenaient une distance étudiée avec les élèves et Leroy les évitait autant que possible. Bien qu’excellent élève, le meilleur de son année dans sa maison, il savait que cela ne suffisait pas à effacer ses frasques passées, mais constituait plutôt une circonstance aggravante. On attendait des bons élèves qu’ils fussent sages et disciplinés. Non qu’ils se montrent désinvoltes, parfois insolents, envers le corps enseignant, ou odieux et méprisants avec leurs condisciples. Trop intelligent pour se faire prendre, de surcroît. Le Serdaigle qui aurait pu et dû être à Serpentard…c’était plus ou moins la réputation qu’il s’était créée auprès de professeurs comme McGonagall ou Flitwick. Après tout, il avait bien suivi la pente des Mangemorts.

Maintenant, cela faisait un peu plus d’un an qu’il essayait de corriger son attitude. Il lui arrivait encore d’être nonchalant devant la facilité des exercices demandés, de se moquer de ceux qui peinaient à réussir mais cela n’avait plus rien à voir avec le passé. Il étudiait beaucoup, et seul. Pour autant, le corps enseignant ne semblait guère disposé à changer d’avis sur lui, comme s’ils pensaient qu’il en était incapable. Leroy haussa les épaules et revint à la réalité. Avec un peu de chance, le nouveau professeur n’aurait pas trop d’a priori sur lui, ou éviterait d’écouter ses collègues.

Leroy attrapa une coupe de champagne à la framboise sur un plateau qui passait à sa portée. Un kir impérial… Le professeur Lemalf les gâtait ! Cela faisait longtemps que le garçon n’avait eu l’occasion de se servir une telle boisson. Quand on a à peine assez d’argent pour s’acheter des vêtements ou des fournitures, on ne boit plus de champagne. Le jeune Français sourit en portant la coupe à ses lèvres tandis que Lemalf levait son verre. Le champagne était de grande qualité. Leroy prit le temps de savourer la boisson, observant les fines bulles dont l’harmonieux ballet venait mourir à la surface du liquide pourpré. C’était comme s’il goûtait de nouveau, pour quelques secondes, aux réceptions d’autrefois auxquelles il avait tourné le dos en s’enfuyant... Mais trêve de rêverie. Cette vie-là était révolue, il avait choisi et il était inutile de s’attarder sur ces considérations.

Au milieu des élèves, Leroy aperçut le professeur Lemalf en train de se servir et il décida d’aller le saluer. Il saisit un petit four au passage, et rejoignit l’enseignant, sa coupe de champagne à moitié vide à la main. Il n’avait rien de particulier à lui dire mais tenait au moins à le remercier pour son initiative. C’était plus que rare que les professeurs acceptent et organisent une soirée. L’aigle posé sur le bras de Lemalf s’envola. A l'aise, le garçon prit la parole.

-Bonsoir, professeur…Bienvenue, même, chez les Serdaigle. Cette soirée est une excellente idée ; vous nous offrez une belle surprise…

Il parcourut un instant des yeux la foule des élèves en train de s’affairer autour des plateaux de petits fours ou de danser.

-Etiez-vous à Serdaigle lors de votre scolarité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Un repas tout en Bleu et Bronze. Mer 25 Juil - 10:33

Cela faisait déjà quelques jours qu'Anja était à Poudlard, elle se sentait vraiment bien dans cette école, mieux qu'à Durmstrang en tout cas, même si parfois elle voyait des regards se poser sur elle les regards d'autres Durmstrang, tous à Serpentard alors qu'elle, elle était à Serdaigle. Ils disaient qu'elle les avait trahis, mais pas du tout! Elle n'était pas comme eux! Serdaigle était la maison qu'elle voulait intégrer, elle avait toutes les qualités d'une Serdaigle et n'allait pas aller à Serpentard pour faire plaisir aux autres.

Anja était allongée dans son lit, elle n'avait pas faim et n'avait pas l'intention de descendre dans la grande salle pour manger. Elle s'était endormie sur son lit, un livre sur la poitrine et n'avait pas fait attention aux exclamations de ses camarades qui parlaient de la disparition de leur salle commune. Elle dormit longtemps et ne se réveilla que lorsqu'elle entendit des pas dans les escaliers et les couloirs. Ce n'était pas les bruits de pas d'une seule personne mais d'au moins une centaine de personnes qui grimpaient jusqu'au septième étage du château. Puis tout à coup plus rien, comme s'ils s'étaient arrêtés. Anja se leva et alla voir ce qu'il se passait dans la salle commune. Là elle vit ses camarades plantaient dans l'entrée qui regardaient dans tous les sens la salle commune qui était décorée aux couleurs de la maison de Rowena Serdaigle, il y avait un aigle qui volait dans la salle, qui faisait des piqué puis qui remontait. Elle tourna son regard vers le fond de la salle et vit le professeur Lemalf, professeur de soin aux créatures magiques et directeur de la maison Serdaigle. Elle vit quelques élèves se changer et fit de même, en plus elle avait les cheveux en bataille et les lunettes de travers. Elle prit sa baguette et tapota sa robe de sorcier pour qu'elle se change en une robe bleu clair, longue jusqu'à ses pieds qu'on ne voyait plus, mit une barrette en forme d'aigle dans ses cheveux et retira ses lunettes.

Les élèves commençaient à entrer dans la salle. Anja descéndit et se mêla à la foule d’élèves déjà entrés. Elle regardait la professeur Lemalf avec insistance puis comme s’il avait compris pourquoi elle le fixait, il se décida à expliquer la raison de ce repas. Elle attendait avec impatience que la soirée commence, peut être pourrait-elle trouver un mâle à conquérir cette nuit, même si pour une fois elle n’avait pas particulièrement envie d’un mec dans son lit.

Une fois que le professeur de soin aux créatures magiques eu fini son discours, des plateaux où étaient posés des coupes de champagnes à la framboises et des petits fours. Anja qui commençait à avoir faim en sentant l'odeur des petits fours en prit sept et une coupe de champagne. Elle alla s'asseoir sur une chaise et regarda les élèves tour à tour, puis posa encore ses yeux sur le professeur Lemalf. Il était élégant, classe, bien habillé, ça changeait des vêtements qu'il portait pour ses cours.

« Je lève mon verre à cette soirée et à cette nouvelle année que l’on passera ensemble. » Dit le professeur Lemalf.

Anja ne but pas en même temps que les autres, car elle avait la bouche pleine de petits fours. Elle avala difficilement et but une gorgée de sa boisson qui aida les petits fours à descendre au passage. Elle regardait les élèves en buvant des coupes de champagne, trois coupes. Elle décida d'aller danser, elle avait besoin de se dégourdir les jambes. IL y avait beaucoup plus de filles que de garçons sur la piste de danse. On sentait que les Serdaigles étaient des élèves pacifiques et qu'ils étaient tous à peu près amis. Les filles qui dansaient faisaient des rondes et même si elles ne se connaissaient pas elles se prenaient la main quand même. Anja hésita à se joindre à elles et au moment où elle avait enfin décidé de les rejoindre le talon de sa chaussure se cassa. Elle se retapa sur les mains. Maintenant qu'elle était par terre, elle voyait les chaussures et les pieds de ses camarades, elle trouva cette vue assez amusante. Elle rigola doucement et prit regarda son talon. C'était les chaussures de sa grand-mère, pas étonnant qu'elle se soit cassée. Elle le répara facilement et fut surprise pas une main tendue vers elle.

- Non merci, je peux me relever toute seule. Elle ne le regarda même pas en disant ça. À vrai dire elle avait assez honte d'être tombée ainsi, on aurait dit une grosse patate qui tombe dans l'eau qui servirait à la faire cuire. Elle rigolait encore à en avoir mal au ventre et alla s'asseoir. Peut-être était-elle saoule ? Après tout, elle avait bu trois coupes et elle supportait mal l'alcool. La seule pensée qui lui vient à l'esprit était que la musique était trop forte et qu'elle résonnait dans sa tête comme si elle était à un concert, pourtant c'est à peine si on l'entendait de là où elle était.
- J'aime pas les fêtes ! Dit-elle dans un soupir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Un repas tout en Bleu et Bronze. Mar 7 Aoû - 17:01

Ce repas n'a plus lieu d'être. Je n'ai plus la motivation de le continuer et n'ayant aucune réponse. Je préfère y mettre fin. Cela vous soulagera d'un RP.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un repas tout en Bleu et Bronze.

Revenir en haut Aller en bas

Un repas tout en Bleu et Bronze.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz :: AUTRES :: Corbeille-